2

#jesuisundoer avec 18h39

Comme vous le savez, je ne suis pas une bricol’ girl : les diy très peu pour moi. Pourtant ce n’est pas l’envie qui me manque ! Je crois juste que parmi les trucs que je dois travailler sur moi il y a ce manque de créativité… Aussi quand j’ai l’occasion de me prouver que j’ai tord, que je sais faire et que je peux faire, je fonce !

Dans mon pinterest et les images inspirantes que je garde sur mon téléphone, il y a cette lampe-bocal. Elle me fait envie depuis des mois mais il faut bien le dire, même si j’ai les moyens je trouve que son prix de vente est franchement exagéré (de 49 à 89€ en fonction des sites et des finitions) ! Du coup, je cherché des tutos mais je ne me suis jamais déplacée dans un magasin de bricolage…

IMG_5172

lampe-pot

IMG_5173

source Pinterest

Est arrivée l’invitation de 18h39 et Castorama pour fêter leur 1er anniversaire au cours d’une soirée Chez Simone (un lieu de rêve dont je vous reparlerai bientôt). Puis une proposition d’atelier et là je vous le donne dans le mille : fabriquer une lampe-bocal !!! J’avais le souvenir d’un bel atelier Kokedama à la Cité de la mode et du design il y a un peu plus d’un an. Avec les copines blogueuses Maman double, Yummymommy, La mare au canard et bien d’autres, nous nous sommes bien amusées et sommes reparties heureuses avec nos créations. Car j’ai été prise par la folie qui s’est emparée de mes mains, j’ai aussi fabriqué un bougeoir avec des bouts de tuyaux en cuivre !

Vous retrouverez les tutos  ICI et  

Grâce à 18h39, #jesuisundoer et j’ai même les outils qui vont avec !

tuto lampe-bocal

bougeoir 18h39

thumb_img_1934_1024  lampe-bocal 18h39

Muriel

2 commentaires
1

Une chambre de bébé avec Nadia

Ce week-end je vous propose du rêve…

Pour commencer, un post déco !

Nadia fait partie des gens que j’admire pour son sens de l’esthétique et sa créativité. Elle sait absolument tout faire dans une maison : une vraie bricol’girl ! Depuis plusieurs années que nous nous connaissons, je rêve de gagner au loto juste pour pouvoir lui confier l’aménagement de mon intérieur et j’espère vraiment qu’un jour, elle en fera son activité professionnelle.

Après avoir fait une longue pause bloguesque l’an dernier et eu une magnifique petite fille, elle nous revient en fanfare avec une participation au ORC = One Room Challenge organisé par Calling it home

Sur une durée de 6 semaines, il s’agit de nous faire vivre étape par étape la rénovation complète d’une pièce. Le projet de Nadia était de créer une chambre de bébé dans son nouvel appartement. Un avant/après bluffant que je vous invite à aller voir directement sur son blog Preciouslyme car il vaut vraiment le détour !!!

Precioulslyme Preciouslyme

Project-Nursery-Decor-Board Preciouslyme

crédit photo Preciouslyme

 

Muriel

1 commentaire
1

Mon 1er terrarium

En regardant autour de moi, j’ai constaté avec regret que la verdure avait déserté mon appartement. Je m’achète peu de fleurs (elles sont vraiment moches dans ma banlieue), il ne reste que l’éternelle plante verte qui suit mon mari depuis 30 ans au moins ! Devant ce désert, j’ai commencé par acheter un spathiphyllum à Ikea, que je dois déjà rempoter prochainement.

Lors d’un atelier organisé par 18h39 le site d’inspiration déco de Castorama, j’ai découvert l’art du kokedama, un art japonais à mi-chemin entre le bonsaï et l’ikebana. Pas besoin de pot : juste un mélange de terre spécial, de la mousse, une plante et du fil ! Bon après il faut un petit coup de main mais le résultat est joli et naturel. Grande fille et moi sommes reparties chacune avec le nôtre. Bilan 6-7 mois plus tard : çà tient super bien en suivant les conseils d’arrosage. Petit bémol, notre chatte Hermès en a pris un pour son herbe à chat et en fait régulièrement son 4h. La pauvre plante est décapitée ! Vous pouvez en acheter tout fait pour 20-30€ selon la plante.

Pour info, Fleux (concept store dans le Marais) organise 2 sessions d’ateliers kokedama vendredi 29 avril. Toutes les infos, ICI

IMG_0470

IMG_0473

 

Mon autre coup de coeur, qui ne nécessite pas d’avoir la main verte, c’est le terrarium. J’en vois partout ! Comme d’habitude, je commence d’abord par penser que les autres ont un talent que je n’ai pas. Puis j’observe, je prends des renseignements, je regarde les prix, le matériel et maintenant j’ose me lancer…

Un vieux vase, des billes d’argile (j’en ai un sac dans un coin de mon balcon), du terreau, un reste de sable coloré (acheté chez Casa il y a quelques années) et 3 petites succulentes trouvées dans une jardinerie discount pour moins de 10€. Voilà le tour est joué !

Je me suis inspirée du DIY de Maisons du monde pour mon 1er terrarium. Si vous cherchez l’inspiration ou désirez faire un cadeau haut de gamme (à partir de 45€), foncez chez Green Factory ou sur leur stand au Bon Marché ! Leurs terrariums sont de véritables mini jardins d’intérieur. Sinon, Big Beauty propose un tuto sympa qui se rapproche de ce que vend Green Factory (il suffit de remplacer une plante par un bonsaï) : ce sera ma prochaine réalisation je pense…

IMG_3680

IMG_4604 IMG_4607

Muriel

1 commentaire
1

Leçons de style(s)

Les éditeurs ont trouvé un créneau porteur : le livre de La parisienne ou de celle qui incarne aux yeux du monde La parisienne. Ce qui est drôle c’est que les parisiennes achètent ces livres ! Un peu comme un miroir dans lequel on se regarde ou une liste que l’on coche pour se rassurer en se disant qu’on remplit tous les critères pour se définir ainsi.

Je suis un peu tout çà. Même si de prime abord, on ne penserait pas à moi pour incarner La parisienne ! Je pense justement qu’il n’y en a pas qu’une de parisienne et qu’elle n’est pas forcément blanche, ni bien née comme le sont Inès de la Fressange ou Sarah Lavoine.

Ce sont des livres pour les 30-50 ans.

Quand j’ai ouvert ce blog il y a un peu plus de 10 ans maintenant, j’ai découvert rapidement un tas d’univers et de jeunes femmes hyper talentueuses qui sont devenues pour certaines des icônes, des stars. Elles avaient envie, elles avaient ce truc, ont ouvert la voie surtout elles ont su saisir les multiples opportunités de la blogosphère balbutiante.

Garance Doré c’est la copine qu’on aimerait toutes avoir ! Oui elle vit à New York maintenant, elle n’a plus le même niveau de vie qu’à ses débuts, oui elle a changé… Mais bon qui ne change pas un tout petit peu en gagnant plus et en vieillissant ? Ce que je retiens : comme nous elle a eu des hauts et des bas, elle a fait des erreurs, elle s’est fait larguée, elle a 40 ans et pas d’enfant mais elle a un job de rêve, un carnet d’adresses de dingue, des super copines et un nouveau fiancé  !!! C’est ce qui m’a décidé à acheter son livre il y a quelques mois déjà. Rien d’exceptionnel mais un livre agréable à feuilleter, bien dans l’air du temps. Elle revient sur son parcours, ses découvertes, donne des conseils. Il y a aussi de belles photos et des interviews. C’est un peu le livre que l’on devrait écrire pour faire le bilan : très utile en matière d’estime de soi !

Love, Style, Life, Garance Doré, Flammarion, 272 pages, 25€

Sarah Lavoine est « la femme de » qui a réussi par elle-même en devenant une décoratrice renommée tout d’abord. Elle a sorti son bouquin qui est franchement pas mal. Les conseils déco sont sympas et simples à mettre en oeuvre. Ok parfois on se dit qu’on n’a pas le même budget ! Elle y donne aussi des adresses, ces recettes favorites et des conseils de style.

Ainsi soit style, Sarah Lavoine, Fayard, 185 pages, 26€

Inès de la Fressange, toute heureuse d’avoir retrouvé l’usage commercial de son nom et suite à l’incroyable succès de son livre La parisienne, propose maintenant son carnet d’adresses. Autant le dire tout de suite, un achat que je regrette ! La plupart des adresses sont connues et le carnet (dont le format est pratique pour un sac à main) n’est pas assez personnalisable à mon goût. Du coup, le prix est franchement exagéré : 18,50€. Bref je vous conseille d’acheter un city notebook Paris de Moleskine (de 11 à 15€) et de le remplir au fil de vos promenades et des adresses échangées sur les blogs 😉

Mon Paris, Inès de la Fressange, Flammarion, 173 pages, 18,50€

IMG_3493

IMG_3495 IMG_3494

Muriel

1 commentaire
1

Ikéa PS 2014 On the move…

Comment se payer un meuble de designer quand on n’a pas les moyens ?

Comment créer un « chez soi » quand on a un mode de vie nomade et qu’on peut être aujourd’hui à Londres, demain à Hong Kong et après demain à Sao Paulo ?

Comment avoir un chouette intérieur quand on a un mode de vie urbain et qu’on dispose de peu d’espace ?

Nouvelle-collection-IKEA-PS-2014-Coups-de-Coeur-Blog-espritdesign-18

Ikea a la réponse grâce à sa collection : IKEA PS 2014.

IKEA PS c’est d’abord un collectif de 20 designers du monde entier (dont notre frenchie Matalie Crasset) ayant pour mission de créer des articles pour les jeunes actifs vivant dans des appartements peu spacieux. Des objets fonctionnels, faciles à transporter, à transposer quel que soit le lieu ou la pièce où vous les utilisez.

IMG_6423

SONY DSC

Voici mes coups de coeur :

La suspension de David Wahl, qui permet de moduler l’éclairage tout en ayant l’impression d’avoir une planète en fusion au dessus de la tête !

SONY DSC

SONY DSC

Si j’avais un boudoir ou un plus grand balcon, j’y mettrais ce fauteuil d’angle de Ebba Strandmark, juste pour lire, faire la sieste et boire du thé 😉

SONY DSC

Ces étagères et rangements discrets de Keiji Ashizawa seront parfaits dans les chambres de mes ados, juste à poser contre un mur, sans clou ni vis.

SONY DSC

SONY DSC

Et le pouf lumineux de Rich Brilliant Willing est sur ma liste d’achat !

IMG_6424

Cette collection est aussi un moyen de s’offrir une ou plusieurs pièces design à un prix modique (de 12,99€ à 179€).

Tous ces objets et bien d’autres encore sont en magasin depuis le 4 avril.

Muriel

1 commentaire