1

Sur mes listes…

2 idées pour le week-end, même si je pense que vous profiterez du soleil radieux…

 

41Q1ty85ntL._

4è de couverture : On n’a ni projet ni même le projet d’en avoir. Le plus gros engagement qu’on ait pris ensemble, c’était de se dire qu’on s’appellerait en fin de semaine. C’était quand même un mardi. On s’aime surtout à l’horizontale, et dans le noir, c’est le seul moment où on n’a plus peur de se faire peur, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l’autre se dise que ça va peut-être un peu vite. C’est beaucoup plus que sexuel, c’est beaucoup moins qu’amoureux. C’est nos culs entre deux chaises, c’est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir.

Un livre découvert par hasard au gré de mes pérégrinations sur le net, téléchargé sur mon ipad que j’ai dévoré en 2 jours. Une histoire banale, un accident de capote et une grossesse… Un tout petit rien, le choix d’une vie, un avant, un après. Un livre simple, clair, plein de vie, facile à lire. Il m’a parlé, j’ai souri, j’ai été émue, j’étais accrochée aux pages en me disant que tout irait bien. Une histoire de grossesse qui pourrait être celle de milliers, de millions de femmes, qui nous interpelle à l’heure des manifestations pro et anti-IVG d’il y a quelques semaines… Mais c’est aussi l’histoire d’une jeune femme face au secret, à une histoire familiale, une histoire d’estime de soi et d’amitiés. C’est l’histoire d’une jeune femme qui grandit pour devenir mère… Un beau livre à lire que je vous recommande !

Camille, l’auteure, est aussi une blogueuse à lire ICI

*****

0

Synopsis : La nuit du 24 au 25 août 1944. Le sort de Paris est entre les mains du général von Choltitz, gouverneur du Grand Paris, qui se prépare, sur ordre d’Hitler, à faire sauter la capitale. Issu d’une longue lignée de militaires prussiens, le général n’a jamais eu d’hésitation quand il fallait obéir aux ordres. C’est tout cela qui préoccupe le consul suédois Nordling lorsqu’il gravit l’escalier secret qui le conduit à la suite du général à l’hôtel Meurice. Les ponts sur la Seine et les principaux monuments de Paris, Le Louvre, Notre-Dame, la Tour Eiffel … – sont minés et prêts à exploser. Utilisant toutes les armes de la diplomatie, le consul va essayer de convaincre le général de ne pas exécuter l’ordre de destruction. 

Autant vous le dire, je n’ai pas vu le film mais la pièce au théâtre de la Madeleine il y a presque 3 ans et c’était fabuleux ! On découvre un aspect méconnu de l’histoire de la libération de Paris, magistralement interprété par Niels Arestrup et André Dussolier. Alors qu’on connait le dénouement, on est tenu en haleine par ce face à face au suspens haletant. Une excellent pièce qui donne un très bon film j’en suis sûre car repris par les 2 acteurs principaux.

A voir absolument avec les enfants !

Muriel

1 commentaire
0

Sur ma liste de 2013…

Comme pour le cinéma, je fais une liste des livres lus cette année avec pour objectif d’en lire au moins 12.

Voici un gros coup de coeur et 2 livres bof.

9782234074873-X

MOYENNE de Laurence KIBERLAIN éd. Stock

4è de couverture :

J’ai toujours été moyenne en tout. Moyenne en cours, j’ai eu le bac avec la moyenne, j’étais moyenne à la fac, moyenne jolie, moyenne intelligente, moyenne intéressante.

Certains événements m’ont obligée à me dépasser. Depuis je ne peux plus n’être que moyenne.

C’est en écoutant sa voix, l’interview à la radio puis à la télévision que j’ai été séduite. Je crois que c’est MON livre de l’année ! Il est beau, simple, facile et rapide à lire mais c’est une claque, un choc, une douleur permanente en même temps. Grâce à elle, j’ai découvert le monde des grands prématurés, j’ai mieux compris ce qu’est être parent d’un enfant malade, d’un enfant différent. On se sent tous moyen, dans la moyenne et parfois on réussit des choses extra-ordinaires, on se surprend, on se dépasse, on se surpasse… Elle est illustratrice (vous avez des exemples de son travail en fin de chapitre) et la soeur de qui-vous-savez. Un très beau livre que je vous invite à lire.

ob_bccbfd95e8878b7acc42bbb121b61936_4000319794945

LES GENS HEUREUX LISENT ET BOIVENT DU CAFE de Agnès MARTIN-LUGAND éd. Michel Lafon

4è de couverture:

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. » 

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel. 

L’histoire de Diane nous fait passer par toutes les émotions. Impossible de rester insensible au parcours tantôt dramatique, tantôt drôle de cette jeune femme à qui la vie a tout donné puis tout repris, et qui n’a d’autre choix que de faire avec.

Euh… comment dire ? Je n’ai pas du tout aimé. J’ai eu l’impression de lire un mauvais Harlequin. Le titre était prometteur, le début de l’histoire laissait entrevoir quelque chose qui n’est jamais venu. La seule chose dont je me félicite ? L’avoir acheté sur iPad à 2,99€ et non en librairie à 14,90€ ! Je m’en serai voulu d’avoir dépensé autant d’argent.

la-fem10

LA FEMME PARFAITE EST UNE CONNASSE de Anne-Sophie GIRARD éd. J’ai Lu

4ème de couverture :

La femme parfaite est une connasse !  Ce livre est LE guide pour toutes les femmes imparfaites*. Vous y découvrirez notamment des théories comme « la jurisprudence de la frange », « la théorie du pot de cacahuètes » ou encore le concept universel du « foutu pour foutu », mais vous apprendrez aussi « comment garder sa dignité quand on est complètement bourrée », « comment réagir devant un bébé laid », ou « les questions qu’il ne faut pas poser à un homme si on ne veut pas entendre les réponses ».

*Il peut également être lu par les hommes qui auraient envie de combler certaines lacunes…

Je ne dois pas avoir beaucoup d’humour car j’ai dû rire une fois. Rien à dire ou pas grand chose : ce n’est pas un livre, ce n’est pas un guide.

 

 

Muriel

Commenter
6

When I grow up…

Plus que 8 jours de vacances et ce sera la rentrée des classes…

Cette année, encore pas mal d’échéances chez nous et des cheveux blancs supplémentaires à la pelle pour moi ! 

Boy en terminale S objectif Bac (avec mention pour faire plaisir à ses parents :-)), Minette en 3è objectif Brevet (avec mention aussi pour faire plaisir à ses parents ;-)) et Tit’puce en CM2 objectif passage en 6è avec admission à la LH.

Grande fille est dans une autre catégorie puisque inscrite en PACES (médecine quoi !) objectif passer en 2è année (et là c’est vraiment pas gagné !!!)…

Entre les « quand je serai grand », « après le bac je » ou « qu’est ce que je ferai plus tard », je n’ai pas perdu ma capacité à rêver. Je souris en relisant mes listes quand je trie de vieux papiers, quand je tombe sur mes agendas des années passées.

J’ai trouvé le principe du « when I grow up » (quand je serai grande) sur le net par hasard chez Betsy, jadhéo, Anybody home, Moka, Sunshine of Mine

Alors comme il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de rêver, j’ai décidé de partager avec vous ma liste de rentrée. Elle évoluera, je l’espère, en cours d’année et au fil des ans.

 

  1. je saurai faire mes comptes et tenir mon budget
  2. je ferai de la course à pied et du yoga 
  3. je suivrai les formations de massages et de l’École du thé
  4. je lirai un livre par semaine
  5. je saurai poser ma voix 
  6. j’aurai une maison à la campagne avec un poêle à bois suédois et un jardin potager bio
  7. j’aurai une petite voiture rien qu’à moi
  8. je maîtriserai tous les aspects techniques de mon blog
  9. je ferai le tour des Pays-Bas à vélo
  10. j’aurai 2 chats et un chien
  11. je serai une grand-mère épatante 
  12. j’aurai 3 sacs Hermès dont mes filles hériteront
  13. j’irai passer un Noël à New-York et j’aurai fait les 22 voyages qu’il y a sur ma liste
  14. j’aurai un petit pied-à-terre à Paris
  15. je parlerai espagnol, suédois et japonais
  16. je me remettrai au piano et à la broderie
  17. je serai heureuse comme aujourd’hui
  18. j’aurai toujours les mêmes copines
  19. j’irai fêter l’été en Suède
  20. je ne serai plus infirmière

 

 

Muriel

6 commentaires
3

5 images…

 

Des fiançailles, des mariages… Cette année est riche en évènements familiaux !

Une pensée particulière pour les 2 couples mariés cet été qui se reconnaitront s’ils passent par ici 😉

 

Il n’existe pas d’été sans travaux, sans changements. Cette année, nous avons fait fort : des départs et un retour, Petit mari a enfin sa « men’s room » et nous avons agrandi notre chambre le week-end dernier. Une cloison abattue, des idées qui tombent à l’eau, d’autres qui germent. Pour une fois, c’est moi qui y gagne ! Un bureau et un dressing avec un espace chaussures & sacs à main. Bon rien de révolutionnaire non plus : 2-3m2 supplémentaires et un autre agencement.

 

Les housewives américaines ont toujours des idées ! Je retiens celle-ci : une liste pour les 92 jours d’été.

Merci au blog Fairview Place

 

Gagner des invitations pour la saison estivale, découvrir le petit théâtre de Belleville et passer une bonne soirée !

Grande fille vous recommande surtout Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux dans le même théâtre.

Elle a tout aimé : la mise en scène, les acteurs, d’en avoir fait une pièce comique, etc.

 

Croyez le ou non, j’ai commandé hier pour la 1ère fois une bière au restaurant !!!

2 petits dîners sympas avec une amie, puis avec Petit mari. 

 

 

Muriel

3 commentaires
7

Consommer moins…

On se prépare, ça se précise : J-5 !

Pour préparer le trousseau d’été et les soldes, j’ai demandé aux enfants de faire une liste avec 2 colonnes : absolument nécessaire / ce dont j’ai envie.

Du coup, ça a limité les dépenses et les achats inutiles !

J’ai trié, re-trié, donné, plié, rangé, fait passer du plus grand au plus petit, permis à Minette de me piquer pas mal de trucs.

Malgré tout, nous avons toujours beaucoup trop de vêtements.

Sur ma liste pré-soldes, c’est la colonne « ce dont j’ai envie » qui était bien sûr la plus remplie. 

J’ai juste craqué pour une paire de chaussures (« envie ») et un short blanc (nécessaire), pour un total de 49,90€ ce dont je suis assez fière.

Pareil pour les enfants, ils ont fait les soldes avec une enveloppe de 60€ chacun et s’en sont très bien sortis !!!

Il manque juste des chaussettes et une jupe à Minette…

Ok pour les mettre, il faut que j’oublie les spartiates cet été ! 😉

 

On ne change pas une méthode gagnante : guides et carte sont arrivés et j’étudie…

Je soupire déjà car j’aimerai voir ou revoir pas mal d’endroits et les vacances, c’est d’abord fait pour se reposer !

 

Muriel

7 commentaires