2

Monchhichi, le renouveau du Kiki

Mon doudou, c’était un ours en peluche blanc cassé devenu « gris sale » avec le temps que je conservais précieusement dans ma chambre… Mon petit frère a commencé par lui arracher sa petite langue rouge en tissu, puis lui a décollé le bout du nez et enfin l’a amputé d’un bras. Lors d’une phase de tri, il est parti à la poubelle et j’en ai toujours voulu à mon frère de ne pas avoir respecté mon attachement à ce jouet.

Dans les années 80, il y avait un doudou à la mode, on l’appelait le « Kiki de tous les kikis », j’en voulais un ! Une espèce de petit singe en peluche à la bouille toute ronde qui suçait son pouce et qui faisait fureur. Je me souviens des échanges entre copines, des séjours en colo, il était vraiment partout ! Malheureusement, il ne plaisait pas à ma mère qui préférait les belles poupées (je n’ai jamais eu de Barbie non plus).

1512347_766072763420547_2060324071_n

30 ans plus tard j’en ai enfin un !!! Car Monchhichi (de son vrai nom) fait son retour en France. Il est né au Japon en 1974, est arrivé chez nous en 1979. Plus de 50 millions d’exemplaires ont été vendus dans le monde car ce petit singe symbolise des valeurs d’amour, d’amitié, de respect et de réconfort.

Il est le doudou par excellence car il est transgénérationnel, toujours à la mode : on peut l’habiller de 14 façons différentes au moins !

Mes enfants, pourtant grands (âgés de 10 à 19 ans), en sont fans. Ils n’arrêtent pas de le trimballer, de se l’échanger voire de le réclamer.

Pour en savoir plus et peut être en gagner un, allez sur la page Facebook de Monchhichi

 

Muriel

2 commentaires
1

T’as du feu ? (billet sponsorisé)

Nous avons tous des fumeurs dans notre entourage…

Petit mari a fumé pendant une quinzaine d’années, de manière occasionnelle : un tabagisme mondain en quelque sorte, fumer une ou 2 cigarettes avec des potes après un dîner ou une réunion…

J’ai vu ma mère fumer une ou 2 fois quand j’étais adolescente, notamment lors d’une distribution gratuite de cigarettes dans une soirée au début des années 80.

Je ne fume pas. J’ai eu envie d’apprendre à fumer après le décès de mon père, qui fumait des cigarillos et est mort d’un cancer de la gorge (dû au tabac et à l’alcool). J’ai été jusqu’à acheter un paquet de cigarettes au menthol (vieux souvenir d’un prof de maths en 4è) et un briquet. J’ai demandé à plusieurs personnes de mon entourage de m’apprendre à fumer. Toutes ont refusé (même Petit mari) me disant qu’elles se sentiraient coupables si je devenais accro…

En tant qu’infirmière, je suis régulièrement confrontée aux méfaits du tabac : les problèmes bucco-dentaires, respiratoires, le cancer des poumons, de la langue, de la gorge,etc.

Parmi mes amis, mes connaissances ou mes collègues, certains fument peu (3-4 cigarettes par jour), d’autres beaucoup (2 paquets par jour). Tous ont des enfants et ont été confrontés un jour à un de leurs enfants qui se met à fumer… Et là le rôle parental, l’image, l’estime de soi, la crédibilité en prennent un coup. Toutes ces personnes se sont trouvées en situation délicate face au choc que représente la découverte du paquet de cigarettes dans la chambre ou les affaires d’un ado de 14-15 ans (c’est la moyenne d’âge que j’ai constaté autour de moi). Dans le meilleur des cas, l’ado se contente de la cigarette, dans certains cas, il est passé à des substances interdites. Et là je ne peux que constater les dégâts sur les relations familiales, la confiance… Sans parler du prix que çà coûte de fumer !

La plupart des parents fumeurs voudraient arrêter la cigarette, pour leur(s) enfant(s) d’abord, pour eux ensuite.

Pour arrêter de fumer, il faut à la fois palier le manque mais aussi se trouver une autre occupation : fumer une cigarette, c’est d’abord une répétition de gestes et de moments bien définis…

Certaines personnes ont juste besoin d’un déclic, d’autres d’un soutien.

Ex Smokers vous propose tout cela. C’est une campagne de la Commission europénne visant à mettre à l’honneur les exploits des ex-fumeurs dans toute l’Europe. Elle vous propose de cesser de fumer grâce à un outil gratuit : iCoach (disponible sur iTunes & Androïd). Une appli gratuite à télécharger sur votre smartphone qui vous propose des outils, analyse votre comportement, vous encourage tous les jours dans votre détermination…

Si vous voulez vous débarasser de cette habitude, retrouver le goût et l’odorat, respirer mieux, vous sentir en forme, avoir un budget pour d’autres loisirs et modifier vos rapports avec votre ado concernant le tabac… Ex Smokers est pour vous !

 

 

Muriel

1 commentaire
10

Electrolux dans ma cuisine (billet sponsorisé)…

Comme vous le savez, nous sommes en plein chantier de rénovation. Après 16 ans dans le même appartement, il y a pas mal de choses à refaire. Les enfants ayant grandi, une nouvelle organisation des espaces parents, enfants et familiaux est absolument nécessaire. Ainsi, après le bureau de Petit mari et notre chambre, notre prochain chantier sera la création d’une mini-buanderie dans un placard jouxtant la cuisine.

Cela libérera de la place dans la salle de bain où se trouve le lave-linge actuellement et dans la cuisine qui accueille le sèche-linge. Comme çà j’aurai les 2 appareils dans une seule et même pièce, une 1ère forme d’économie d’énergie en réduisant mes pas et les enfants pesteront peut-être un peu moins…

Nous nous attaquerons ensuite au chantier de la cuisine, qui me déprime avec son vieux carrelage blanc au mur et son lino au sol. Oh, je ne suis pas exigeante car j’ai déjà le petit électroménager de mes rêves ! Par contre, je voudrais du parquet ou un beau carrelage, une jolie crédence et un plan de travail en bois. Je garderai sans problème mes meubles blancs.

Pour le gros électroménager, j’ai craqué depuis longtemps pour la marque Electrolux (encore un suédois !), notamment à cause de leurs fours vapeur et des plaques à induction utilisées lors des ateliers de cuisine du Nomiya au Palais de Tokyo. J’échangerais mon lave-vaisselle 9 couverts contre un de 12 (car c’est un peu juste quand on a des invités) mais j’hésite encore entre une cuisinière à induction ou une à gaz. Oui, je fais partie de ces vieilles irréductibles que le gaz n’effraie pas plus que ça, qui en apprécie le confort mais qui redoute la panne d’électricité !

En y regardant de plus près, je me laisserai tenter plus particulièrement par la Gamme Green qui propose des appareils au design agréable réalisant jusqu’à 30% d’économie d’énergie. Ma petite fibre écolo est touchée !

Et vous, quel appareil choisiriez-vous ?

 

Muriel

10 commentaires