1

T’as du feu ? (billet sponsorisé)

Nous avons tous des fumeurs dans notre entourage…

Petit mari a fumé pendant une quinzaine d’années, de manière occasionnelle : un tabagisme mondain en quelque sorte, fumer une ou 2 cigarettes avec des potes après un dîner ou une réunion…

J’ai vu ma mère fumer une ou 2 fois quand j’étais adolescente, notamment lors d’une distribution gratuite de cigarettes dans une soirée au début des années 80.

Je ne fume pas. J’ai eu envie d’apprendre à fumer après le décès de mon père, qui fumait des cigarillos et est mort d’un cancer de la gorge (dû au tabac et à l’alcool). J’ai été jusqu’à acheter un paquet de cigarettes au menthol (vieux souvenir d’un prof de maths en 4è) et un briquet. J’ai demandé à plusieurs personnes de mon entourage de m’apprendre à fumer. Toutes ont refusé (même Petit mari) me disant qu’elles se sentiraient coupables si je devenais accro…

En tant qu’infirmière, je suis régulièrement confrontée aux méfaits du tabac : les problèmes bucco-dentaires, respiratoires, le cancer des poumons, de la langue, de la gorge,etc.

Parmi mes amis, mes connaissances ou mes collègues, certains fument peu (3-4 cigarettes par jour), d’autres beaucoup (2 paquets par jour). Tous ont des enfants et ont été confrontés un jour à un de leurs enfants qui se met à fumer… Et là le rôle parental, l’image, l’estime de soi, la crédibilité en prennent un coup. Toutes ces personnes se sont trouvées en situation délicate face au choc que représente la découverte du paquet de cigarettes dans la chambre ou les affaires d’un ado de 14-15 ans (c’est la moyenne d’âge que j’ai constaté autour de moi). Dans le meilleur des cas, l’ado se contente de la cigarette, dans certains cas, il est passé à des substances interdites. Et là je ne peux que constater les dégâts sur les relations familiales, la confiance… Sans parler du prix que çà coûte de fumer !

La plupart des parents fumeurs voudraient arrêter la cigarette, pour leur(s) enfant(s) d’abord, pour eux ensuite.

Pour arrêter de fumer, il faut à la fois palier le manque mais aussi se trouver une autre occupation : fumer une cigarette, c’est d’abord une répétition de gestes et de moments bien définis…

Certaines personnes ont juste besoin d’un déclic, d’autres d’un soutien.

Ex Smokers vous propose tout cela. C’est une campagne de la Commission europénne visant à mettre à l’honneur les exploits des ex-fumeurs dans toute l’Europe. Elle vous propose de cesser de fumer grâce à un outil gratuit : iCoach (disponible sur iTunes & Androïd). Une appli gratuite à télécharger sur votre smartphone qui vous propose des outils, analyse votre comportement, vous encourage tous les jours dans votre détermination…

Si vous voulez vous débarasser de cette habitude, retrouver le goût et l’odorat, respirer mieux, vous sentir en forme, avoir un budget pour d’autres loisirs et modifier vos rapports avec votre ado concernant le tabac… Ex Smokers est pour vous !

 

 

Muriel

[social_share/]

Un commentaire sur “T’as du feu ? (billet sponsorisé)

  1. je ne fume ps, j’ai bcp subi le tabagisme passif dans ma famille etc…

    Zhom a arrêté grâce à la « vaporette », quand il était « en plein dedans » il ne mesurait ps vraiment l’addiction (même à un paquet / 2 jours) mais en arrêtant, il a retrouvé des sensations (goût, souffle) et il est vraiment ravi!!! même la vaporette il l’utilise moins qu’au début, et si on ne connaît ps la nocivité ça ne peut ps être pire que la cigarette!

    si mon gamin veut fumer, je lui ferais lire la compo d’une clope…

    tous les moyens d’arrêter sont bons, très bonne idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *