0

Dans l’atelier l’exposition

affiche_dans_latelier_0

Dans l’atelier, l’artiste photographié d’Ingres à Jeff Koons est une magnifique exposition au Petit Palais.

Présentation : Depuis les débuts de la photographie, les ateliers d’artiste fascinent les pho­tographes. Qu’elle documente les intérieurs et tire les portraits des artistes en vogue, qu’elle s’intéresse au geste créateur ou qu’elle prenne l’atelier comme métaphore de la naissance des images, la photographie n’a de cesse depuis le XIXe siècle de pénétrer et d’explorer ces espaces où s’élabore l’œuvre d’art. Ja­mais une exposition n’a traité à grande échelle et de façon aussi spectaculaire ce regard photographique sur l’atelier. L’exposition, loin d’être une présentation exhaustive des photographies d’ateliers depuis la naissance du procédé, interro­ge la persistance d’une fascination. Près de 400 photographies permettent au public de s’approcher au plus près du processus de création de l’artiste, depuis Ingres, en passant par Picasso, Matisse, Bourdelle, Zadkine, Brancusi, jusqu’à Joan Mitchell, Miquel Barcelo ou encore Jeff Koons.

L’exposition suit trois thématiques : l’artiste majesté, la vie dans l’atelier et l’atelier comme laboratoire du regard. Tout au long de l’exposition, la créativité des peintres transparaît ainsi que leur singularité. L’atelier est un lieu de création, mais il est aussi un lieu de partage, de paraître et d’obsession. La série d’oeuvres d’ateliers vides, de quelques outils de création est très intéressante. Mais j’ai été fascinée par les quelques photographies cadrant sur les mains des plasticiens. Entre finesse, fragilité, précision et puissance…

La multitude des oeuvres présentées donne un peu le tournis et parfois une impression de fouillis : séries de petits formats, tirages monumentaux, mises en perspective, confrontations… Parfois je ne savais plus où poser mon regard, j’allais vers l’avant puis retournais en arrière, quand je ne tournais pas à droite ou à gauche. Cependant tout au long de l’exposition, les différents petits recoins donnent une impression d’intimité, comme si l’on se glissait clandestinement chez les artistes.

Une exposition jusqu’au 17 juillet que je vous recommande !

IMG_5180

 IMG_5182

IMG_5189 IMG_5191  IMG_5204  IMG_5208 IMG_5213 IMG_5223

Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Avenue Winston Churchill
Paris 8è

Fermé le lundi 

Muriel

Commenter
1

Picasso.mania au Grand Palais

Actuellement et jusqu’au 29 février vous pouvez voir l’exposition Picasso.mania au Grand Palais.

Picasso mania

Présentation :

Cent chefs d’œuvre de Picasso, dont certains jamais montrés, confrontés aux plus grands maitres de l’art contemporain, David Hockney, Jasper Johns, Roy Lichtenstein, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat…

À la fois chronologique et thématique, le propos retrace les différents moments de la réception critique et artistique de l’œuvre de Picasso, les étapes de la formation du mythe associé à son nom. Aux grandes phases stylistiques, à certaines œuvres emblématiques de Pablo Picasso, telles que Les Demoiselles d’Avignon et Guernica, répondent les œuvres contemporaines de Hockney, Johns, Lichtenstein, Kippenberger, Warhol, Basquiat ou encore Jeff Koons.

IMG_3674 IMG_3675

IMG_2024 IMG_2034 IMG_2029 IMG_2035 IMG_2036

De prime abord, j’ai été déçue. J’ai trouvé l’expo brouillonne sans réel fil conducteur. Une fois la déception passée, j’étais contente de découvrir des oeuvres moins connues dont une sculpture (nous avions eu la chance d’en voir une à Kristinehamn au bord du lac Vanërn en Suède en 2008). J’ai apprécié les réinterprétations de Andy Warhol ou de Roy Lichtenstein… Une expo finalement sympathique à voir mais qui ne restera pas dans les annales.

Muriel

1 commentaire
1

Au spa My blend by Clarins du Royal Monceau

Pour mon 45è anniversaire il y a quelques mois, j’ai poussé les portes du paradis, à savoir le spa My blend by Clarins du palace parisien Le Royal Monceau. A défaut d’y séjourner, je vous ai déjà parlé ici et des luxueux moments que j’y ai vécu.

Le Spa, élu Europe’s Best City Spa 2015 par le magazine SENSES, est un véritable temple du bien-être. Ce sont 1500 m2 dédiés à la beauté et au soin, conçus en 2010 par Philippe Starck comme un « monde à part », une espèce de paradis blanc…

IMG_2453

IMG_2456

 

J’ai opté pour la formule My royal detox qui comprend :

  • un petit déjeuner ou un déjeuner au Bar long
  • 1h au choix de Pilates ou de yoga avec un coach personnel
  • 1h de modelage corporel
  • accès journée au spa (fitness, piscine, sauna, hammam).

Ma journée de rêve a commencé par un agréable contact téléphonique la veille pour établir le planning de soins. Le lendemain matin, je suis attendue au Bar long pour le petit déjeuner. J’opte pour un thé accompagné de viennoiseries Pierre Hermé, d’une salade de fruits frais et d’un smoothie détox. Pas très détox tout ça mais absolument délicieux ! J’en profite pour lire tranquillement les journaux mis à ma disposition…

Je descends ensuite au spa proprement dit. Comme l’heure de mon cours particulier de Pilates approche, j’ai juste le temps de terminer mon smoothie que l’on m’accompagne aux vestiaires en empruntant un long couloir dont les murs sont tendus de blanc.

Comme je fais du yoga régulièrement, je me suis dit que ce serait l’occasion de découvrir le Pilates et en ouvrant la porte de la salle, je ne suis plus très sûre de mon choix. Mon coach est très sympa, explique bien les mouvements et j’enchaîne pendant 1h les exercices sur les différentes machines. Il m’invite à me rafraîchir régulièrement et m’encourage toujours avec le sourire. A la fin du cours, je suis ravie, totalement conquise par cette discipline et l’envie de recommencer en me trouvant un cours.

Je suis invitée à profiter des différentes installations du spa en attendant le soin du corps. Je me change puis m’installe confortablement dans un des canapés disposés le long de la magnifique piscine de 23m (la plus grande piscine de palace parisien). J’observe derrière mon livre les habitués qui enchainent les longueurs sous l’oeil vigilant du maître nageur. Je plonge à mon tour dans l’eau à 28°, j’hésite devant les palmes et les planches mises à disposition. Finalement je préfère me la couler douce et profiter du bassin pour moi toute seule.

Je me dirige ensuite vers le hammam histoire de préparer ma peau pour le massage. Juste le temps de retirer mon maillot de bain mais toujours emmitouflée dans un épais peignoir, je choisis un modelage relaxant ainsi que l’ambiance musicale que je désire. Je suis transportée à Bali sans avoir quitté Paris ! Evidemment je mets un peu de temps à refaire surface à la fin du massage (je crois que je me suis endormie). Pour reprendre mes esprits, on me propose un thé ou une tisane accompagné de macarons Pierre Hermé. Je suis accompagnée au Spa bar où je m’installe sur un des tabourets. Il y a de l’eau minérale, des jus de fruits frais, des petits sablés, des céréales et du muesli, des fruits secs (les meilleures dattes au monde après celles dégustées à Marrakech) et des fruits à disposition. Près de 4h se sont écoulées sans que je les ai vues passer dans ce temple où règnent luxe, calme et sérénité.

Je profite encore quelques instants d’un des canapés au bord de la piscine puis regagne les vestiaires. La douche et toute la gamme de produits Clarins à disposition clôturent agréablement cette fabuleuse journée.

IMG_1113  IMG_1119

IMG_3302

IMG_1125

IMG_3304

IMG_1130

IMG_1131

IMG_1134

IMG_1126

IMG_1127  IMG_1141

IMG_1139

IMG_3306

IMG_1144

IMG_1148

IMG_1153

My blend by Clarins est avant tout un ensemble de soins haut de gamme sur-mesure entièrement personnalisables après une étude approfondie de la peau et de la détermination de son âge biologique. C’est une exclusivité du spa. Je compte bien en bénéficier la prochaine fois ! Il faudra aussi que je goûte la salade My Blend élaborée par le Dr Olivier Courtin-Clarins.

En conclusion, 5h de parenthèse hors du temps où j’ai pris soin de moi en profondeur. Une expérience que je souhaite renouveler très prochainement. Une fabuleuse idée cadeau à inscrire sur vos tablettes et autres wishlists.

 

Spa My Blend Clarins – Hôtel Le Royal Monceau
37 avenue Hoche – 75008 Paris
Tél : 01 42 99 88 99

contact@spamyblendbyclarins.com

Pour plus d’infos : ICI

Muriel

1 commentaire
2

La table du Baltimore Paris

En juin dernier, nous fêtions nos 22 ans de mariage et pour cela, Petit mari avait souhaité faire les choses bien. Il faut dire que je lui reproche de ne pas prendre souvent d’initiative, de me surprendre… Je dois dire qu’il fait de gros efforts ces derniers temps pour mon plus grand plaisir !

Nous avons donc dîné à la table du Baltimore située dans l’hôtel du même nom, un beau restaurant entre Champs Elysées et Trocadéro. Le cadre est agréable, la décoration soignée et on est confortablement installés. Le plus : une  distance respectable entre les tables qui permet les repas d’affaire comme les dîners en amoureux…

La carte élaborée par Jean Philippe Perol est simple, claire, sans chichi. La carte des vins est impressionnante mais nous avons choisi de faire confiance au sommelier en demandant un accord mets & vins : je trouve que c’est le meilleur moyen de ne pas exploser son budget, tout en approfondissant ses connaissances oenologiques. Et quand vous tombez sur un passionné qui sait vous parler de ce petit vin blanc corse…

IMG_7379

IMG_7381

IMG_7383

Pour l’occasion, nous avons commencé par du champagne avec la mise en bouche.

En entrée, j’ai choisi la terrine de saint jacques truffée et Petit mari la terrine de foie gras. Pour une fois, la tranche de foie gras était généreuse et avait un côté « rustique fait maison » qui nous a beaucoup plu : un des meilleurs que nous ayons mangé à ce jour. Ma terrine était très bonne, fine, originale à la limite du ceviche.

IMG_7384

IMG_7387

Nos plats : la raie cuite en feuille de bananier et l’agnelait.

La raie a été une vraie surprise en bouche, avec un petit côté créole que Petit mari a beaucoup apprécié. L’agnelait était assez classique.

IMG_7391

SONY DSC

IMG_7389

Nous avons poussé la gourmandise jusqu’au dessert : l’ananas confit à la fleur d’hibiscus pour lui, la pomme confite comme une tatin pour moi. Fondante dans sa coque de caramel, je l’ai trouvée juste un peu trop sucrée mais j’en ai apprécié l’originalité.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Sur un coup de tête, nous avons décidé de passer la nuit au Baltimore, afin de rendre cette soirée réellement inoubliable. L’hôtel fait partie de la collection MGallery du groupe Accor, à 2 pas du Trocadéro et de la Tour Eiffel. Datant des années 1920, il porte le nom d’un lord anglais. La décoration semble vouloir rendre hommage à la fois à l’art de vivre à la française (que les étrangers aiment tant) et à ses origines britanniques. Tout est y chaleureux et cosy. L’accueil et le service sont agréables et efficaces. Notre chambre avait des allures de mini duplex, les peignoirs et la literie étaient de très bonne qualité. Comme je travaillais tôt le lendemain, nous n’avons pas pu prendre le petit déjeuner et paresser au lit, toutefois nous avons prévu de retourner au Baltimore pour une autre escapade un peu mieux préparée cette fois-ci !

SONY DSC

SONY DSC

IMG_7398

SONY DSC

Le Baltimore

88 bis, av Kléber Paris 16è

tel : 01 44 34 54 54

Pour + d’infos sur l’hôtel : ICI

Pour réserver une table (voir les promotions) : ICI

Muriel

2 commentaires
1

Royal world cup au Royal Monceau Raffles Paris…

Cette année, je n’ai pas eu à me creuser les méninges pour la fête des pères : l’offre Royal World Cup du Royal Monceau correspondait en tous points à ce que je cherchais ! Petit mari étant un fan de football, grand amateur de mets raffinés, j’avais la possibilité de lui proposer tout cela dans un palace parisien. A défaut de partir au Brésil, il est venu à nous dans les meilleures conditions, option VIP.

lobby royal monceau

Notre soirée a débuté par un dîner au restaurant étoilé La cuisine, et comme il faisait un temps magnifique (oui je sais on a tendance à oublier qu’il a fait beau au mois de juin), nous avons eu une table en terrasse au bord de la piscine. La formule proposée comprenant l’accord mets & vins.

IMG_7483

IMG_7487

carpaccio de mulet

IMG_7488

canard à l’orange

IMG_7489

le célèbre Ispahan de Pierre Hermé

IMG_7490

Pendant toute la durée de la Coupe du monde, les matches sont diffusés dans la salle de cinéma privée Le Katara, où nous avions déjà pu apprécier le Sunday night film club. Et comble de chance, nous étions seuls ce soir-là devant Allemagne-Ghana ! Imaginez le plaisir de mon mari devant son match avec une coupe de champagne, du pop corn Pierre Hermé et d’autres petites gourmandises à portée de main… J’en ai profité pour tenter la caïpirinha : un pur délice !

IMG_7500

IMG_7494

Déçue de nous savoir seuls le samedi soir, la direction du Royal Monceau a eu l’extrême gentillesse de nous proposer de revenir le mercredi suivant à l’occasion du match Equateur-France pour goûter une ambiance plus festive. Nous avons pu tester la formule cocktail et la terrasse à champagne éphémère Veuve Clicquot spécialement créé pour l’occasion. Petit mari aurait bien voulu ramener à la maison le magnifique baby foot géant !

SONY DSC

journalmd3

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Juste le temps de siroter une nouvelle caïpirinha préparée par Fabien le très sympathique chef barman, avant de nous installer dans le Sony lounge devant l’un des 3 écrans diffusants le match, tout en dégustant des mini cheese burgers. Pour la 2è mi-temps, nous sommes retournés au Katara qui était plein cette fois-ci. Même si la France a fait match nul, nous avons vibré et crié à l’unisson dans une ambiance électrique ce soir-là !

journalmd0

journalmd1

SONY DSC

SONY DSC

Pour + d’infos : ICI

Ce qui était au départ un cadeau de fête des pères s’est transformé en 2 super soirées de football dans un cadre idyllique et nous garderons un très beau souvenir de cette Coupe du monde 2014 !

Nos remerciements à Myriam, Fabien et toutes les équipes du Royal Monceau pour ces moments inoubliables.

Muriel

1 commentaire