1

Mon livre photo myPix…

Bientôt 9 ans que je tiens ce blog, je prends des centaines, des milliers de photos pour illustrer mes posts. J’en ai plus de 40 000 sur mon ordinateur que je trie et classe par évènements depuis quelques mois seulement. J’ai profité de plusieurs promos pour en faire développer des centaines et faire un mur de photos dans ma chambre.

Mais je ne suis toujours pas à la hauteur de ma copine Virginie ni de certains de mes patients qui font imprimer systématiquement un ou 2 albums photos dans le mois qui suit leur retour de vacances.

Quand myPix m’a proposé de créer mon livre photo, je n’avais plus d’excuse pour ne pas me lancer moi aussi ! J’ai hésité entre faire un récap de notre année 2013 ou un album souvenir de vacances. J’ai opté pour la 2de idée et me suis lancée dans le tri de nos photos de Hong Kong. Sachant comme nous avions fait rêver les enfants tous les jours en leur décrivant nos promenades, les lieux visités, ce que nous avions mangé, j’ai voulu leur offrir une petite part de ce voyage de rêve.

SONY DSC

Le logiciel myPix s’installe rapidement sur l’ordinateur, encore faut-il le comprendre… Oui j’ai mis quelques jours à piger que j’avais juste à l’ouvrir dans mes téléchargements (je suis sur Mac c’est peut être çà) ! Et là, tout va tout seul ou presque. Le truc que j’ai bien aimé, c’est qu’on peut personnaliser son modèle en changeant le nombre de photos par page, le nombre de pages, en incluant un espace pour les blocs textes, en changeant l’orientation des photos… Cela devient presque un jeu et l’on se prend à utiliser pas mal de combinaisons. La visualisation est très bonne.

En gros, j’ai procédé en 2 étapes avant d’envoyer mon fichier sur le site : la sélection du modèle et des photos puis la mise en page. Les téléchargements sont très rapides car il faut le dire, j’avais déjà testé d’autres sites qui étaient très lents, ce qui m’avait poussé à abandonner.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

J’ai choisi un livre A4 portrait auxquels j’ai ajouté une quarantaine de pages par rapport au nombre de départ (26 pages). Je suis très contente du résultat : les couleurs sont belles et mes cadrages respectés. J’y ai inséré à la fois des photos prises avec mon reflex, d’autres avec mon iPhone ou l’iPad et certaines avec des filtres Instagram.

L’album est livré complètement emballé en 4-5 jours. Petit mari était surpris par la qualité et l’a feuilleté avec plaisir. Les enfants se sont jetés dessus, ont regardé, touché et l’ont refermé en soupirant que nous avions de la chance d’avoir fait ce voyage, que c’est beau Hong Kong… Objectif atteint !

Du coup, j’ai fait un livre photo de nos vacances familiales sur la Costa del Sol l’été dernier ! Et je dois faire celui des vacances à la montagne… Bref, on ne m’arrête plus !

Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon interview sur le blog de myPix

 

Muriel

1 commentaire
2

Pourquoi choisir une centrale vapeur Calor ?

Sur ma liste des corvées, le repassage est n°1 dans la catégorie « pire ». Pourtant, je ne me plains pas car c’est une corvée partagée. Chez nous, c’est Petit mari qui repasse le plus car étant en costume-cravate du lundi au vendredi, il aime que ses vêtements soient toujours impeccables. Nos ados sont comme moi : du défroissage rapide, tant pis s’il reste quelques plis.

Du coup, le choix du meilleur outil de repassage prend des allures d’affaire d’état, qui avait abouti à l’achat d’une centrale vapeur et d’un fer vapeur, avec toutes les prises de tête que cela comporte en matière d’entretien, d’achat d’eau déminéralisée, de cartouches anti-tartre et tout le toutim. J’ai encore le souvenir de séance de repassage à 8h du mat se terminant par des grognements dignes de Jurassic Park dans le bureau (seul endroit où l’on peut ouvrir une table à repasser sans que cela gène quiconque), pour cause de décharge massive de liquide marron sur une chemise blanche bien sûr !

Il y a quelques jours, j’étais invitée avec d’autres blogueurs à découvrir l’usine Calor de Pont Evèque (en Isère) où sont entièrement conçues et fabriquées les centrales vapeur de la marque. Car depuis 1917, date de sa création, Calor est le spécialiste et le numéro 1 mondial du repassage. L’usine produit 1 million de centrales vapeur par an.

Nous avons pu visiter toute l’usine (comme Nicolas Sarkozy en son temps) : de la fabrication complète de la mini-cuve (cœur de chauffe) à l’assemblage final de la centrale vapeur. Car les blogueurs sont avant tout des consommateurs (remarquez que je ne dis pas ménagères !). Nous avons besoin de savoir et d’avoir de vrais infos : nous ne sommes pas là pour vous balancer des communiqués de presse uniquement.

Donc toutes les équipes, du bureau d’études à la direction du marketing se sont faits un devoir de partager avec nous leur travail et leur savoir-faire. Car une bonne entreprise se soucie à la fois de ses clients (s’adapte aux différents profils de consommateurs) mais aussi de ses employés. Et en tant qu’infirmière, je regarde toujours l’ergonomie des postes de travail, la répétition des gestes et je me renseigne sur l’organisation du travail (ici 2 équipes tournent). C’est là que j’ai compris que je n’avais pas une véritable centrale vapeur chez moi ! Ben oui en bonne ménagère, j’ai bridé Petit mari quand il m’a parlé de la centrale de ses rêves (honte sur moi je le reconnais), de nombre de bars et de défroissage vertical. Je ne voulais pas dépenser « trop » mais la qualité et le savoir-faire français ont un prix.

Seules les véritables centrales vapeur haute pression garantissent un résultat parfait en un temps record ! De plus elles ont une base séparée contenant une mini-cuve (cœur de chauffe ou cocotte), dans laquelle l’eau se transforme en vapeur haute pression prête à l’emploi. Elles ont aussi, dans la base séparée, un grand réservoir pour stocker l’eau.

Donc par définition, la vraie centrale vapeur est plus volumineuse que les autres appareils vapeur !

IMG_6936

20140423_141204

20140423_145640

20140423_145736

20140423_150713

 

Les + que j’apprécie

  • le verrouillage du fer sur la base

Pour éviter les chutes statistiquement assez fréquentes du fer, CALOR a mis au point un système de verrouillage du fer sur la base appelé Lock System. Une fois l’arceau mis en place, la centrale peut être déplacée en toute sécurité. Une sécurité qui équipe toutes les centrales CALOR.

  • la fonction auto-stop

Une fonction sécurité qui coupe l’alimentation électrique automatiquement après 8 minutes d’immobilisation du fer ou après 30 secondes à plat ou sur le côté. Bien pratique et sécurisant quand on est une mère débordée !

  • la poignée ergonomique

Le réservoir d’eau étant à part, le design et le revêtement de la poignée assurent une bonne prise en main et réduisent la fatigue.

  • la compacité

Plus encombrantes qu’un simple fer à repasser, les centrales ont affiné leur design mais se rangent facilement sur une étagère (ou dans un tiroir coffre comme chez nous). Les compartiments range-cordons gagnent aussi de la place.

IMG_6934

Nous avons choisi la centrale Pro Express Total « pour les utilisateurs exigeants » : elle est simple d’utilisation avec ses 3 réglages différents (délicat / normal / jeans) et répond aux besoins de toute la famille. Elle défroisse en un clin d’œil les costumes et les jeans tout en étant super pro pour les vêtements fragiles. C’est celle que Petit mari préférait ! Les enfants et moi sommes bluffés par la qualité du repassage en moins de 5mn.

Pas besoin d’être Shiva même avec 4 enfants. Merci Calor de me simplifier la vie !

IMG_6966

 


'Article sponsorisé

Muriel

2 commentaires
0

Une solution naturelle pour les jambes lourdes…

Les principaux maux des infirmières sont les douleurs dorsales et les problèmes circulatoires. Beaucoup de collègues portent des bas ou des collants de contention pendant les heures de travail. Pour ma part, j’ai des facteurs de risque supplémentaires avec mes années de surpoids et les grossesses.

Il y a 18 ans, 2 vilaines varices sont apparues au niveau de ma cuisse droite. Quand elles sont devenus douloureuses, j’ai décidé de consulter un phlébologue qui les a sclérosées il y a 6 ans. En plus, j’ai choisi de faire ma tournée à pied, à la fois pour m’aider à stabiliser mon poids mais aussi pour favoriser le retour veineux. Inutile de vous dire que les jambes lourdes, je connais très bien !

En tant que professionnelle, j’ai plusieurs patients (il n’y a pas que des femmes) à qui je dois mettre des bandes ou des bas de contention tous les jours après avoir appliqué de la crème… Je connais donc presque la totalité des produits existants sur le marché.

Quand on m’a proposé de tester la nouvelle formule Climaxol Gel des Laboratoires Lehning, j’ai accepté en étant très très septique. Pourtant j’ai été bluffée dès la 1ère application par la texture puis l’effet rafraichissant et hydratant sur ma peau. Mes jambes étaient douces, légères et surtout, je n’avais aucun résidu sur les mains !!!

IMG_1601

Sans parabènes, sans conservateur, sans parfum ajouté, sans colorant, c’est un produit naturel aux extraits de marron d’onde, hamamélis, huile essentielle de menthe poivrée, ce qui lui donne une odeur très agréable et procure cet effet frais, aloé véra et amande douce. Il peut être utilisé par les femmes enceintes.

Autres atouts : le tube se glisse facilement dans un sac à main et coûte moins de 10€.

J’utilisais jusqu’à présent un gel anti-inflammatoire que j’ai remplacé par Climaxol Gel qui est une véritable solution naturelle !

Astuce : en cas de grosse chaleur, on peut placer le tube au réfrigérateur pour rendre les effets plus intenses.

Climaxol gel

Bonus : vous pouvez également participer au grand jeu ClimaxolGel pour tenter de gagner 1 voyage à Istanbul pour 2 personnes et 100 produits !

Muriel

Commenter
1

En voyage avec Travelex (billet sponsorisé)

Une mère débordée dépensière voyageant avec sa famille nombreuse a pour principale préoccupation, outre la préparation des valises, la gestion et le respect de son budget.

Quand nous partons en vacances en France et en location, c’est simple: 8€ par jour et par personne que j’arrondis à 50€.

Par contre il est plus difficile de maîtriser son budget quand on part à Londres, New York ou Hong Kong car il y a une part importante de shopping  à prévoir. Dans ce cas, mon budget journalier varie entre 100 et 300 (livres sterling ou dollars) selon que je voyage seule, en couple ou en famille. Comme ma banque ne me prend pas de frais de change, j’ai tendance à acheter mes devises avant de partir mais ce n’est pas toujours évident, ni recommandé de partir avec une grosse somme sur soi. J’en ai fait l’amère expérience à Londres il y a un an quand je me suis fait voler mon portefeuille et que je n’ai jamais récupéré les £300 que j’avais dedans, car l’assurance ne couvrait pas le vol simple (il aurait fallu que je me fasse casser la figure pour être remboursée ;-)).

SONY DSC

IMG_3127

Toutefois, il faut partir avec un minimum de devises sur soi car on doit pouvoir payer un taxi, une carte de transport ou tout autre petit service urgent en arrivant à destination. C’est comme çà que nous nous sommes retrouvés à utiliser Travelex à Roissy-Charles de Gaulle en partant à Hong Kong en mai dernier car impossible de trouver des dollars de Hong Kong dans la plupart des banques.

Travelex, leader mondial du change de devises et de paiements internationaux, bouscule les idées reçues sur les bureaux de Change en proposant :
• Des économies grâce à ses taux de change en ligne compétitifs au regard de la concurrence. Travelex s’engage à vous rembourser la différence si vous trouvez un prix global moins cher ailleurs et propose 0% commission sur toutes les devises
• La rapidité de la mise à disposition des devises lors d’une commande de change en ligne (9 devises « majeures » disponibles sous 48h)
• Une présence nationale avec plus de quarante agences réparties sur l’ensemble de la France ainsi que dans les aéroports de Paris – Charles de Gaulle et Orly – Toulouse, Lyon, Marseille, Lille et Beauvais
• Une offre élargie avec une capacité à délivrer plus de 55 devises.

TravelexLogo

Travelex innove avec la carte prépayée Cash PassportTM (qui remplace les chèques de voyage) en partenariat avec MasterCard. Cette carte existe en 3 devises Dollars US, Dollars Canadiens et Livres Sterling. Comme une carte bancaire, elle permet de mieux contrôler les fameux taux de change et d’éviter de se déplacer avec de grosses sommes en espèce. Elle est protégée par une puce et un code PIN personnel, est rechargeable sur le site Travelex de n’importe quel pays et n’est pas lié au votre compte bancaire ce qui évite les problèmes de fraudes.

Travelex

La carte Cash PassportTM, est une bonne alternative, puisque la banque Travelex ne prend pas de frais de commission sur les retraits et les achats chez les commerçants, ainsi vous maîtrisez totalement votre budget, limitez les soucis en cas de perte ou de vol et évitez les mauvaises surprises au retour de vacances.

J’ai choisi la sécurité avec Travelex  et vous ?

Muriel

1 commentaire
1

T’as du feu ? (billet sponsorisé)

Nous avons tous des fumeurs dans notre entourage…

Petit mari a fumé pendant une quinzaine d’années, de manière occasionnelle : un tabagisme mondain en quelque sorte, fumer une ou 2 cigarettes avec des potes après un dîner ou une réunion…

J’ai vu ma mère fumer une ou 2 fois quand j’étais adolescente, notamment lors d’une distribution gratuite de cigarettes dans une soirée au début des années 80.

Je ne fume pas. J’ai eu envie d’apprendre à fumer après le décès de mon père, qui fumait des cigarillos et est mort d’un cancer de la gorge (dû au tabac et à l’alcool). J’ai été jusqu’à acheter un paquet de cigarettes au menthol (vieux souvenir d’un prof de maths en 4è) et un briquet. J’ai demandé à plusieurs personnes de mon entourage de m’apprendre à fumer. Toutes ont refusé (même Petit mari) me disant qu’elles se sentiraient coupables si je devenais accro…

En tant qu’infirmière, je suis régulièrement confrontée aux méfaits du tabac : les problèmes bucco-dentaires, respiratoires, le cancer des poumons, de la langue, de la gorge,etc.

Parmi mes amis, mes connaissances ou mes collègues, certains fument peu (3-4 cigarettes par jour), d’autres beaucoup (2 paquets par jour). Tous ont des enfants et ont été confrontés un jour à un de leurs enfants qui se met à fumer… Et là le rôle parental, l’image, l’estime de soi, la crédibilité en prennent un coup. Toutes ces personnes se sont trouvées en situation délicate face au choc que représente la découverte du paquet de cigarettes dans la chambre ou les affaires d’un ado de 14-15 ans (c’est la moyenne d’âge que j’ai constaté autour de moi). Dans le meilleur des cas, l’ado se contente de la cigarette, dans certains cas, il est passé à des substances interdites. Et là je ne peux que constater les dégâts sur les relations familiales, la confiance… Sans parler du prix que çà coûte de fumer !

La plupart des parents fumeurs voudraient arrêter la cigarette, pour leur(s) enfant(s) d’abord, pour eux ensuite.

Pour arrêter de fumer, il faut à la fois palier le manque mais aussi se trouver une autre occupation : fumer une cigarette, c’est d’abord une répétition de gestes et de moments bien définis…

Certaines personnes ont juste besoin d’un déclic, d’autres d’un soutien.

Ex Smokers vous propose tout cela. C’est une campagne de la Commission europénne visant à mettre à l’honneur les exploits des ex-fumeurs dans toute l’Europe. Elle vous propose de cesser de fumer grâce à un outil gratuit : iCoach (disponible sur iTunes & Androïd). Une appli gratuite à télécharger sur votre smartphone qui vous propose des outils, analyse votre comportement, vous encourage tous les jours dans votre détermination…

Si vous voulez vous débarasser de cette habitude, retrouver le goût et l’odorat, respirer mieux, vous sentir en forme, avoir un budget pour d’autres loisirs et modifier vos rapports avec votre ado concernant le tabac… Ex Smokers est pour vous !

 

 

Muriel

1 commentaire