1

5 moments (semaine 18)…

 

86037217_p

Tit’puce a bien aimé les petits gâteaux à la présentation DVF for Gapkids.

Autre moment privilégié : nous étions invitées Tit’puce et moi à découvrir la nouvelle collection été du Disney Store. Malheureusement un incident technique a provoqué la fermeture du magasin pendant quelques heures. L’équipe a été super sympa et réactive en nos offrant un sac de plage garni et un beau goûter chez Häagen Dazs.

 86037280_p

86037305_p

Un mercredi après-midi bien chargé qui s’est terminé à la LH où les demoiselles nous ont offert un superbe spectacle en présence de Mme Isabelle Aboulker. Une oeuvre émouvante, des textes et une musique magnifiques.

Comme d’habitude, les parents étaient très fiers !!!

86087168_p

Un déjeuner-plaisir sur le pouce…

86087236_p

Un sac de plage qui m’a fait de l’oeil chez Marks & Spencer, pour moins de 16€, que je verrai bien comme compagnon de voyage pour Hong Kong ou cet été sur les plages du sud de l’Espagne !

Je ne suis pas sûre d’en retrouver un…

Muriel

1 commentaire
2

Encore !…

Comme j’ai fait plein de choses ces 3 dernières semaines et que le temps passe trop vite, je vous propose un post valable uniquement si vous êtes sur Paris ou la proche banlieue. Oui je sais, désolée pour les autres mais on a le droit de rêver hein ! Et ce sont des adresses ou des bons plans à noter si vous « montez à la capitale » 😉

 *****

H&M, notre 2nd suédois préféré, monte en gamme doucement mais sûrement. Après les collections capsules avec de grands créateurs, le lancement de COS, voici & other Stories.

Pour l’instant une seule adresse, dans le triangle d’or parisien, rue Saint Honoré !

Le magasin est très agréable, à l’image des nouveaux concept stores comme MERCI ou Colette, mais peut ne pas l’être en cas de grande affluence. En clair : évitez le samedi !

Les prix sont raisonnables, la qualité des tissus est meilleure et un réel effort de création et d’originalité est fait. 

 

 

En plus des rayons classiques (habillement, lingerie, chaussures, accessoires), il y a du maquillage et des soins pour le corps, le visage et les cheveux.

Ainsi j’ai découvert la marque L:A BRUKET, qui propose des produits dont le packaging évoque AESOP, pour 2 fois moins cher…

J’ai acheté le savon pour le corps (qui sert aussi pour les mains) et je suis convaincue !

 

 

 

 On peut aussi commander sur le site !!!

Je devrais recevoir ces sneakers en début de semaine.

 

Mes petits achats (moins de 35€).

 

*****

STYLIST est un nouveau magazine féminin mais cette fois, c’est un GRATUIT !!!

Donc un peu difficile à trouver, il faut être à la bonne station de métro au bon moment (genre Opéra le vendredi à 18h).

Mais si mes infos sont justes, il est distribué dans 9 villes (Paris, Lyon, Marseille, Aix-en-provence, Toulouse, Bordeaux, Nantes, Lille, Strasbourg).

Apparemment, il sera aussi dispo sur tablettes.

Les articles sont sympas à lire et bien écrits, le ton est moderne et vif. Je vote déjà pour une plus grande diffusion comme pour le A Nous Paris, que je trouve au centre commercial à côté de chez moi.

ps : J’ai effectivement pu télécharger le 2nd numéro de Stylist sur ma tablette gratuitement !

 

*****

Mon minuscule côté geek et utilisatrice de smartphone intéresse…

J’ai eu la chance d’être invitée à la présentation du Samsung Galaxy S4 dans la Suite Samsung du côté de l’Arc de Triomphe mardi dernier !

Oui, c’est le nouveau truc des marques : aménager un superbe espace, vous offrir des petits fours et à boire, des tours de magie et de beaux jeunes gens qui vous font des démos vachement sympas. Vous avez même des appareils en libre accès !

Je vous arrête de suite : NON je n’ai pas eu un téléphone gratuit !!!

Je l’ai vu, testé et il m’a donné envie : c’était le but recherché, non ?!

 

 

Le Samsung Galaxy S4 est un beau joujou.

Ok, je ne prétends pas vous faire un essai, ni un test genre « je suis une spécialiste », d’ailleurs les geeks et geekettes étaient reconnaissables à 1000 lieues ! Et les « vraies filles » ou les « vieux » faisaient un peu taches.

Ce que j’ai particulièrement retenu et qui m’a plu :

  • les 2 caméras qui permettent d’inscruster des images, du son, d’utiliser des effets spéciaux
  • le Air call accept (décrocher sans toucher le téléphone)
  • le Air gesture (activer des fonctions, faire défiler des photos ou des pages web sans toucher l’écran)
  • le S translator (traduction orale ou écrite instantanée en 8 langues).

Petit mari, très déçu par son HTC, va le commander et j’envisage de l’acheter pour remplacer mon téléphone pro actuel.

Inutile de vous dire que sans abonnement, ce téléphone vaut un peu plus de 600€.

Donc j’attends sagement, la date anniversaire de mon contrat pour l’avoir à moins de 200€ !

*****

Pour les Fans de Diane Von Furstenberg et sa fameuse wrap dress (robe portefeuille)…

Gap propose pour la 2ème année consécutive une jolie collection capsule DVF pour Gapkids.

Une collection super sympa pour les petites filles !

Tit’puce et moi sommes allées à l’avant 1ère sur les Champs Elysées mercredi après-midi.

 

L’an dernier, DVF a réédité ses tissus des années 70. J’ai pu acheter une robe exactement comme celle ci-dessous et j’ai regretté que Ti’puce soit trop ronde pour lui en prendre une.

Mais nous avons trouvé une robe tee-shirt rose dont elle est amoureuse et qu’elle a mis dès jeudi !

 

Bon ce n’est pas donné mais c’est un peu « esprit couture » pour enfants 😉 (35€ la robe tee-shirt).

 

Le super buffet d’inspiration new yorkaise a bien plu aux enfants et aux mamans qui avaient droit au champagne !

Vous ne trouverez cette collection que dans 3 points de vente parisiens seulement : Champs Elysées, rue de Passy, rue de Rennes.

*****

Bientôt un post sur des jolis films et des expos.

 

Muriel

2 commentaires
4

Blabla etc…

Il y a des corvées que l’on accomplit facilement, certaines deviennent des plaisirs, d’autres ressemblent à de la torture et on repousse jusqu’à l’extrême limite le moment de les faire. Malgré mes bonnes résolutions, il y a toujours des choses que je remets à demain : procrastination quand tu nous tiens ! Je pense m’être assez bien reprise en main et j’avoue qu’il y a des moments dont je suis assez fière. J’ai fait des choix, je suis moins patiente parfois, plus exigeante et j’appuie même là où ça fait mal quand j’estime qu’il le faut. Je l’avoue, je calque aussi pas mal mon comportement sur celui que les autres ont envers moi et j’adapte mieux mes relations sans en attendre trop. Je prends de la distance avec des faits ou des personnes quand j’en ressens le besoin.

Les enfants grandissant, je suis moins dans l’organisation familiale, même si j’ai toujours le planning de chacun en tête, moins aussi dans la performance. Je ne crains plus d’être une « mauvaise mère » ou de ne pas assurer. Du coup mes journées sont plus faciles à organiser en me focalisant juste sur mes impératifs.

A l’heure où j’écris, une de mes patientes gravement malade, maman de 5 enfants, est partie pour quelques jours avec sa soeur dans son pays de naissance. Depuis le début de la maladie il y a quelques années, toute sa vie ne tourne plus qu’autour des rdv à l’hôpital et de la préservation d’une vie de famille. Les hauts et les bas, les résultats d’examens, les douleurs, les nausées, les vomissements… Outre les soins, mon travail de soignante a été de lui faire prendre conscience du temps qui passe, des étapes qu’elle a franchi et que ce temps qu’elle gagne, elle doit aussi en faire quelque chose pour elle, même parfois égoïstement. Et je suis contente !!! Contente de la savoir dans cet avion, contente de l’avoir aidée à franchir le pas, contente d’avoir vu ses enfants la rassurer, l’encourager et lui montrer qu’ils sont conscients qu’elle doit vivre sa vie malgré tout. Je suis impatiente de la voir la semaine prochaine, pour qu’elle me raconte…

J’avais presque oublié que la personne la plus importante de ma vie, c’est moi ! Persoone ne peut vivre ma vie à ma place et si je ne vis pas ou que je vis à travers mon mari et mes enfants, je ne fais qu’augmenter ma frustration et perdre mon temps. Quand nous sommes ensemble, tout tourne autour d’eux, ils parasitent aussi mes pensées quand je fais quelque chose toute seule ou avec une copine. Parfois, je regrette même leur absence. Mais au bout du compte, j’engrange des souvenirs.

L’autre jour, les enfants m’ont fait sourire en réclamant qu’on fasse quelque chose en famille ce week-end (vu la météo çà va certainement tomber à l’eau) en disant qu’ils aimaient bien sortir avec moi car on fait toujours des trucs supers, que je leur fait découvrir un resto, une bonne adresse, un magasin. Du coup, ils sont fiers ensuite de faire découvrir à leurs amis… 

Boy, par exemple, va se promener de temps en temps à Paris avec ses potes et les emmène voir des monuments, manger des cupcakes ou faire du shopping. Comme moi, il a un bon sens de l’orientation et du bon sens tout court ! Donc avant de partir, il regarde sur internet, sur une appli comment se rendre à tel ou tel endroit, prévoit la durée du trajet et respecte l’heure limite de retour que nous fixons ensemble. Je rigole quand je l’entends répondre au téléphone à ses copains heureux d’avoir su se rendre seuls à une adresse où il était allé avec eux ou de leur indiquer comment y aller car perdus… cela nous donne l’occasion de rire tout en s’interrogeant sur ce mode de fonctionnement un peu bizarre…

Parfois je me mets en colère car qui dit famille de 6 personnes dit que chacun a ses priorités qui ne sont pas celles des autres. En ce moment, j’ai régulièrement des accrochages avec mes ados qui veulent tout tout de suite et pensent que je peux attendre des mois qu’ils fassent leurs corvées. L’autre jour excédée, j’ai fermée la porte du living room à clé, ce que je n’avais pas fait depuis des années et qui leur interdit l’accès à l’ordi familial et à la télé.  Et j’ai donné mes directives par téléphone pour le dîner !

Je sais que l’essentiel est là : je ne sacrifie pas grand chose, j’avance sur le chemin de ma vie, les enfants ont ce qui leur faut et un peu de bon sens en plus, ce qui n’est jamais du superflu !

 

Muriel

4 commentaires
3

Maladie infectieuse : le palu…

Aujourd’hui c’est la journée mondiale de lutte contre le paludisme. 

Petit mari, né en Guyane, l’a contracté il y a plus de 20 ans lors d’un séjour au Cameroun et a eu la chance d’y survivre.

Vous pouvez lire l’article du Monde d’aujourd’hui ICI 

Mardi soir, j’étais invitée par ONE, l’association cofondée par Bono (le chanteur de U2), à la projection privée de Mary & Martha, un film produit par la BBC, écrit par Richard Curtis (4 mariages 1 enterrement), réalisé par Phillip Noyce avec dans les rôles principaux Hilary Swank et Brenda Blethyn.

Il sera prochainement diffusé en exclusivité sur TF1.

Le synopsis : 

Ce film raconte l’histoire de Mary et Martha dont les fils sont morts du paludisme. L’américaine Mary (Hilary Swank) perd son jeune fils lors d’un voyage touristique à travers l’Afrique. Le fils de l’Anglaise Martha a contracté la maladie alors qu’il travaillait comme volontaire au Mozambique. Le destin réunit les 2 femmes. Ensemble, elles vont se lancer dans la lutte contre cette maladie.

 

C’est un joli film, très émouvant qui atteint bien sa cible : nous révolter contre l’injustice et la douleur de perdre un enfant ! Si une maladie faisait autant de morts en Europe, nous ferions quelque chose…

Merci à l’équipe de ONE France d’avoir organisé cet évènement. Pour toute info supplémentaire, voir ICI

 

  • Chaque minute, un enfant meurt du paludisme (= malaria)
  • Le paludisme est une maladie qui peut être prévenue et soignée (pulvérisation d’insecticides dans les habitations, distribution de moustiquaires imprégnées, médicaments antipaludéens, traitement des femmes enceintes).
  • Elle se transmet par les moustiques et les enfants de moins de 5 ans en sont les principales victimes.
  • Environ 90% des morts dues au paludisme se produisent en Afrique.
  • Environ 650 000 personnes meurent chaque année du paludisme.
  • Depuis 2002, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme a distribué plus de 270 millions de moustiquaires imbibées d’insecticide pour la prévention de la maladie.
  • 50 pays, dont 9 en Afrique, sont sur la bonne voie pour atteindre l’objectif de réduire les cas de paludisme de 75% d’ici 2015.
  • Après une augmentation du soutien entre 2004 et 2009, le Fonds mondial a vu ses financements stagner entre 2010 et 2012, ce qui pourrait mettre en danger les progrès enregistrés contre cette maladie.

Muriel

3 commentaires