0

5 images (semaine 15)…

Dès que je peux, je fais le plein de vitamines au petit déjeuner !

 

 

 Mes plaisirs du soir ou lors de mon « pyjamas day » : mani-pédi (manucure-pédicure), livres & magazines, télécommande de la télé et ordi dans mon lit.

 

Après leurs mini bougies de voyage trouvées chez Colette, je craque sur le set de voyage en cachemire de la marque Cowshed. Il coûte un bras bien sûr mais à l’idée de faire 14h de vol pour Hong Kong, je me dis que çà vaut peut-être la peine de voyager confortablement, même en classe éco !

 

Le dernier Kinfolk magazine : chaque numéro est à déguster encore et encore…

 

Waouh une série britannique coup de poing !!! 

C’est l’histoire de Rae, 16 ans, obèse, élevée par une mère célibataire à la fin des années 90.

Après une hospitalisation suite à une tentative de suicide, elle essaie de reprendre pied dans sa vie d’ado, avec toutes les difficultés que cela suppose.

Une série comme seuls les anglais savent les faire : réelle, horiblement drôle mais en même temps émouvante.

Les 6 épisodes de cette 1ère saison se dévorent littéralement et parlent à un moment ou un autre à l’ado que nous avons été ou au parent que nous sommes…

 

 

Muriel

Commenter
4

çà chauffe malgré le froid…

Mon téléphone a de la fièvre…

Inflation vertigineuse d’appels pour de nouvelles prises en charge, des personnes agressives quand on refuse (40 passages par jour, ce n’est pas possible), sans parler des multiples sollicitations de commerciaux et de la Ddass pour la vaccination.

Le centre de vaccination est ouvert tous les jours de 8h30 à 22h, on me demande mes disponibilités.

Je ne suis même plus disponible pour moi-même !!!

Sapin pas fait, menus non établis, encore quelques cadeaux à acheter, un coup de fatigue que je dois gérer en attendant les vacances de Février, un remplaçant à trouver.

La bonne nouvelle : – 7 kg sur ma balance en 3 mois.

Un grincement de dents : que des cachemires de liliputiens chez Uniqlo (visez la taille S vous verrez) ! J’ai dû me rabattre sur un modèle homme.

Un chouette moment (ou presque) : la ballade du dimanche à Paris devant les vitrines des grands magasins. Visiblement, nous n’étions pas les seuls à avoir la même idée. Mais la foule a été vite oubliée quand nous avons dégusté des cookies Laura Todd en descendant les Champs Elysées et sous la Tour Eiffel.

Muriel

4 commentaires
6

Gratitude…

C’est un jour que j’attends avec impatience chaque année, bien plus que la fête des mères ou Noël. Egoïstement, je pense que c’est MON jour. En rencontrant Petit mari, j’ai du apprendre à partager ce jour avec mon défunt beau-père et au fond de moi, cela n’a pas été facile : cette impression de passer après… J’ai grandi, j’ai accepté de ne plus être la seule, que « lui » c’était différent, çà n’avait rien à voir avec moi.

J’ai fêté mes 38 ans, j’attaque ma 39è année, pfiou ! Bientôt 40…

Cette année, j’ai eu du temps et çà fait du bien ! D’abord beau temps tout le week-end, c’est bon pour le moral. Ensuite, j’ai eu du temps en couple, en famille restreinte, puis en famille élargie. Petit mari m’a invitée au restaurant puis à aller danser sur une péniche. J’avais presque oublié la signification des mots « discothèque » ou « boîte de nuit ». Bon ok, rien de révolutionnaire car à 2h du matin, l’heure où les petits jeunes arrivent, nous avons filé au lit. Mais c’était très agréable de pouvoir danser sans être bousculés, d’être un peu « seuls au monde » pour mon jour. Et si romantique…

Samedi et dimanche, nous sommes sortis avec les enfants. Oui, nous avons bravé les foules avec nos 4 enfants, n’hésitant pas à aller au resto, à faire de bonnes affaires aux 3J des Galeries Lafayette, à nous trimbaler en voiture avec violoncelle et/ou guitare à l’arrière, avec mon gâteau d’anniversaire dans le coffre.

Pas de longue liste de cadeaux, juste ce qu’il faut : du parfum (avec une poire à l’ancienne, pour un nuage), des fleurs, un dessin, un pull en cachemire noir avec les coudes gris. Celui-là n’était pas prévu mais il m’attendait, ma taille, le modèle que je voulais, le seul exemplaire…

Cette année, plus qu’un jour, j’ai eu 3 jours d’anniversaire, ce n’est pas donné à tout le monde ! Nous voulons être unique chacun à notre façon, savoir qu’on est aimé, que l’on compte pour quelqu’un quelque part. J’ai eu tout çà cette année alors merci à tous pour vos gentils mots. 

Muriel

6 commentaires