0

Sur ma liste de 2013…

Comme pour le cinéma, je fais une liste des livres lus cette année avec pour objectif d’en lire au moins 12.

Voici un gros coup de coeur et 2 livres bof.

9782234074873-X

MOYENNE de Laurence KIBERLAIN éd. Stock

4è de couverture :

J’ai toujours été moyenne en tout. Moyenne en cours, j’ai eu le bac avec la moyenne, j’étais moyenne à la fac, moyenne jolie, moyenne intelligente, moyenne intéressante.

Certains événements m’ont obligée à me dépasser. Depuis je ne peux plus n’être que moyenne.

C’est en écoutant sa voix, l’interview à la radio puis à la télévision que j’ai été séduite. Je crois que c’est MON livre de l’année ! Il est beau, simple, facile et rapide à lire mais c’est une claque, un choc, une douleur permanente en même temps. Grâce à elle, j’ai découvert le monde des grands prématurés, j’ai mieux compris ce qu’est être parent d’un enfant malade, d’un enfant différent. On se sent tous moyen, dans la moyenne et parfois on réussit des choses extra-ordinaires, on se surprend, on se dépasse, on se surpasse… Elle est illustratrice (vous avez des exemples de son travail en fin de chapitre) et la soeur de qui-vous-savez. Un très beau livre que je vous invite à lire.

ob_bccbfd95e8878b7acc42bbb121b61936_4000319794945

LES GENS HEUREUX LISENT ET BOIVENT DU CAFE de Agnès MARTIN-LUGAND éd. Michel Lafon

4è de couverture:

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. » 

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel. 

L’histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique, tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n’a d’autre choix que de faire avec.

Euh… comment dire ? Je n’ai pas du tout aimé. J’ai eu l’impression de lire un mauvais Harlequin. Le titre était prometteur, le début de l’histoire laissait entrevoir quelque chose qui n’est jamais venu. La seule chose dont je me félicite ? L’avoir acheté sur iPad à 2,99€ et non en librairie à 14,90€ ! Je m’en serai voulu d’avoir dépensé autant d’argent.

la-fem10

LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE de Anne-Sophie GIRARD éd. J’ai Lu

4ème de couverture :

La femme parfaite est une connasse !  Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites*. Vous y découvrirez notamment des théories comme « la jurisprudence de la frange », « la théorie du pot de cacahuètes » ou encore le concept universel du « foutu pour foutu », mais vous apprendrez aussi « comment garder sa dignité quand on est complètement bourrée », « comment réagir devant un bébé laid », ou « les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si on ne veut pas entendre les réponses ».

*Il peut également être lu par les hommes qui auraient envie de combler certaines lacunes…

Je ne dois pas avoir beaucoup d’humour car j’ai dû rire une fois. Rien à dire ou pas grand chose : ce n’est pas un livre, ce n’est pas un guide.

 

 

Muriel

[social_share/]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *