8

De l’art de la persuasion…

Un de mes grands regrets (tout relatif étant donné la foule des grands jours) : ne pas avoir vu l’exposition « Picasso et les Maîtres » au Grand Palais.
J’ai tout essayé pour convraincre Petit mari et les enfants mais rien n’y a fait : ils n’aiment pas Picasso ! Pas moyen de les décider ;  j’ai plus de succès avec les endives qu’avec un peintre, il faut le faire ! Même pas les visites nocturnes ! Euh il faut dire qu’il ne restait des places que le 1er février à 4h du matin la dernière fois que je me suis renseignée.
J’ai tellement supplié, gémi, râlé, minaudé que Petit mari a préféré m’offrir le livre de l’exposition ! 
Ok c’est plus complet qu’une visite au pas de charge mais les sensations ne sont pas les mêmes…

Muriel

[social_share/]

8 commentaires sur “De l’art de la persuasion…

  1. Mère débordée, je crois que tes enfants le sont aussi. Moi je m’inquiéterai de voir une jeune fille de 15 ans perdre 10 kg et deux tailles de vêtement au cours de l’année(cela m’est arivé ausi, au même âge, mais je suis tombée gravement malade, ceci explique cela mais ce n’est heureusement pas le cas de Grande Fille).

    Je m’interroge sur cete surabondance d’activités en dehors de l’école. Est-ce leur choix ? Le tien ?

    Juste un petit commentaire : j’ai commencé le piano à 7 ans, je l’ai définitivement abandonné à 18. Mon fils a commencé la guitare à 18 ans, il en a 41, et joue toujours, tous les jours, avec un talent que j’avais deviné très tôt. Mais il était sans doute trop tôt. Je veux dire que la vie et ses choix – études, carrière – ne laissent souvent guère de temps pour poursuivre une activité artistique. Il est souvent plus facile de l’aborder quand, adulte, on sait le temps qu’on peut y consacrer.

  2. Ah, ces artistes… 😉

    Bonjour, chère collègue.

    Moi, j’aime bien Miro, par exemple, mais j’avoue avoir aussi un penchant ( certain) pour une peinture plus… académique… Et aussi pour le courant  » hyperréaliste ».

    A bientôt!

    UP THE IRONS!!!

  3. On n’aime ou on n’aime pas mais en aucun cas on ne peut dire que ce n’est « pas terrible »… désolée… ceci dit, il faut avouer qu’il faut pafois étudier pour apprécier et pouvoir remettre Guernica dans le contexte par exemple…là, le tableau prend toute sa dimension…et c’est l’un de mes préférés !

  4. Je ne suis pas fan de Picasso mais cette expo était très intéressante pour comprendre ses influences.

    Un conseil pour ce type d’expo: réserver sa place un matin à l’ouverture: tranquillité garantie pour profiter des œuvres!

    Un beau souvenir.

  5. j’adore Picasso, depuis longtemps. J’ai visité les musées espagnols et le musée parisien. C’est fascinant et il n’y a pas, contrairement à ce qu’on pourrait croire, que des visages cassés. Oh non !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *