4

Fashion maman ou pas…

Toujours à la recherche du dressing idéal sans me ruiner et adapté à la fois à ma situation professionnelle et à mon âge, j’achète des livres sensés me guider. N’est pas Inès de la Fressange qui veut ! J’essaie de mieux penser mes achats, bien que je cède encore au coup de coeur. J’attends le déclic, le truc qui m’aidera à « grandir », ou plutôt à faire le deuil du vestiaire parfait. Consciente de la fonction sociale du vêtement, j’ai des vêtements pour toutes les occasions dans mon dressing. Par contre, j’exerce une profession où l’aspect pratique prime. Je ne suis plus investie dans le milieu associatif donc je n’ai pas besoin de tenues de bureau. Mes amies n’ont aucun intérêt, ni aucun sens de la mode. Ce n’est pas une insulte mais la réalité, du coup ce sont leurs filles qui discutent fringues avec moi ! La vie sociale de mon mari se résume à ses cours de musique. Nous avons peu d’évènements familiaux à célébrer (mariage, baptême, communion). En faisant un simple constat, la moitié de ma garde-robe est inutile (j’englobe mes chaussures) mais je lutte en choisissant avec gourmandise ma tenue quelques fois. Et je persiste à emmener mes Louboutin à chaque voyage…

Heureusement, les enfants sont là ! Ayant 3 filles, je m’amuse devant leurs choix qui peuvent me faire mal aux yeux. J’ai un fils qui s’intéresse aux fringues et à ce que sa mère et ses soeurs portent ! Cela donne de sacrées discussions et des avis bien arrêtés. Des camps se créent et s’affrontent. Mais on rit, on rit tellement ! On parle style, personnalité, physique, copies, économie de marché, luxe. On échange, je prête, je complète une tenue. On me pique mes chaussures, un manteau, une veste, un foulard, un pull, un jean (si si !). Ce que j’aime surtout, c’est que je leur fais découvrir telle ou telle pièce, une marque (çà marche surtout avec Grande Fille et Boy).

J’agace mon fils quand je lui demande de mettre systématiquement une chemise blanche ou « habillée » dans ses bagages quand nous partons en vacances ou en week-end, quand je lui demande de mettre une veste. J’énerve Grande fille quand j’éclate de rire lorsqu’elle me montre ses dernières chaussures achetées chez H&M. Je râle fort quand Grande fille, encore elle, essaie à tout prix de piquer les Doc Martens que Minette a demandé pour son anniversaire ou quand elle met mes sneakers Isabel Marant sans me demander.

J’ai trop de vêtements, mes ados aussi, nous nous soignons ensemble.

IMG_5878

PS : des 2 livres ci dessus, seul celui de Emilie Albertini est intéressant et pleins de bons conseils.

Muriel

4 commentaires
1

La Summerfeet de Bagllerina…

Il y a quelques années, j’ai découvert Bagllerina les ballerines pliables 100% cuir dans le magazine Elle…

Oui, une femme active peut passer une journée en escarpins et avoir besoin d’une paire de chaussures confortables de secours dans son sac à main ou dans la voiture. Je dois avouer que 3 ans plus tard, je les ai toujours et qu’elles m’ont maintes fois sauvé les pieds !

logo

image001

Autre avantage : quand la mère de famille nombreuse que je suis dois faire les valises et que j’ai envie d’emmener une dizaine de paires de chaussures en voyage ! A 6, le nombre de chaussures peut vite être astronomique (n’oubliez pas que j’ai 3 filles aussi !). Comme les Bagllerina se glissent dans leur pochette et ne prennent pas de place dans les bagages, je peux emmener plus de paires pour moi. La preuve, elles étaient dans mon sac pour Vallorcine le mois dernier.

SONY DSC

Cette année, petit miracle et jolie création de Christine Natkin :  les Summerfeet. Fabriquées à la main avec du cuir de qualité, ces sandales pliables présentent un galon réglable ainsi qu’un petit talon. Une fois enfilées, leur pochette en lin vous permet de ranger les chaussures substituées en toute facilité.

La Summerfeet se décline en 8 collections différentes : cuir uni, pailleté, lamé et irisé ainsi que velours, strass et python. On la retrouve également dans de nombreux coloris, du plus classique au plus flashy.

summerfeet_cp

mise_en_situation_summerfeet

J’ai choisi une paire dorée parfaite pour l’été. Elles sont légères (moins de 200gr), s’enfilent aussi facilement que les ballerines et sont très agréables à la marche grâce au talon de 1cm.

Comme il fait encore froid le matin, je les glisse dans mon sac et je peux les mettre dans la journée dès que la température devient printanière. C’est aussi très pratique pour me donner un côté plus féminin quand je termine ma tournée de patients et que je file à une présentation presse ou une avant première.

Les Summerfeet existent du 35 au 43, ce que j’apprécie particulièrement puisque j’ai une fille chaussant du 42 ! Le prix de vente varient de 89 à 145€ selon les modèles.

SONY DSC

Alors quelle couleur choisirez-vous ?

Muriel

1 commentaire
1

5 choses…

Un chouette bonnet à pompom (il existe pas mal de coloris) chez Nike pour moins de 25€. Je pense m’en offrir un pour le ski !

Nike-Fur-Pom-Pom-Gorro-de-punto---Mujer-546109_060_A

J’ai acheté ma crème de jour pour l’hiver. Même si tout le monde me dit que ma nouvelle coupe de cheveux me rajeunit encore, je me sens toute chiffonnée, froissée le matin. J’ai déjà utilisé plusieurs fois la Crème prodigieuse de Nuxe et plus particulièrement ce soin défatigant en format voyage dont je me sers en avion juste avant l’atterrissage et pendant 48h après. Une crème à moins de 20€ : mon porte-monnaie dit merci !

IMG_4999

Haaaaaaaaaaaaaan, ce modèle de Mellow Yellow m’a l’autre jour fait de l’oeil aux Galeries Lafayette…

Un petit air des Miu Miu de 2011 pour beaucoup moins cher et surtout avec des talons moins hauts, bien qu’elles existent en 3 hauteurs.

IMG_5058

Une petite soirée de célibataire blogueuse, je sortais d’une avant première de cinéma et en descendant la rue François 1er, je tombe en amour devant la décoration de la Maison Dior et l’illumination de l’avenue Montaigne.

IMG_5198

Rien de tel que des idées de voyage pour passer le temps et les longues journées quand il fait froid. Des prix intéressants pour Hong Kong (encore !!!) et Tokyo, je me prends à rêver de cerisiers en fleurs, de kimonos, de bains, du mont Fuji…

Et je tombe sur leurs city guides ! Et sur plein d’autres choses encore…

Mon blog de la semaine

ban-mb-13

Muriel

1 commentaire
4

Pédi révélateur…

Je ne suis pas une adepte des talons de 12 mais même chaussée de talon de 8cm, on peut avoir mal aux pieds.

Depuis 2 ans, mon vélo électrique m’a lâchée donc je fais ma tournée à pied, soit 5-8 km par jour (parfois plus).

En lisant les blogs de mode américains, j’ai bavé devant tous les accessoires que ces dames ont à leur disposition pour rendre leurs beaux escarpins presque confortables et comme je n’ai pas les moyens de me faire injecter du botox sous le pied, je suis en chasse depuis des mois.

J’hésitais à les commander et un jour, en traînant dans les rayons du Monop’ des Champs Elysées, j’ai trouvé mon bonheur !

Je voulais surtout les Lady’s secret pensant que c’était le Graal, que nenni ce sont les coussinets de Mercurochrome qui ont changé ma vie !!!

Ils sont hyper pratiques, se collent et se décollent à l’infini, se lavent et je peux marcher toute la journée sans avoir besoin de jeter mes chaussures au feu le soir. 

Grâce à ces coussinets, j’ai pu passer une soirée à danser, une journée perchée sur des talons de 9 sans mourir…

Bref, je les adore !

Du coup, j’en ai acheté plusieurs paires car en plus ils ne coûtent pas un bras (moins de 8€).

 

Muriel

4 commentaires
1

Mon coin de fille dans la chambre parentale…

 C’est le week-end, mon activité préférée serait de rester au lit et de manger des cookies.

Avec le retour des enfants et la rentrée à préparer, je n’ai pas eu de « pyjamas’ day » cette semaine, ni même le temps d’aller courir !

Le point positif est que les travaux avancent bien.

Mon petit espace bureau de 85 cm me ravit et j’y passe des heures. 

Je peux enfin ranger mes dossiers, classer mes papiers, épingler au mur…

J’ai réussi à ranger tous mes sacs à main, quasiment toutes mes chaussures et fait un nouveau tri dans mes vêtements.

Ce qui est drôle, c’est que les filles ont aussi immédiatement adopté ce nouvel espace.

Elles viennent tous les soirs me voir, s’intallent sur le lit et on discute…

 

Muriel

1 commentaire