2

Mes résolutions de rentrée

A partir de quand devient-on un vieux couple ?

Honnêtement, je n’en sais rien ! Réponse bateau : c’est dans la tête… Mais 25 ans de mariage, ça commence à faire un paquet d’années ! Ce n’est pas toujours facile de garder le cap, de faire des choses à 2 quand on a une famille nombreuse, que les enfants occupent beaucoup de place, voire l’essentiel. Parmi mes craintes, il y a celle de ne vivre que pour et par les enfants, d’oublier que c’est notre histoire, notre couple qui leur a donné naissance et que cette histoire se poursuivra quand ils auront quitté le cocon familial.

Alors depuis toujours, je lutte contre la tendance pantouflarde de Petit mari. De temps en temps, je baisse les bras, je me laisse emporter par le tourbillon de la vie et du travail, je me noie dans la routine.

Il y a quelques années, j’ai décidé d’être contre les résolutions. Certainement parce que je ne les tenais jamais ! Et il y a eu cette chronique de 5mn cet été de Christophe André sur le sujet et je me suis dit : pourquoi pas ? Dans le fond, il a peut être raison, les résolutions c’est utile pour progresser.

 

Alors j’ai convaincu Petit mari au mois d’août de faire du sport ensemble une fois par semaine. Rien d’extraordinaire : nous habitons au bord d’un lac donc faire un tour du lac, de préférence le samedi matin entre 9h et 11h. En gros, cela représente 40-45mn de marche rapide et 4,5km à parcourir… Parfait pour se remettre en forme en douceur, observer la nature, respirer, se vider la tête des soucis de la semaine ! En plus, comme j’ai repris le running pour préparer La Parisienne, c’était pour moi une séance de plus dans mon planning hebdomadaire.

2 mois plus tard, une de mes amies m’a proposé une initiation au tango. Au début de notre mariage, nous avions pris des cours de danse de salon, l’occasion de se remémorer quelques souvenirs. Le cours est à 20h le mercredi soir et dure 1h30. Pas stressant en cas de réunion qui dure plus longtemps que prévu et retour à la maison aux alentours de 22h pour un prix raisonnable. Donc nous voila occupés à penser à notre posture, à suivre le rythme de la musique, à respirer et à rire.

La surprise,  c’est Grande fille qui marche de temps en temps avec nous le samedi et Boy qui lui aussi a envie d’apprendre le tango  (il suit des cours de salsa le jeudi à la fac) !!! Prendre des résolutions pour soi et proposer sans forcer : c’est oui ou c’est non, sans avoir à se justifier. Quand Petit mari n’a pas envie, je ne le force pas, je ne fais pas la tête, je ne le prends pas mal. Il a le droit de ne pas avoir envie, d’être fatigué… Je me prépare et j’y vais seule parce que c’est important pour moi. C’est peut-être dur mais s’il est mon « partenaire privilégié », il ne me fait pas l’aumône de sa présence. Cela doit être une envie, un désir entre nous, pas une obligation. Et je crois que les enfants ont perçu ces notions de plaisir et de partage dans le respect de chacun.

 

IMG_0688 IMG_0713 IMG_0692

Muriel

2 commentaires
2

Ma sélection du dimanche soir

calendrier flow magazine 2017

Parmi mes petits plaisirs chaque jour, il y a cet éphéméride de Flow magazine qui me donne des idées, à réfléchir, à écrire, à envisager… Parce que chaque jour est unique et s’inscrit dans mon histoire. C’est aussi pour me souvenir qu’il y a de bonnes choses tous les jours, même les plus infimes, même quand on a l’impression de ne rien faire.

 

*****

Cette semaine a été très surprenante, je suis passée par des émotions très positives, très négatives puis à nouveau très positives. Une espèce de vague à laquelle je n’étais plus trop habituée. Mais il y a eu des moments de grâce comme cette promenade dans Paris entre 2 expositions de part et d’autre des rives de la Seine et ce dîner improvisé avec 2 de mes amies juste avant une séance de cinéma. Se retrouver à 19h, puis leur faire partager un bout de ma vie de blogueuse et rentrer dans notre banlieue à presque minuit…

  conversation muette jardin des tuileries paris expo spectaculaire 2nd empire musée d'Orsay Paris  dîner chez Champeaux Ducasse

*****

Je vous propose de regarder/écouter 2 conférences Ted axées sur le bonheur, le bien-être et une meilleure connaissance de soi.

Je vous parlais il y a quelques mois de mon journal de gratitude ICI

L’été dernier, j’ai brièvement parlé sur mes réseaux sociaux mais pas sur le blog du podcast de Christophe André 3 minutes à méditer sur France Culture. Apparemment, cela a été un gros succès (plus d’un million de téléchargements). Pour ma part, je l’écoutais entre 2 patients le matin vers 9h en faisant ma tournée ou le soir je partageais ma découverte avec les enfants. J’ai beaucoup aimé aussi me créer une petite routine pendant mes séjours en Tunisie, en Normandie et en Charente maritime au mois d’août.

Un joli livre à vous offrir ou à inscrire sur une wishlist, de même que les livres de Laurent Gounelle (dans la vidéo ci-dessus).

4è de couverture : 

Voilà plus de deux mille ans que l’on médite, en Orient comme en Occident. Aujourd’hui, les bénéfices de la méditation sont confirmés par de nombreuses études scientifiques. Laïque et accessible, la méditation de pleine conscience se pratique désormais dans les cabinets des médecins, à l’école, dans l’entreprise ou chez soi. Nous offrant sérénité, force et lucidité, elle nous aide aussi à résister aux maux de notre époque : égoïsme, matérialisme, dispersion digitale.

Issu d’une émission phare de France Culture diffusée durant tout l’été 2016, ce livre propose 40 exercices pour prendre conscience de notre état intérieur, écouter la rumeur du monde ou contempler la nature. Véritable traité pour entrer en amitié avec soi-même et avec le monde, il nous invite à un fascinant entraînement de l’esprit.

Si vous êtes débutant, ces exercices vous donneront le goût d’aller plus loin. Si vous méditez déjà, ils peuvent être un moyen de rafraîchir votre pratique et de la faire vivre chaque jour.

image

 

 

Muriel

2 commentaires