1

Récits

Depuis 3 ans environ, j’ai décidé de reprendre la lecture. C’est un peu étrange dit comme çà mais cela fait partie de mon plan pour prendre soin de moi. Pour y arriver, j’ai appliqué une technique simple : choisir des livres de 200 pages maximum. Je note aussi des phrases ou des passages qui m’interpellent et je fais une liste annuelle pour me souvenir.

Je ne peux pas vous décrire le plaisir que cela m’apporte, ni le bien-être et la prise de distance qui me permettent de souffler et de me vider la tête.

Cette année 2015 sera l’année du record, alors que je me suis fixé un objectif de 12 livres par an, j’en suis déjà à 21 (9 en 2013, 12 en 2014). Mon appétit augmente…

Il ne s’agit pas de me transformer en critique, ni en blog littéraire mais juste de partager un peu comme d’autres le font, m’inspirant des achats qui viennent rejoindre ma PAL (pile à lire).

IMG_9742

Voici 2 livres que je viens de terminer. Un est très connu pour ses talents d’artiste (chanteur-comédien), l’autre démarre… 2 livres coups de poing, l’enfance ouvrière à 30 ans d’écart dans 2 régions différentes. Ces livres m’ont émue, ont fait remonter des images de ma propre enfance (pas mal de similitudes avec Marc Lavoine) ou décrit des situations que je croise encore dans certains quartiers de ma banlieue (le livre d’Edouard Louis). Ce sont des livres que je conseillerai à mes enfants même si certains passages sont très crus, voire choquants.

E Louis M Lavoine

71aA6fcUXBL 714R-hvqsuL

 

Muriel

1 commentaire
2

Ma liste de livres lus en 2014

liste

  1. La vacation de Martin Winckler éd. Folio
  2. On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps de Patrick Pelloux éd. Pocket
  3. Le bal des ifs de Franck Ferrand éd. J’ai lu
  4. Un tout petit rien de Camille Anseaume éd. Kero
  5. Le misanthrope de Molière éd. Folio
  6. La confusion des sentiments de Stefan Zweig éd. Payot
  7. Je vais mieux de David Foenkinos éd. Folio
  8. Le confident de Hélène Grémillon éd. Folio
  9. Les tribulations d’une jeune divorcée de Agnès Abécassis éd. Livre de poche
  10. Une saison à Longbourn de Jo Baker éd. Stock
  11. Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman éd. Pocket
  12. La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry de Rachel Joyce éd. Pocket

Parmi mes résolutions et mes multiples listes, il y a la « liste des livres lus » avec pour objectif d’en lire 12 par an. Cette année, je suis contente car j’ai un peu d’avance sur mon objectif. J’aimerai pouvoir faire plus, faire mieux mais pour l’instant, je ne peux pas. C’est comme çà ! J’ai fait de belles découvertes, j’essaie de reprendre les classiques, juste pour ne pas perdre les mots, la mémoire, le sens de l’écriture, le plaisir de lire.

 

Muriel

2 commentaires
1

Mon livre photo myPix…

Bientôt 9 ans que je tiens ce blog, je prends des centaines, des milliers de photos pour illustrer mes posts. J’en ai plus de 40 000 sur mon ordinateur que je trie et classe par évènements depuis quelques mois seulement. J’ai profité de plusieurs promos pour en faire développer des centaines et faire un mur de photos dans ma chambre.

Mais je ne suis toujours pas à la hauteur de ma copine Virginie ni de certains de mes patients qui font imprimer systématiquement un ou 2 albums photos dans le mois qui suit leur retour de vacances.

Quand myPix m’a proposé de créer mon livre photo, je n’avais plus d’excuse pour ne pas me lancer moi aussi ! J’ai hésité entre faire un récap de notre année 2013 ou un album souvenir de vacances. J’ai opté pour la 2de idée et me suis lancée dans le tri de nos photos de Hong Kong. Sachant comme nous avions fait rêver les enfants tous les jours en leur décrivant nos promenades, les lieux visités, ce que nous avions mangé, j’ai voulu leur offrir une petite part de ce voyage de rêve.

SONY DSC

Le logiciel myPix s’installe rapidement sur l’ordinateur, encore faut-il le comprendre… Oui j’ai mis quelques jours à piger que j’avais juste à l’ouvrir dans mes téléchargements (je suis sur Mac c’est peut être çà) ! Et là, tout va tout seul ou presque. Le truc que j’ai bien aimé, c’est qu’on peut personnaliser son modèle en changeant le nombre de photos par page, le nombre de pages, en incluant un espace pour les blocs textes, en changeant l’orientation des photos… Cela devient presque un jeu et l’on se prend à utiliser pas mal de combinaisons. La visualisation est très bonne.

En gros, j’ai procédé en 2 étapes avant d’envoyer mon fichier sur le site : la sélection du modèle et des photos puis la mise en page. Les téléchargements sont très rapides car il faut le dire, j’avais déjà testé d’autres sites qui étaient très lents, ce qui m’avait poussé à abandonner.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

J’ai choisi un livre A4 portrait auxquels j’ai ajouté une quarantaine de pages par rapport au nombre de départ (26 pages). Je suis très contente du résultat : les couleurs sont belles et mes cadrages respectés. J’y ai inséré à la fois des photos prises avec mon reflex, d’autres avec mon iPhone ou l’iPad et certaines avec des filtres Instagram.

L’album est livré complètement emballé en 4-5 jours. Petit mari était surpris par la qualité et l’a feuilleté avec plaisir. Les enfants se sont jetés dessus, ont regardé, touché et l’ont refermé en soupirant que nous avions de la chance d’avoir fait ce voyage, que c’est beau Hong Kong… Objectif atteint !

Du coup, j’ai fait un livre photo de nos vacances familiales sur la Costa del Sol l’été dernier ! Et je dois faire celui des vacances à la montagne… Bref, on ne m’arrête plus !

Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon interview sur le blog de myPix

 

Muriel

1 commentaire
1

Au hasard, par hasard…

Saisir l’occasion, profiter du moment présent…

Aller à une présentation presse ou une avant-première est toujours une aventure. Je vais à un endroit et en sortant je marche, je traîne, je découvre d’autres endroits au hasard. Je réalise que telle adresse notée sur une de mes multiples listes est juste là, qu’il fait bon vivre dans tel autre quartier…

J’ai enfin pu me poser à La chambre aux Oiseaux, déguster un délicieux cake praliné, regarder ces jeunes femmes, respirer profondément puis partir à la découverte des nouvelles boutiques le long du Canal St Martin sous un soleil radieux.

IMG_6428

IMG_6430

La chambre aux oiseaux – 48 rue Bichat Paris 10è

Le livre qui m’a accompagnée ces 2 dernières semaines absolument partout ! A la moindre occasion, je lisais 2 pages par ci, 2 pages par là. J’ai voyagé dans le temps sur les traces de Mme de Pompadour à la cour du roi Louis XV, avec la voix de Franck Ferrand dans les oreilles (il anime une émission sur France 3 et sur Europe 1).

C’est mon 5è livre depuis le début de l’année et je suis contente de presque arriver à tenir le cap que je me suis fixé.

IMG_6463

Grâce ou à cause de Twitter et de mes multiples abonnements sur iPad, j’achète peu de magazines maintenant. Je suis accro à The Good Life ! Le titre me plaît et me parle, bien que la légende veuille que ce soit « le magazine hybride masculin ». Je l’achète depuis le 1er numéro et Petit mari n’a pas accroché du tout, ni à la version « Lui » du magazine Elle d’ailleurs. Bref, je lis un magazine masculin qui ne parle pas du dernier régime à la mode, ne me propose pas de porter des Ugg en juillet pour copier mes stars préférées… Je lis un magazine qui me parle lifestyle, voyage, économie-business, nouvelles technologies, avec de belles photos (surtout pas de porno chic !!!), une mise en page sympa et quelques pages mode (bon à étoffer un peu s’il vous plaît). Je crois que The Good Life c’est la version moderne de Marie-Claire pour les femmes de ma génération.

IMG_6468

 

Muriel

1 commentaire
1

Sur mes listes…

2 idées pour le week-end, même si je pense que vous profiterez du soleil radieux…

 

41Q1ty85ntL._

4è de couverture : On n’a ni projet ni même le projet d’en avoir. Le plus gros engagement qu’on ait pris ensemble, c’était de se dire qu’on s’appellerait en fin de semaine. C’était quand même un mardi. On s’aime surtout à l’horizontale, et dans le noir, c’est le seul moment où on n’a plus peur de se faire peur, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l’autre se dise que ça va peut-être un peu vite. C’est beaucoup plus que sexuel, c’est beaucoup moins qu’amoureux. C’est nos culs entre deux chaises, c’est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir.

Un livre découvert par hasard au gré de mes pérégrinations sur le net, téléchargé sur mon ipad que j’ai dévoré en 2 jours. Une histoire banale, un accident de capote et une grossesse… Un tout petit rien, le choix d’une vie, un avant, un après. Un livre simple, clair, plein de vie, facile à lire. Il m’a parlé, j’ai souri, j’ai été émue, j’étais accrochée aux pages en me disant que tout irait bien. Une histoire de grossesse qui pourrait être celle de milliers, de millions de femmes, qui nous interpelle à l’heure des manifestations pro et anti-IVG d’il y a quelques semaines… Mais c’est aussi l’histoire d’une jeune femme face au secret, à une histoire familiale, une histoire d’estime de soi et d’amitiés. C’est l’histoire d’une jeune femme qui grandit pour devenir mère… Un beau livre à lire que je vous recommande !

Camille, l’auteure, est aussi une blogueuse à lire ICI

*****

0

Synopsis : La nuit du 24 au 25 août 1944. Le sort de Paris est entre les mains du général von Choltitz, gouverneur du Grand Paris, qui se prépare, sur ordre d’Hitler, à faire sauter la capitale. Issu d’une longue lignée de militaires prussiens, le général n’a jamais eu d’hésitation quand il fallait obéir aux ordres. C’est tout cela qui préoccupe le consul suédois Nordling lorsqu’il gravit l’escalier secret qui le conduit à la suite du général à l’hôtel Meurice. Les ponts sur la Seine et les principaux monuments de Paris, Le Louvre, Notre-Dame, la Tour Eiffel … – sont minés et prêts à exploser. Utilisant toutes les armes de la diplomatie, le consul va essayer de convaincre le général de ne pas exécuter l’ordre de destruction. 

Autant vous le dire, je n’ai pas vu le film mais la pièce au théâtre de la Madeleine il y a presque 3 ans et c’était fabuleux ! On découvre un aspect méconnu de l’histoire de la libération de Paris, magistralement interprété par Niels Arestrup et André Dussolier. Alors qu’on connait le dénouement, on est tenu en haleine par ce face à face au suspens haletant. Une excellent pièce qui donne un très bon film j’en suis sûre car repris par les 2 acteurs principaux.

A voir absolument avec les enfants !

Muriel

1 commentaire