9

I’m a bad mother…

Cela fait 8 ans que je le dis et finalement, je m’en accommode très bien maintenant !

Hier soir alors que je me préparais à sortir, Miss A me rappelle que la réunion d’information pour l’entrée en 6è, pour laquelle on a eu le mot mardi soir, débute à 18h15…

Hier soir encore au cours du dîner, Boy parle à son père de la réunion d’information pour la procédure d’orientation et APB mardi prochain à 18h…

Vous savez quoi ? Je ne suis pas allée à cette fichue réunion à l’école primaire et Petit mari et moi n’irons pas non plus à celle prévue au lycée ! Ras le bol !!!

Depuis le mois de septembre, j’ai dû modifier, arranger, décaler, annuler je ne sais combien de fois ma tournée du mardi soir à cause des multiples réunions pour lesquelles nous sommes informés au mieux 5 jours à l’avance ! Pourquoi dans certaines écoles, les équipes arrivent-elles à penser et remettre dès le début d’année un planning annuel (comportant les réunions, dates de vacances, voyages scolaires, stage, examens etc) ? Et pourquoi dans les écoles publiques de quartier ce n’est jamais possible ???

Plus de 17 ans que je suis parent d’élève et là je sature, je n’ai plus de patience ni d’indulgence… Comme la plupart des enseignants aiment nous le rappeler ils sont aussi parents, alors s’ils le sont vraiment ils savent qu’il faut un minimum d’organisation pour pouvoir tout faire !

En fait je les soupçonne de le faire exprès afin qu’il y ait peu de parents présents, peu de parents à voir individuellement et donc peu de temps à accorder et ainsi ils se donnent le beau rôle en gémissant sur l’absentéisme et la démission des parents…

Sauf que moi je sais qu’on peut être un parent absent physiquement mais très présent au quotidien. Je le vérifie à chaque fois que j ‘ai l’impression d’être un courant d’air chez moi. Oui quand j’enchaîne les journées de travail de 7h30 à 21h30, puis que je pars à l’étranger et qu’à mon retour je jongle entre les présentations presse et mon travail, il y a des périodes où je me dis que je suis une « bad mother ». Etrangement, c’est dans ces périodes que mes enfants me prouvent qu’ils sont autonomes et que l’éducation que je leur donne fait ses preuves. Je suis plus au courant et plus présente pour eux que mon mari qui est là physiquement tous les soirs et les week-ends.  Pourquoi ? Parce que je sais tout, je vois tout, je sens tout. Je connais leurs petits travers, leurs mensonges, leurs petits arrangements mais ils savent ce qui est important pour moi : leur présence les uns pour les autres, leur sécurité, les devoirs et les repas. Ils gèrent même leurs lessives maintenant mais je dois toujours accepter le ménage peu, mal ou pas fait.

J’envoie la liste des courses et je règle tous les petits problèmes de dernière minute par sms.

J’envoie mon planning de voyage et mes coordonnées à l’étranger par mail.

Je discute le soir via Face time (juste histoire de vérifier sur leurs visages que tout va bien).

J’engueule, je rappelle les règles communes, je fais des mises au point par téléphone.

Petit mari est toujours en copie des messages (sms ou mail) histoire qu’il ne se fasse pas rouler par un des enfants…

Ainsi le cadre est posé.

Et quand je suis là, il y a forcément moins de mails, de sms et on discute à table au dîner (comme hier par exemple) ! Cela permet de revenir sur certains évènements, d’apaiser les rancoeurs frère-soeurs / petits-grands, d’expliquer pourquoi je n’irai pas à telle ou telle réunion afin de ne pas mettre mon enfant en port-à-faux face à des enseignants parfois promptes à la critique.

C’est comme çà que je n’ai pas attendu la réunion pour APB du lycée et que Boy est allé au salon qui avait lieu à La Villette il y a 3 semaines. Il a aussi beaucoup discuté avec sa soeur aînée et fait des recherches sur le site de l’Onisep concernant son orientation après bac.

C’est en discutant dès que je le peux avec mes vieilles copines que je glane les infos pour le passage en 6è de Miss A, que nous avons commencé à remplir le dossier pour une inscription à la LH et que nous ferons parallèlement un dossier pour une classe CHAM.

Mais je suis bien consciente d’être privilégiée et çà m’agace toujours autant de savoir que la plupart des enfants de banlieue n’ont pas cette chance…

 

 

Muriel

9 commentaires
1

Ikéa : Metod, les nouvelles finitions

Metod, la nouvelle ligne de cuisine Ikéa vous intéresse visiblement beaucoup (près de 3000 vues) ! Pour les curieux et retardataires, j’en parlais ICI

Plus que quelques jours à patienter avant de la découvrir en magasin…

Je vous propose en attendant de faire plus ample connaissance avec les nouvelles finitions. Remarquez les caissons entièrement finis, plus question d’avoir du blanc sur les côtés comme avant !

Bodbyn gris

BODBYN PE345296

BODBYN PE345297

BODBYN PE347036

Grevsta inox & Brokhult noyer

GREVSTA 1  PE361560

Hyttan

HYTTAN 1 PE402339

HYTTAN 3 PE390094

Hyttan & Brokhult

HYTTAN_BROKHULT PE402221

HYTTAN_BROKHULT PE402226

Laxarby brun foncé

LAXARBY 2 PE346394

LAXARBY 3 PE347459

LAXARBY grande PE340004

Ringhult crème

RINGHULT PE380143

RINGHULT tiroir PE344130

Ringhult rouge

RINGHULT rouge PE390742

RINGHULT rouge PE390743

RINGHULT rouge PE399677

Tyngsryd brun & Jarsta jaune

TYNGSRYD_JARSTA PE389744

TYNGSRYD_JARSTA PE389756

TYNGSRYD_JARSTA PE389757

TYNGSRYD_JARSTA PE390095

Tyngsryd

TINGSRYD PE361837

TINGSRYD PE362394

TYNGSRYD PE359921

TYNGSRYD PE359922

Veddinge blanc

VEDDINGE blanc PE358537

 VEDDINGE blanc PE359896

Veddinge blanc & Tutemo couleur

J’adore le côté Mondrian de cette composition qui donne dans l’art moderne 😉

VEDDINGE_TUTEMO PE374837

VEDDINGE_TUTEMO PE399666

VEDDINGE_TUTEMO PE399667

Et enfin, le fameux nouveau système de fixation sur rail des éléments muraux qui va toutes nous transformer en « bricol’girls » !!!

ikea47

Alors qu’en dites-vous ?

J’hésite entre Ringhult crème et Veddinge blanc pour ma cuisine actuelle (avec plan de travail et parquet noyer ou chêne). Si j’avais une maison de campagne , ce serait Bodbyn gris !

Muriel

1 commentaire
0

City guide Londres

Je vous propose mon city guide sous forme de carte.

Je la mettrai à jour régulièrement…

Muriel

Commenter
1

London calling #2…

Dernière journée à Londres…

Un petit tour dans le quartier, je suis assez fan des bow windows et je m’imagine très bien en vieille dame anglaise avec ma tasse de thé, un chat sur les genoux, avec un livre devant la cheminée… Ok j’ai lu trop de romans de Jane Austen !

IMG_5954

SONY DSC

J’ai pris la direction du centre commercial de Westfield à Shepherd’s bush pour y déguster un gros petit déj, devrai-je dire un brunch (?) chez Bill’s, dont j’ai beaucoup apprécié la déco, l’efficacité du service et la confiture de myrtille. A 10h, c’était calme ; à 11h, le brouhaha était à la limite du supportable.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Après mon big breakfast, j’avais un peu de shopping à faire mais j’ai décidé de prendre le « tube », d’aller jusqu’à Tower Hill pour traverser Tower bridge et me rendre au Design museum (voir le post sur l’expo My name is Paul Smith). Je me suis régalée à contourner la Tour de Londres, à marcher en direction du pont. Regarder le ciel s’éclaircir puis s’assombrir, apercevoir sa structure puis m’engager au milieu des autres touristes…

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Regarder chaque berge, reconnaître les buildings de la City, admirer la modernisation des docks, puis longer la Tamise.

J’ai aimé me promener, regarder les vitrines de toutes les petites boutiques et j’ai pu noter l’attrait pour la « french touch » !

SONY DSC

SONY DSC

IMG_5973

Au retour, j’ai voulu m’offrir une dernière promenade en prenant la fameuse ligne 15 qui part de Tower Hill et se termine à Trafalgar square. En plus, j’ai eu la chance de monter dans un vieil autobus à impériale, comme celui de la série de mon enfance 😉

J’ai fait mes achats de dernière minute à Piccadilly et sur Regent street. J’en ai profité pour entrer enfin pour la 1ère fois à Liberty !!! Juste le temps de reprendre le métro, de finir mes bagages qu’il fallait que je me rende à la gare pour rentrer à la maison.

SONY DSC

IMG_5981

IMG_5980

Mon city guide sous forme de carte intéractive qui se complètera au fur et à mesure : ICI

Muriel

1 commentaire
3

Minuscule, la vallée des fourmis perdues…

Miss A, Boy et moi étions invités par les équipes de Nature & Découvertes à la projection privée en 3D de Minuscule, la vallée des fourmis perdues, il y a quelques semaines.

Minuscule, une série de 78 épisodes disponibles en DVD en magasin, est devenu un film qui sort aujourd’hui sur nos écrans.

20154007_20131128151702177.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis :

Dans une paisible forêt, les reliefs d’un pique-nique déclenchent une guerre sans merci entre deux bandes rivales de fourmis convoitant le même butin: une boîte de sucres! C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver son peuple des terribles fourmis rouges…

Minuscule, c’est une histoire sans paroles, juste faite de bruitages entre décors naturels (parcs naturels du Mercantour et des Ecrins notamment) et images de synthèse. Passée la surprise première, on se laisse prendre au fil des aventures de cette petite coccinelle espiègle et de ses copines fourmis noires, on rit, on tremble, on retrouve un tas de petits clins d’oeil à des super productions de notre enfance… Et on adhère à ce langage particulier et pourtant si clair.

Franchement Minuscule est un excellent film, qui n’a pas bénéficié des moyens techniques et humains des géants du film d’animation mais il n’a absolument rien à leur envier. J’étais épatée par la qualité des images, des couleurs, de la reconstitution de la nature et des différents insectes.

C’est un film qui plaira aux tous petits ainsi qu’aux grands à voir en 3D absolument !

Parce que les héros de Minuscule éveillent notre curiosité pour les insectes en amusant toute la famille, Nature & Découvertes soutient ce film. Découvrez les peluches et porte-clés des petites bêtes du film développés en exclusivité à cette occasion (de 4,99€ à 24,99€). Notre coup de coeur : la peluche coccinelle musicale, qui fait le bruit de l’héroïne du film bien sûr !!!

SONY DSC

SONY DSC SONY DSC

236683

Muriel

3 commentaires