1

Développement personnel

Il y a un an, j’arrêtais mon activité libérale pour différentes raisons. J’ai passé 4 mois à la maison, obligée de suivre un rythme qui n’était pas forcément le mien mais utile pour prendre du recul, faire un bilan et surtout constater que j’avais une énorme chance : être libre de toute contingence matérielle et pouvoir vraiment décider de ce que je ferai dorénavant. Des enfants devenus de jeunes adultes pour moitié et des ados pour l’autre aide aussi à libérer son esprit.

Etre infirmière est dans mon ADN comme être mère. Ce sont les rôles les plus importants et les plus gratifiants que je tiendrai dans ma vie sans aucun doute. Arrivent ensuite la blogueuse, l’épouse, la fille de, la soeur de et l’amie… J’ai fait le bilan de ma vie, de mes rêves. J’ai pris le temps d’écrire mes morning pages,  au point d’avoir plus de 3 carnets remplis maintenant. J’ai mis de côté tout ce dont je ne voulais plus. J’ai fixé mes critères (les non négociables) et j’ai eu la chance d’être recrutée pour un emploi, auquel je n’avais pas postulé, mais qui les remplit tous.

Dans ma profession outre les fameux 14 besoins de Virginia Henderson, on utilise aussi la pyramide de Maslow pour poser des diagnostics infirmiers… En matière de développement personnel, il est important d’utiliser des outils simples et clairs. J’ai à ma disposition des outils qui me parlent, un certain regard critique sur moi-même et surtout l’envie d’évoluer en permanence. J’ai passé 2 ans avec une psychologue dans une forme de supervision, d’analyse de pratique professionnelle, qui m’ont permis de prendre du recul, de m’auto évaluer et de trouver mes ressources internes. A sa façon, elle m’a permis aussi de passer ce cap facilement en me disant que j’étais prête.

Du coup, j’ai repris mes outils, mes grilles. J’ai dû refaire mon CV. Je me suis rendue compte que je n’y avais pas touché depuis 10 ans : la dernière version datait de ma préparation au concours d’entrée à l’école des cadres en soins infirmiers en 2006 ! Le reprendre, être soufflée, le compléter et réaliser douloureusement, un peu comme quelques années après le bac, tout ce que j’ai « perdu » et le peu que j’ai gagné (je ne parle que d’un point de vue intellectuel). L’écriture de protocoles, d’articles professionnels, la formation de futurs infirmiers, tout cela a été mis de côté pendant 7 ans. Heureusement qu’il y avait le blog pour me sortir la tête du trou, éveiller mon intérêt tout en me permettant d’acquérir d’autres compétences.

J’ai vieilli, j’ai changé mais l’essentiel est toujours là : avec mes tripes, je suis et demeurerai pour toujours une infirmière. En changeant de secteur d’activité, j’ai retrouvé le plaisir, mes fondamentaux, mes fameuses valeurs personnelles et professionnelles. Et plus qu’il y a 20 ans, je sais pourquoi je suis qui je suis, ce que je recherche dans ce métier. J’ai réalisé que j’étais au sommet de la pyramide de Maslow : la « réalisation de soi ». Je m’épanouis à la fois dans ce nouveau poste, tout en étant ouverte à tous les possibles. Je ne sais toujours pas si j’ai envie de faire la formation pour devenir cheffe de service. Par contre, j’ai obtenu l’accord pour faire celle d’accompagnement à la parentalité. Ce nouveau job est extrêmement enrichissant et valorisant: je peux y mettre ce que je suis sans crainte et développer de nouvelles compétences. Je peux être à la fois infirmière, maman, épouse, femme et femme noire face à des personnes sans logement, sans travail, sans argent, sans papiers et face à ma hiérarchie. Je « soigne », j’accompagne, j’argumente avec mes mots. Ils/elles me remercient alors que c’est moi qu’ils nourrissent, qu’ils font grandir encore un peu. Le moindre sourire, le plus petit geste revêt une importance dont vous n’avez pas idée, mais qu’est ce que ça fait du bien de revenir à l’essentiel : l’humain !

 

image

 

Muriel

1 commentaire
2

Ma sélection du dimanche soir

calendrier flow magazine 2017

Parmi mes petits plaisirs chaque jour, il y a cet éphéméride de Flow magazine qui me donne des idées, à réfléchir, à écrire, à envisager… Parce que chaque jour est unique et s’inscrit dans mon histoire. C’est aussi pour me souvenir qu’il y a de bonnes choses tous les jours, même les plus infimes, même quand on a l’impression de ne rien faire.

 

*****

Cette semaine a été très surprenante, je suis passée par des émotions très positives, très négatives puis à nouveau très positives. Une espèce de vague à laquelle je n’étais plus trop habituée. Mais il y a eu des moments de grâce comme cette promenade dans Paris entre 2 expositions de part et d’autre des rives de la Seine et ce dîner improvisé avec 2 de mes amies juste avant une séance de cinéma. Se retrouver à 19h, puis leur faire partager un bout de ma vie de blogueuse et rentrer dans notre banlieue à presque minuit…

  conversation muette jardin des tuileries paris expo spectaculaire 2nd empire musée d'Orsay Paris  dîner chez Champeaux Ducasse

*****

Je vous propose de regarder/écouter 2 conférences Ted axées sur le bonheur, le bien-être et une meilleure connaissance de soi.

Je vous parlais il y a quelques mois de mon journal de gratitude ICI

L’été dernier, j’ai brièvement parlé sur mes réseaux sociaux mais pas sur le blog du podcast de Christophe André 3 minutes à méditer sur France Culture. Apparemment, cela a été un gros succès (plus d’un million de téléchargements). Pour ma part, je l’écoutais entre 2 patients le matin vers 9h en faisant ma tournée ou le soir je partageais ma découverte avec les enfants. J’ai beaucoup aimé aussi me créer une petite routine pendant mes séjours en Tunisie, en Normandie et en Charente maritime au mois d’août.

Un joli livre à vous offrir ou à inscrire sur une wishlist, de même que les livres de Laurent Gounelle (dans la vidéo ci-dessus).

4è de couverture : 

Voilà plus de deux mille ans que l’on médite, en Orient comme en Occident. Aujourd’hui, les bénéfices de la méditation sont confirmés par de nombreuses études scientifiques. Laïque et accessible, la méditation de pleine conscience se pratique désormais dans les cabinets des médecins, à l’école, dans l’entreprise ou chez soi. Nous offrant sérénité, force et lucidité, elle nous aide aussi à résister aux maux de notre époque : égoïsme, matérialisme, dispersion digitale.

Issu d’une émission phare de France Culture diffusée durant tout l’été 2016, ce livre propose 40 exercices pour prendre conscience de notre état intérieur, écouter la rumeur du monde ou contempler la nature. Véritable traité pour entrer en amitié avec soi-même et avec le monde, il nous invite à un fascinant entraînement de l’esprit.

Si vous êtes débutant, ces exercices vous donneront le goût d’aller plus loin. Si vous méditez déjà, ils peuvent être un moyen de rafraîchir votre pratique et de la faire vivre chaque jour.

image

 

 

Muriel

2 commentaires
0

En Syrie, la guerre a avalé toutes les couleurs…

D’habitude je partage tous les mercredis sur Facebook sa précieuse chronique sur France Inter qui parle de choses sérieuses avec humour. Depuis des jours, on a le coeur serré pour tous les Syriens jetés sur les routes que l’on refuse d’accueillir chez nous et qui meurent sous les bombes chez eux. A quand une manif le même dans tous les capitales du monde pour soutenir ce peuple et demander des comptes à nos dirigeants élus qui ne lèvent pas le petit doigts ???

 

Merci Nicole Ferroni

Muriel

Commenter
0

Ma sélection du dimanche soir

Je vais commencer par un clin d’oeil à Abi qui a souhaité m’interviewer dans le cadre de sa nouvelle rubrique « blog à la UNE ». Pour découvrir son blog Première fois maman, c’est ICI

blog Première fois maman

*****

Pour les parents qui souhaiteraient en savoir un peu plus sur la précocité intellectuelle, la Maison des maternelles y a consacré un dossier cette semaine.

*****

En parlant de vidéos Youtube, je ferai bientôt une revue de mes Youtubeuses favorites (je crois qu’il n’y a que des femmes). En attendant, je vous invite chaleureusement à découvrir Claire Marshall, notamment la vidéo où elle parle de manière très pudique de sa mère adoptive et de la maladie. J’en ai eu les larmes aux yeux…

*****

Quelques posts du Huffington Post qui me parlent :

 

*****

Pour ceux qui ont des livres à offrir ou qui seraient à la recherche de livres à lire en 2017…

16 romans de la littérature antillaise à avoir dans sa bibliothèque

*****

Et la conférence TED qui m’a le plus inspirée cette semaine !

Muriel

Commenter
2

Ma sélection du dimanche soir

Une petite sélection feel good pour passer un agréable dimanche soir et démarrer la semaine du bon pied !

 

Tout d’abord je vous propose de faire comme moi et de vous inscrire sur le blog de Anne-Solange Tardy. 7 jours pour finir l’année le coeur léger et pratiquer la gratitude…

cachemire et soie blog

 

*****

Vivre dans un cadre agréable, s’entourer de belles choses avec un petit budget, c’est ce que propose mon amie Nadia une fois de plus. Courez voir son projet et la transformation de sa chambre à coucher : une merveille !!! D’ailleurs des grands sites de déco ne s’y sont pas trompés et ont relayé son makeover 😉

orc-r20

 

*****

deezer-famille-640x366

Dans les familles nombreuses comme la mienne, un peu geeks et fans de musique, chacun a un smartphone et ses playlists. Du coup chacun a un abonnement et cela a un coût. Si vous avez un abonnement Deezer premium (ou un forfait Orange), vous pouvez économiser quelques euros voire dizaines d’euros en regroupant les abonnements du conjoint et des enfants dans l’offre Famille !!! Bon la manoeuvre n’est pas aussi simple qu’ils le disent surtout quand vous avez des dizaines de playlists et d’albums favoris mais en 1h, c’est fait ! Apparemment Spotify propose aussi une offre du même type alors renseignez-vous 😉

*****

2 nouvelles conférences TED sur la place des femmes et les enseignements que l’on peut tirer des soap operas… Désolée, elles ne sont pas sous-titrées en français mais vous pouvez afficher la retranscription en anglais pour mieux suivre.

 

*****

Dimanche dernier, nous avons assisté avec mon amie Martine à un concert de l’Orchestre National d’Ile de France. Parmi les morceaux interprétés, il y avait ce concerto pour violoncelle de Haydn. 2h de concert à 17h pour 11€ dans la commune d’à côté qui se terminent par un apéritif offert par la municipalité. Il y avait des jeunes et des moins jeunes, des sourires, de la joie, des applaudissements à la fin de chaque mouvement. La plupart des musiciens ont partagé ce moment avec nous et je me suis demandée naïvement si çà existerait encore longtemps ce genre de pratique en regardant ensuite les résultats de la primaire de droite et tout au long de la semaine…

 

 

Muriel

2 commentaires