1

Merci avec des fleurs…

Pour moi ce n’était rien ou si peu.

Accepter sa présence, lui parler des patients, de mon métier, de mes bons souvenirs, de mes mauvais souvenirs, de mes difficultés, partager, transmettre pendant quelques heures, quelques jours. Re-situer les choses dans ma mission d’éducation et de service « public ».

Savoir, savoir-faire, savoir être…

J’ai reçu un appel d’une des kinés du cabinet me disant qu’on avait livré des fleurs à mon intention. En lisant la carte, je n’ai tout d’abord pas compris et puis, si ! Elle a réussi le concours et fera sa rentrée le 3 février. Bientôt une nouvelle collègue…

Elle m’a chaleureusement remerciée alors que c’est moi qui aurait dû le faire ! Car parler de mon métier, de mes choix m’a permis de me remémorer ma joie, mon plaisir, ma fierté d’exercer. Grâce à elle j’ai retrouvé un peu de fraîcheur, pris des distances nouvelles. Je sais pourquoi je suis encore là.

Ces fleurs, c’est moi qui aurait dû les lui offrir car c’est elle qui m’a fait un cadeau en me faisant chercher en moi-même, en dépoussiérant la vieille infirmière que j’étais devenue.

IMG_5868

 

Muriel

[social_share/]

Un commentaire sur “Merci avec des fleurs…

  1. Eh bien moi je pense que tu les mérites car contrairement à ce que tu crois, ils sont nombreux à prendre de haut les nouveaux venus à une profession. Tu lui a donné du temps, du savoir et elle a su en faire bon usage en réussissant son concours et en t’offrant des fleurs. Good job !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *