1

En voyage avec Travelex (billet sponsorisé)

Une mère débordée dépensière voyageant avec sa famille nombreuse a pour principale préoccupation, outre la préparation des valises, la gestion et le respect de son budget.

Quand nous partons en vacances en France et en location, c’est simple: 8€ par jour et par personne que j’arrondis à 50€.

Par contre il est plus difficile de maîtriser son budget quand on part à Londres, New York ou Hong Kong car il y a une part importante de shopping  à prévoir. Dans ce cas, mon budget journalier varie entre 100 et 300 (livres sterling ou dollars) selon que je voyage seule, en couple ou en famille. Comme ma banque ne me prend pas de frais de change, j’ai tendance à acheter mes devises avant de partir mais ce n’est pas toujours évident, ni recommandé de partir avec une grosse somme sur soi. J’en ai fait l’amère expérience à Londres il y a un an quand je me suis fait voler mon portefeuille et que je n’ai jamais récupéré les £300 que j’avais dedans, car l’assurance ne couvrait pas le vol simple (il aurait fallu que je me fasse casser la figure pour être remboursée ;-)).

SONY DSC

IMG_3127

Toutefois, il faut partir avec un minimum de devises sur soi car on doit pouvoir payer un taxi, une carte de transport ou tout autre petit service urgent en arrivant à destination. C’est comme çà que nous nous sommes retrouvés à utiliser Travelex à Roissy-Charles de Gaulle en partant à Hong Kong en mai dernier car impossible de trouver des dollars de Hong Kong dans la plupart des banques.

Travelex, leader mondial du change de devises et de paiements internationaux, bouscule les idées reçues sur les bureaux de Change en proposant :
• Des économies grâce à ses taux de change en ligne compétitifs au regard de la concurrence. Travelex s’engage à vous rembourser la différence si vous trouvez un prix global moins cher ailleurs et propose 0% commission sur toutes les devises
• La rapidité de la mise à disposition des devises lors d’une commande de change en ligne (9 devises « majeures » disponibles sous 48h)
• Une présence nationale avec plus de quarante agences réparties sur l’ensemble de la France ainsi que dans les aéroports de Paris – Charles de Gaulle et Orly – Toulouse, Lyon, Marseille, Lille et Beauvais
• Une offre élargie avec une capacité à délivrer plus de 55 devises.

TravelexLogo

Travelex innove avec la carte prépayée Cash PassportTM (qui remplace les chèques de voyage) en partenariat avec MasterCard. Cette carte existe en 3 devises Dollars US, Dollars Canadiens et Livres Sterling. Comme une carte bancaire, elle permet de mieux contrôler les fameux taux de change et d’éviter de se déplacer avec de grosses sommes en espèce. Elle est protégée par une puce et un code PIN personnel, est rechargeable sur le site Travelex de n’importe quel pays et n’est pas lié au votre compte bancaire ce qui évite les problèmes de fraudes.

Travelex

La carte Cash PassportTM, est une bonne alternative, puisque la banque Travelex ne prend pas de frais de commission sur les retraits et les achats chez les commerçants, ainsi vous maîtrisez totalement votre budget, limitez les soucis en cas de perte ou de vol et évitez les mauvaises surprises au retour de vacances.

J’ai choisi la sécurité avec Travelex  et vous ?

Muriel

1 commentaire
8

NYC…

Jay Z ne mentait pas…

L’arrivée à Manhattan de nuit, l’impression de vivre un rêve éveillé…

Les lumières de la ville, l’Empire State Building, les yellow cabs, les firemen dans la caserne d’à côté…

Un long voyage qui a commencé par la liste mentale de ce qu’on a oublié à l’appart en arrivant à l’aéroport, avec entre autre Petit mari qui a laissé sa chemise sur une chaise, mon chargeur d’ordi portable dans le salon, la carte sd du nouveau caméscope, etc.

Bon, on avait les enfants, les passeports, les billets, les formulaires esta, les CB, de beaux billets de 50$ : c’était le principal !

Toujours ma peur panique de l’avion (depuis ce fichu séjour au Portugal en 2002), donc les dents et les fesses serrées pendant 8h mais c’est pas grave, çà muscle ! XL airways, bien pour le prix mais on a trouvé pire qu’Air France (et ses vols vers les Antilles) pour la bouffe. Par contre, le personnel sympa et pro.

En dehors de la réserve de gâteaux et de barres céréalières qu’il a fallu jeter juste avant l’atterrissage, nothing to declare…

Les formalités de police « finger in the nose », la pêche aux valises (4 au lieu de 2 initialement prévues mais on a de la marge pour le retour avec 23 kg par personne autorisés !!!). 26°c à la sortie de l’aéroport nous a rappelé nos dernières vacances en Guadeloupe. La file de taxis et l’organisatrice en chef qui nous en trouve un pour tous les 6 pour 70$ au lieu des 120 si on en avait pris 2.

Le chauffeur de taxi pas bavard mais très sympa au final et une arrivée à bon port au Holiday Inn Manhattan 6th Av. Chambres petites, la clim à fond, on s’en accomodera pendant 2 semaines.

Il est 7h heure locale (13h pour vous), les enfants dorment encore mais Petit mari et moi trépignons depuis 2h…

A nous Manhattan !

Muriel

8 commentaires