0

L’habit et le moine…

Il y a quelques semaines, jai été « prise de haut » par la petite fille d’un patient, jeune étudiante venant à peine d’être admise en IFSI (= école d’infirmières).

Avec un grand sourire, je lui ai proposé de venir en stage avec nous, quand elle a fait la moue et m’a jetée, comme dirait les jeunes.

J’ai souri et éclaté de rire comprenant tout de suite le genre d’idées préconçues à propos des infirmières libérales.

J’ai juste pris un malin plaisir à lui expliquer tout ce que je faisais à son grand-père, le pourquoi, le comment etc. Bref j’ai « étalé ma science »…

Comme je me qualifie moi-même de « vieille bique » (ce que je disais des vieilles infirmières quand j’étais étudiante), je n’ai aucun problème à admettre que je fais partie de l’ancienne génération maintenant.

Je suis simplement consciente de la chance que j’ai eu d’avoir des infirmières qui m’ont servi de modèles, d’avoir bossé avec des médecins géniaux et de savoir que je suis une bonne professionnelle.

C’est en tant que telle que je lui ai offert tous les instruments dont elle aura besoin pour remplir pleinement son rôle d’étudiante en soins infirmiers.

La vieille bique que je suis n’avait pas attendu la vieille de son stage pour avoir les bons instruments ; j’étais une future infirmière et j’en avais tous les attributs : la pince kosher, une paire de ciseaux à bout rond, un stylo 4 couleurs, un petit carnet, un stéthoscope simple voie, un garrot, mon badge et une montre avec une trotteuse.

J’ai les mêmes instruments depuis presque 20 ans maintenant et j’ai donné à cette petite insolente mon stétho (qui traînait dans un tiroir au cabinet depuis 3 ans) !

Muriel

Commenter
17

Bonjour, je m’appelle Muriel et je suis une mère de famille nombreuse hystérique…

Avoir des enfants quand on est une femme active et débordée peut être dangereux pour les nerfs…

J’ai des enfants ingrats et égoïstes ! 

Je suis le genre de mère qui fait passer leurs besoins avant tout, qui fait en sorte qu’ils aient tout ce dont ils ont besoin sans avoir à le demander plus de 2 fois. Par contre, je peux demander des dizaines, des centaines, des milliers de fois la même chose sans que çà leur pose problème, ou même qu’ils se disent qu’il vaut mieux faire ce que je ne vais tarder à demander, genre : remplir et vider le lave-vaisselle, vider la poubelle, nettoyer la litière du chat, ranger leurs chambres, préprarer le cartable pour le lendemain, mettre le couvert et débarasser la table, etc. Vous voyez le genre de choses qu’on dit TOUS les jours, même plusieurs fois par jour…

Par contre quand il y a besoin de photos d’identité, qu’il est question d’un classeur ou de cadenas perdus ou oubliés, je n’hésite pas à payer des envois en Chronopost, je décale le paiement d’une facture parce qu’ils ont besoin d’un truc super extra important…

Je demande que les serviettes de toilette lavées et pliées soient juste rangées correctement dans la salle de bain, je les retrouve sur le panier à linge sale…

Je demande que l’instrument soit travaillé et le solfège révisé, j’ai droit à un mot de la prof de clarinette demandant à ce que celle-ci soit révisée de toute urgence car des notes ne sortent pas !!! Souvenez-vous, nous avons fait révisé cette f….. clarinette en avril dernier et j’ai encore en travers de la gorge la facture de 500€ !

Je laisse mes affaires en libre accès et je m’aperçois que ma fille aînée a taché mes boots Isabel Marant, que 2 paires de mes semelles miracles se sont volatilisées, que le stylo plume Montblanc offert par ma meilleure amie pour mes 20 ans a disparu, que mon maquillage est terminé alors que je ne l’ai utilisé qu’une fois, que mes flacons de parfum sont vides…

Et pendant ce temps, je remplis et je vide le lave-vaisselle, je fais les courses, je prévois les repas même quand je travaille ou que je sors avec une copine, je veille à ce que chacun ne manque jamais de rien, je répète, je demande toujours les mêmes choses…Et je travaille !!!

Ce matin, j’ai cru que j’allais faire la Une des journaux pour infanticide. La raison est toute bête : le câble de mon lecteur TLA (lecteur de carte vitale permettant de certifier mes factures et de les transmettre) a disparu. Après les innombrables câbles d’iPhone abîmés, les écouteurs cassés, les chargeurs perdus, j’ai craqué et je me suis mise dans une colère monstrueuse à 7h du matin.

Oui, j’ai hurlé et les voisins doivent penser que je suis une mère de famille nombreuse hystérique. J’ai perdu mon temps (environ 45mn), j’ai démarré ma tournée en retard et pour couronner le tout je suis partie avec les clés des patients, les clés du cabinet mais j’ai oublié les clés de mon domicile !!! Il a fallu que Petit mari fasse un détour sinon j’étais à la porte jusqu’à ce soir.

P….. de lundi !

Muriel

17 commentaires
2

C’est la fin…

Dimanche midi en faisant le point sur les papiers et les cahiers à signer, les dernières séances de cathé, les répétitions de spectacle de fin d’année, j’ai réalisé que nous étions fin mai !!! Les 3 grands terminent les cours dans 3 semaines, seule Tit’puce ira en classe jusqu’au 5 juillet. L’année scolaire est terminée ou presque…

Certes Grande fille ne brille pas particulièrement en prépa, jette ses dernières forces pour passer en 2è année. Elle a tout même fait un nouveau dossier APB au cas où elle devrait se réorienter. Avec son père, on la bouscule un peu parfois au point qu’elle nous reproche d’être sévères. Il faut dire que nous sommes justes conscients que sa vie sociale a constitué une de ses priorités cette année. Elle connait pas mal de bars à Bastille maintenant et a intégré un petit groupe de copains avec lesquels elle fait du rock ! Je la soupçonne aussi de fumer malgré ses dénégations. Malgré nos multiples demandes, elle ne s’est pas franchement fait mal en cherchant un job pour l’été. Nous attendons toujours le CV qu’elle devait faire et que nous devions corriger. Elle a juste répondu à une ou 2 annonces sur internet. Sous pretexte qu’elle fait le ménage du cabinet et que çà lui rapporte de quoi financer ses happy hours du samedi soir. J’attends les résultats du conseil de classe. Mais bon il faut bien que jeunesse se passe et elle doit aussi préparer son examen de violoncelle.

Boy prépare ses épreuves anticipées du bac (français et histoire-géo). Sous ses dehors d’ado cool, je sais bien qu’il s’inquiète un peu à la fois pour le bac et pour son orientation après bac : classe prépa scientifique ou médecine ? Alors qu’il a décrété qu’il n’aime pas le corps des personnes âgées, il se dit finalement séduit par le métier de kinésithérapeute ou par des études de médecine… Il a levé le pied sur l’athlétisme et l’aumônerie ; la saison de basket est terminée et ses examens au conservatoire sont passés donc il est tranquille de ce côté-là.

Minette est certainement celle qui « déroule » le plus tranquillement. Il lui reste encore des progrès à faire en histoire-géo et en français (mais elle a des profs très très exigeants et de grande qualité). Elle grandit, grandit, grandit, devient plus soucieuse de son physique, de sa façon de s’habiller. La vie en internat ne semble lui poser aucun problème. Elle a juste la pression pour son examen de violon car sa prof souhaite lui faire sauter une année.

Tit’puce s’émancipe… Elle a son trousseau de clés au cas où, se propose systématiquement pour les petites courses au Franprix du coin, a créé un club avec ses copines. Elle a encore son oral de solfège, les spectacles de danse de la MJC et de fin d’année de l’école sur ses tablettes.

Cette année, nous serons juillétistes ! Nous avons choisi la Costa del sol en club comme destination pendant 15 jours. Je pense que Grande fille fera partie des bagages (j’avais anticipé en prenant une location pour 6 de toute façon). Sauf catastrophe climatique, nous aurons le soleil, la chaleur et la mer à bonne température. Par contre, il va falloir que j’impose mon tour des Pays-Bas à vélo en famille pour le printemps prochain 😉 J’en ai assez de remettre sans cesse ce projet auquel seul Petit mari n’adhère pas !

1er bilan, l’année scolaire a été moins mouvementée ou alors est-ce moi qui ai refusé la pression des autres années ? Les enfants ont grandi, la pression est différente, je me mets moins de pression en tant que parent, mais c’est aussi parce que les enfants nous renvoient une image positive jusqu’à maintenant des parents que nous sommes pour eux… Bref le temps passe et je ne finis pas l’année scolaire sur les rotules malgré le mauvais temps !

 

Muriel

2 commentaires
3

Aoûtiens…

Décidément, j’aime ma banlieue et Paris au mois d’août ! C’est calme…

Après 4 semaines de vacances et de pseudo « liberté totale », les enfants se lèvent à une heure plus raisonnable le matin, se lave et s’habillent. Je leur ai concocté un mini-emploi du temps : cahier de vacances les lundi-mardi-jeudi-vendredi et une heure de musique par jour.

Les petites iront peut-être au centre de loisirs si le programme est sympa, sinon je les emmènerai à la piscine et au cinéma en fin de semaine. De toute façon, elles vont jouer dehors avec Boy ou faire un tour du lac à vélo dès qu’elles le désirent.

Boy a le même programme et se réserve des parties de basket avec ses oncles le dimanche.

Grande fille est inscrite au CNED en maths et physique-chimie. Elle fera un stage de pré-rentrée du 25 au 31 août avec Complétude. Elle a finalement renoncé d’elle-même à son stage de violoncelle. Elle doit sortir avec ses copines à Disneyland, faire du shopping, etc.

J’ai quelques expos à voir, j’aimerai retourner à Versailles pour les Grandes eaux musicales et faire une visite aux chandelles du château de Vaux-le-vicomte.

Muriel

3 commentaires