0

Nouveaux pères avec #pamperspapa

Qu’est ce qu’être père ?

Est-ce être « chef de famille » comme pour la génération de mes parents ?

Est-ce le seul et unique dépositaire de l’autorité ?

Est-ce le monsieur debout dans un coin la mine froncée qui ne devrait pas être là parce que c’est un « truc de bonne femme » ?

En fait, je ne sais pas ce qu’est être père puisque je suis une mère et que j’estime que chacun a son importance dans la parentalité. Etre père ou mère c’est avant tout une histoire personnelle faite de modèles ou de contre-modèles.

Les revendications féministes, le combat pour l’égalité des sexes, le partage de l’autorité parentale, la reconnaissance de l’homoparentalité, ont clairement fait bouger les lignes du bon comme du mauvais côté.

Pour moi être père, çà commence dès la naissance voire avant quand l’enfant entend cette voix différente de celle de sa mère, cette grande main chaude qui se pose sur son ventre. C’est donner le bain, changer, nourrir, jouer, bercer, c’est l’amour et l’attention que l’on met dans ces gestes. Je suis maman de 4 grands enfants maintenant mais qu’est ce que j’ai aimé voir mon mari prendre ses enfants dans ses bras, le retrouver endormi avec son bébé sur la poitrine, l’entendre chanter des chansons douces (les enfants connaissent tout le répertoire de Henri Salvador grâce à lui)… J’ai aimé aussi ses appels au secours parfois ! Je lui ai toujours fait confiance les yeux fermés pour nos enfants, même nourrissons de quelques jours ou quelques semaines. Pas parce qu’il était issu d’une nombreuse fratrie (il est le 8è de 10 enfants), juste parce que c’est le père de mes enfants et que son désir était d’être une meilleure mère que moi !!! Nous nous sommes même disputés parce qu’il critiquait ma façon de donner le bain par dessus mon épaule ou de ne pas serrer la couche comme lui.

Il changeait les couches, habillait, coiffait, accompagnait à la crèche puis à l’école. J’aimais voir cette fierté dans ses yeux et la complicité avec chacun de nos enfants.

 

#pamperspapa

Pampers France vient de dévoiler une vidéo allemande, avec des papas qui partagent leurs expériences du change avec leur bébé. et propose aujourd’hui aux papas français de participer au casting du prochain film #PampersPapa.

Du 2 novembre au 1er décembre, envoyez une photo de papa et bébé (6 mois – 2 ans) avec le hashtag #PampersPapa et racontez le moment qu’ils préfèrent partager (les mamans peuvent inscrire leur compagnon hein !). 10 papas seront désignés par un jury de parents et de professionnels (je risque d’en faire partie)

Pour participer, rendez-vous directement sur la page Facebook de Pampers : ICI

 

 

Muriel

Commenter
1

En voyage avec Travelex (billet sponsorisé)

Une mère débordée dépensière voyageant avec sa famille nombreuse a pour principale préoccupation, outre la préparation des valises, la gestion et le respect de son budget.

Quand nous partons en vacances en France et en location, c’est simple: 8€ par jour et par personne que j’arrondis à 50€.

Par contre il est plus difficile de maîtriser son budget quand on part à Londres, New York ou Hong Kong car il y a une part importante de shopping  à prévoir. Dans ce cas, mon budget journalier varie entre 100 et 300 (livres sterling ou dollars) selon que je voyage seule, en couple ou en famille. Comme ma banque ne me prend pas de frais de change, j’ai tendance à acheter mes devises avant de partir mais ce n’est pas toujours évident, ni recommandé de partir avec une grosse somme sur soi. J’en ai fait l’amère expérience à Londres il y a un an quand je me suis fait voler mon portefeuille et que je n’ai jamais récupéré les £300 que j’avais dedans, car l’assurance ne couvrait pas le vol simple (il aurait fallu que je me fasse casser la figure pour être remboursée ;-)).

SONY DSC

IMG_3127

Toutefois, il faut partir avec un minimum de devises sur soi car on doit pouvoir payer un taxi, une carte de transport ou tout autre petit service urgent en arrivant à destination. C’est comme çà que nous nous sommes retrouvés à utiliser Travelex à Roissy-Charles de Gaulle en partant à Hong Kong en mai dernier car impossible de trouver des dollars de Hong Kong dans la plupart des banques.

Travelex, leader mondial du change de devises et de paiements internationaux, bouscule les idées reçues sur les bureaux de Change en proposant :
• Des économies grâce à ses taux de change en ligne compétitifs au regard de la concurrence. Travelex s’engage à vous rembourser la différence si vous trouvez un prix global moins cher ailleurs et propose 0% commission sur toutes les devises
• La rapidité de la mise à disposition des devises lors d’une commande de change en ligne (9 devises « majeures » disponibles sous 48h)
• Une présence nationale avec plus de quarante agences réparties sur l’ensemble de la France ainsi que dans les aéroports de Paris – Charles de Gaulle et Orly – Toulouse, Lyon, Marseille, Lille et Beauvais
• Une offre élargie avec une capacité à délivrer plus de 55 devises.

TravelexLogo

Travelex innove avec la carte prépayée Cash PassportTM (qui remplace les chèques de voyage) en partenariat avec MasterCard. Cette carte existe en 3 devises Dollars US, Dollars Canadiens et Livres Sterling. Comme une carte bancaire, elle permet de mieux contrôler les fameux taux de change et d’éviter de se déplacer avec de grosses sommes en espèce. Elle est protégée par une puce et un code PIN personnel, est rechargeable sur le site Travelex de n’importe quel pays et n’est pas lié au votre compte bancaire ce qui évite les problèmes de fraudes.

Travelex

La carte Cash PassportTM, est une bonne alternative, puisque la banque Travelex ne prend pas de frais de commission sur les retraits et les achats chez les commerçants, ainsi vous maîtrisez totalement votre budget, limitez les soucis en cas de perte ou de vol et évitez les mauvaises surprises au retour de vacances.

J’ai choisi la sécurité avec Travelex  et vous ?

Muriel

1 commentaire