1

Dans l’ombre de Mary…

Un film que je ne pouvais pas rater ! Vous connaissez mon affection pour Mary Poppins que j’ai vu des dizaines de fois, dont j’ai la BO sur mon iphone et que je chante à tue-tête parfois pendant ma tournée entre 2 patients. Et je garde encore un souvenir ému du musical de Broadway…

Dans l'ombre de Mary

Synopsis :

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir !

Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien-aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contre- cœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé…

Au cours de deux semaines intenses en 1961,Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper…

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

Que vous dire ?

Ce film m’a émue au-delà des mots, j’en suis encore surprise moi-même.

Emma Thompson est parfaite en écrivaine acariâtre qui ne veut pas qu’on touche à son oeuvre. La rencontre entre la lady anglaise et le monde de Walt Disney est jubilatoire !!! Si on ne comprend pas au début pourquoi PL travers s’accroche tant à son histoire et ne veut y introduire aucune fantaisie, les flashbacks nous plongent dans l’histoire d’une petite fille élevée dans le bush australien, nous fait voir la vie des adultes à travers ses yeux d’enfants et nous amène doucement à PL Travers en décortiquant ce que cachent les personnages de Mary Poppins…

Tom Hanks est impeccable comme d’habitude même s’il n’a aucune ressemblance avec Walt Disney, on oublie ce détail 😉 Par contre, j’ai littéralement découvert Colin Farrell que j’ai trouvé fabuleux dans le rôle de Travers Goff : fantasque, fragile, alcoolique, un super papa mais un adulte complètement inadapté à son monde et à sa situation.

Découvrir les dessous de la création de ce chef d’oeuvre Disney, le travail des équipes créatives et en particulier des frères Sherman (ils ont créé toutes les chansons !!!), la rencontre et les affrontements entre les différents personnages rendent ce film humainement très riche.

J’ai été aussi impressionnée par le travail sur les costumes et les décors !

Ce film a fait résonner tant de choses en moi, a parlé à la petite fille que j’étais, à l’adulte que je suis. J’ai surtout compris pourquoi j’aime tant l’histoire de Mary Poppins et pourquoi il sera toujours mon film préféré.

Allez le voir !!! N’oubliez pas un petit mouchoir au cas où…

Muriel

[social_share/]

Un commentaire sur “Dans l’ombre de Mary…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *