10

Pourquoi ne suis-je pas sorcière ?…

Pendant que certains font la révolution bruyamment contre des tyrans, d’autres font la révolution silencieuse au sein de leur foyer, au boulot… Je fais partie de la 2de catégorie. Dernièrement, j’ai multiplié les déjeuners ou dîners avec mes copines (anciennes et nouvelles) où nous avons refait nos histoires, critiqué nos maris, parlé de nos joies, de nos dernières peines, de nos envies.

Je pars avec 2 d’entre elles à New York en septembre : mon 1er « voyage de filles ».

Les enfants ont décidé de partir en colo en juillet alors nous nous contenterons de week-ends et petites vacances en famille. Pour la 1ère fois depuis 20 ans, j’ai dit à Petit mari qu’il pouvait fixer ses congés d’été comme il veut…

Là, je suis assise à écrire ce post et je soupire devant la pile de linge qui m’attend. J’adore les vacances ; je déteste faire les valises ! Encore et toujours les mêmes corvées, les choses à répéter, les listes à faire ; encore et toujours les vêtements qui manquent, alors que mon panier à linge est vide, et les enfants avec leur air stupide sur le visage, attendant que Maman fasse un miracle…

Celà ressemble à une mère débordée et aigrie là, non ? Juste un gros ras-le-bol car malgré les changements, les réorganisations, il y a des choses qui ne changent pas. Pourtant, j’ai trié, rangé, jeté, donné, fait les achats nécessaires. C’est peut-être pour çà que je m’offre ces vacances « seule », juste pour que la corvée redevienne un plaisir : une seule et unique valise à faire !!!

Ouais, des fois la mère débordée a de drôles de rêves…

Muriel

[social_share/]

10 commentaires sur “Pourquoi ne suis-je pas sorcière ?…

  1. Bah oui, mais elle est tellement belle… elle mérite tout ça.

    Son pelage me rappelle celui de Ramsès, le chat de personne qui s’était installé à la maison et m’a fait verser des océans de larmes lorsqu’il est parti s’installer ailleurs. Je n’avais jamais eu de chat avant lui, je n’en ai plus eu après : chagrin trop lourd à porter. Caresses à Hermès.

  2. non non tu n’es pas une extraterrestre chaque chose en son temps les vacances en famille, les we en famille, les semaines autour des enfants bref ya un moment surtout qd ils grandissent où il faut savoir prendre un peu de recul pour mieux les retrouver

  3. je me posais la même question il n’y a pas si longtemps (à savoir si j’étais aigrie…) je vis des choses similaires avec mes 3 filles, l’idéal est de pouvoir « s’échapper » plus souvent qu’une seule fois par an, et c’est vrai que l’on rentre rassérénée, pleine d’entrain, et que l’on se remet aux diverses tâches (ménagères ou autre) avec plus de bon cœur! C’est pour ça qu’il est bon de se préserver, pour notre propre moral et pour la bonne marche de la famille entière!

  4. j’aimerai tant une escapade juste pour moi…

    pas facile avec une grande tribu,qui semble trouver le nid très agréable.

    week-end avec l’Homme,pour un baptêmen va essayer d’en profiter.

    sauf qu’il faut tout organiser avant de partir!

  5. ouh lalalala ! Que dire…Dans de telles situations, j’aime citer ma prof d’un cours de body sculpt « Que la force soit avec toi ! » (ok, c’est plutôt de G. Lucas ). Tout ça pour dire que la victoire n’est jamais totale et que surtout avec les enfants (et les maris, un peu,aussi), il faut avoir des piles rechargeables. La question est, tadam : rechargeable à quoi ?

    Une petite disparition organisée entre copines, c’est pas mal ! Veinarde.

  6. Choix …

    Dans notre famille, on partage toutes les tâches, mais je vous comprends très bien … quand on a le temps de rien, même les vacances deviennent une corvée.

    Mais pour trouver du temps seul à soi, n’est ce pas plutôt les autres tâches (ménages et autres) qu’il faudrait raccourcir plutôt que les vacances en famille ?

  7. C’est une chance d’avoir les moyens (et un mari qui ne s’y oppose pas) de partir afin de s’octroyer une pause personnelle. J’adorerais partir avec des copines mais il faut vraiment être raccord avec les envies de chacune. Et je sais que j’exigerais des moments sans personne pendant mon séjour.En fait je rêve plutôt à quelques jours de retraite au sein d’un couvent. Pour mieux affronter ses dévoreurs d’énergie que peuvent être enfants et maris. Il faut savoir être égoïste et s’éloigner pour mieux revenir. Le tout étant de savoir si on a toujours envie de revenir!!!

  8. Sorcière non mais fée pour j’aimerais bien.

    Le mari et les enfants partent 8 jrs dans la belle famille demain matin (moi j’ai pas assez de CP sniff) et bien cette année ils se sont débrouillés tout seuls pour faire leurs sacs, marre aussi de préparer les affaires.

    Allé pas 100 % indigne, le pique nique pour demain est prêt !!

    Même si je bosse je pense que je vais vraiment apprécier cette semaine de solitude et de calme matin et soir

  9. Merci… Je viens de passer une semaine de vacances seule, avec une culpabilité immense (mais pourquoi je la mets chez la nounou vu que je suis là???). Et quoi? Toi aussi tu te dis que des vacances seule c’est pas si mal… là je regarde le petit papillon qui s’envole: c’est ma culpabilité, fiout disparu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *