0

Doraemon chez Colette

Colette, 1er concept store français, rayonne dans le monde entier grâce à une sélection extrêmement pointue de produits de créateurs de mode, design, nouvelles technologies, musique (avec des playlist d’enfer !), beauté…

C’est le passage obligé ou presque des anonymes branchés et des stars à Paris. J’aime bien y faire un tour car contrairement à ce que l’on croit, il y en a pour toutes les bourses : de 2 à plusieurs dizaines de milliers d’euros… Il y a toujours des découvertes à faire, de beaux livres et magazines à feuilleter, une sélection de sneakers à tomber et un chouette bar à eaux (water bar) au sous sol où l’on peut déjeuner en buvant des eaux minérales du monde entier. Bref Colette est l’endroit pour sentir, deviner ce qui sera à la mode, ce que vous retrouverez chez Zara ou Monoprix dans un an ou 2.

Colette propose donc régulièrement des éditions limitées, des produits exclusifs et des collabs que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

J’étais invitée il y a quelques jours à la présentation de la collection Doraemon x Colette.

 

Doraemon

 

Doraemon est un personnage créé en 1970 par l’auteur de manga Fujiko F Fujio. Avec plus d’un milliard d’exemplaires de mangas vendus à travers le monde et 35 films sortis depuis 1980. Il est aussi le héros d’un dessin animé aujourd’hui diffusé dans plusieurs pays (Asie, Europe et États-Unis). Au-delà de son succès commercial, Doraemon est le premier personnage fictif à avoir été nommé Ambassadeur du dessin animé japonais par le Ministère des Affaires étrangères japonais en 2008. Il fut également la figure ambassadrice de la candidature de Tokyo à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2020 !

Doraemon est un robot-chat bleu dépourvu d’oreilles venu du futur afin d’aider Nobita Nobi, un petit garçon japonais timoré, et l’empêcher d’accumuler par incompétence tellement de dettes que ses descendants doivent encore payer plusieurs générations plus tard. Doraemon possède une poche à quatre dimensions, de laquelle il sort (parfois à contre-cœur) d’innombrables gadgets futuristes pour aider Nobita à se défendre, arranger ses problèmes, rendre jaloux d’autres enfants, etc. Cependant, bien souvent, la situation dégénère quand Nobita essaye de jouer l’apprenti sorcier avec les gadgets de Doraemon. Les histoires ont toutes lieu au Japon contemporain.

Du 15 février au 12 mars, Doraemon débarque chez Colette avec des produits exclusifs tels que des baskets Keds (créées à l’occasion des 100 ans de la marque), des carnets Moleskine, des coques d’iphone, des mugs, des tee- shirts et du masking tape. Si comme moi vous êtes parents d’ados fans de mangas et/ou de mode, emmenez les chez Colette et vous verrez… Ils vous regarderont autrement en sortant 😉

 Keds 1

  IMG_3453

 IMG_3468

IMG_3454

IMG_3467

Moleskine

Colette

213 Rue Saint-Honoré Paris 1er

Muriel

Commenter
0

Instax mini 7s et ses accessoires…

J’ai commencé à le voir en 2010 je crois sur la blogosphère.

J’ai bavé, j’en ai rêvé tant il me rappelai mon 1er polaroïd offert quand j’avais 8 ans…

J’ai fini par craqué chez Urban Outfitters à New York en septembre 2011, juste quelques heures avant de reprendre l’avion. J’en ai parlé ICI

Back Camera

Par contre pour trouver des pellicules, il fallait commander sur Ebay car bien qu’en vente en exclusivité chez Colette, ben c’était les prix « Colette » quoi !

A Honk Kong, je n’ai même pas eu besoin de chercher des pellicules : elles étaient en vente partout, par contre je n’ai pas réussi à trouver les accessoires. C’est par le plus grand hasard au salon de la Photo en novembre dernier que j’ai trouvé mon bonheur au stand Fujifilm. Grand moment de joie en surfant sur le site ! Voilà, je suis équipée maintenant !!! Et pas besoin de parcourir la planète pour çà…

IMG_5474

Du coup, j’ai un appareil photo de plus que je trimballe dans mon sac à main ou dans un cabas en permanence !

Instax mini 7S 79,90€

Album Instax mini 8,90€

Housse Instax mini 9,90€

 

Muriel

Commenter
0

5 images (semaine 15)…

Dès que je peux, je fais le plein de vitamines au petit déjeuner !

 

 

 Mes plaisirs du soir ou lors de mon « pyjamas day » : mani-pédi (manucure-pédicure), livres & magazines, télécommande de la télé et ordi dans mon lit.

 

Après leurs mini bougies de voyage trouvées chez Colette, je craque sur le set de voyage en cachemire de la marque Cowshed. Il coûte un bras bien sûr mais à l’idée de faire 14h de vol pour Hong Kong, je me dis que çà vaut peut-être la peine de voyager confortablement, même en classe éco !

 

Le dernier Kinfolk magazine : chaque numéro est à déguster encore et encore…

 

Waouh une série britannique coup de poing !!! 

C’est l’histoire de Rae, 16 ans, obèse, élevée par une mère célibataire à la fin des années 90.

Après une hospitalisation suite à une tentative de suicide, elle essaie de reprendre pied dans sa vie d’ado, avec toutes les difficultés que cela suppose.

Une série comme seuls les anglais savent les faire : réelle, horiblement drôle mais en même temps émouvante.

Les 6 épisodes de cette 1ère saison se dévorent littéralement et parlent à un moment ou un autre à l’ado que nous avons été ou au parent que nous sommes…

 

 

Muriel

Commenter
2

Mère & fille…

Des journées chargées qui se terminent un peu plus tôt que ces derniers mois. Une ligne 8 de métro plus longue pour cause de travaux sur le pont de Charenton et de navettes. Une envie de renouer avec les promenades parisiennes. L’occasion est trouvée grâce au stage de maths et sciences physiques de Grande fille du côté de la gare de l’Est.

Rendez-vous est pris vers 14h à la Cantine du potager du concept store Merci où nous déjeunons tardivement en tête à tête : citronnade, jus d’orange et persil, galettes au poulet, salade de fenouil-pamplemousse rose-avocat, risotto aux herbes, moelleux au chocolat-verrine de fruits rouges…

Une drôle de promenade nous mènera chez Isabelle Marant, Kusmi tea et Cos dans le Marais. Puis du côté du Palais Royal, du Louvre et d’Opéra en passant par Mulberry, Colette, Jukundo, Repetto.

Nous avons croisé de drôles de fans et Antoine de Caunes en papa gâteau accompagné de madame (Daphné Roullier).

Muriel

2 commentaires