1

L’école des loisirs a 50 ans

Vite, vite, vite vous avez jusqu’au 22 mai pour découvrir cette délicieuse exposition Une histoire encore ! 50 ans de création L’école des loisirs au musée des Arts décoratifs ! Oui je vous avais dit qu’il y avait au moins 5 ou 6 expos à ne pas louper dans ce musée actuellement !!!

L'école des loisirs 50 ans

Présentation : Afin de célébrer le 50e anniversaire de l’école des loisirs, acteur majeur de la littérature jeunesse, le musée des Arts décoratifs présente « Une histoire, encore ! 50 ans de création à l’école des loisirs ». Ce projet, unique et étonnant, est une carte blanche donnée à l’éditeur et à ses auteurs-illustrateurs les plus emblématiques, tels que Tomi Ungerer, Claude Ponti, Kitty Crowther, Rascal, Grégoire Solotareff ou encore Nadja et bien d’autres. À travers l’exposition, des créations en volume ludiques et surprenantes, réalisées spécialement pour l’occasion, ainsi que des dessins originaux et des manuscrits, révèlent tout un pan de la création graphique contemporaine tournée vers l’enfance.

l'école des loisirs expo

Qui l’eut cru ? 50 ans que L’école des loisirs nous régale de ses albums et livres pour la jeunesse ! Je ne me souviens pas en avoir eu enfant à la maison, par contre je me souviens de Chien bleu à la crèche pour Grande fille et Boy. Puis les fameux abonnements annuels proposés dès la maternelle permettant à l’enfant de recevoir un livre chaque mois. C’est surtout Grosse colère, Journal d’un chat assassin et tant d’autres…

Des dessins originaux d’illustrateurs, des carnets préliminaires de travail, des manuscrits et des envois d’épreuves de la maison d’édition sont exposés. Une vitrine géante nous fait entrer dans les ateliers respectifs de Grégoire Solotareff et de sa sœur, Nadja. On y voit le matériel de peinture, les carnets de croquis, les disques et les livres qui les ont inspirés. Une collection privée de jouets d’auteurs illustrateurs de la maison d’édition est exposée. Tomi Ungerer, 83 ans aujourd’hui, auteur phare de L’école des loisirs avec l’album Les trois brigands est à l’honneur avec une grande vitrine animée qui ne manque pas d’éblouir petits et grands…

C’est vraiment une jolie petite exposition. Si les adultes peuvent être un peu frustrés, ils retombent toutefois en enfance instantanément ! C’est parfait pour les enfants dès l’âge de 2 ans je pense. Il y a des banquettes avec des gros coussins et des livres sont à disposition. On peut se poser, lire, rêvasser, jouer, courir, sauter, appuyer, cliquer, manipuler, s’émerveiller… La scénographie est remarquable, surtout le jeu des lumières, le travail sur les ombres et la pénombre. Bref L’école des loisirs nous prouve encore s’il est besoin que l’enfant est au centre de ses préoccupations depuis 50 ans.

NB : Toutes les expositions du musée sont gratuites pour les moins de 18 ans et sont accessibles avec un billet adulte complet à 15€.

l'école des loisirs expo l'école des loisirs expo vitrine l'école des loisirs expo illustration originale l'école des loisirs expo livre chien bleu l'école des loisirs expo l'école des loisirs expo

Musée des Arts décoratifs
107, rue de Rivoli Paris 1er

Muriel

1 commentaire
2

Au Salon du livre et de la presse jeunesse (2)

J’ai parcouru les allées avec l’envie de tout acheter. Les couleurs, les illustrations, le sourire ou la concentration des enfants, leurs yeux qui brillent, le livre ou le sac qu’ils serrent contre eux…

Mes plus beaux trésors, ce sont mes livres. J’essaie de plus en plus de passer au numérique mais j’ai besoin de voir, de toucher, de me laisser séduire par un titre, une phrase, une image…

Marion Le Hir de Fallois était à Montreuil pour 2 livres très différents dont elle est l’auteur.

IMG_5101

Celui que je voulais, c’est Mon livret de Famille, un très beau bébé paru aux éditions L’épicerie de l’orage. Je connaissais déjà cette petite maison d’édition grâce à Lisa qui y avait publié Ma mère est une blogueuse.

Ce sont des livres qui s’adressent aux enfants de 8 ans et plus

Mon livret de famille, je l’offrirai à chacun de mes enfants car, outre l’aspect documentaire et pédagogique, on peut le personnaliser, se l’approprier, en faire son « journal de famille » et j’aime bien l’idée qu’ils gardent une trace « autre » de leur famille.

 

1ter

15

mldf6

crédit photo L’épicerie de l’orage

Le 2nd, Les beignets de ma mère aux éditions Kilowatt, c’est Marion elle-même qui me l’a présenté. C’est la ségrégation aux Etats-Unis et l’affaire Rosa Parks vues à travers les yeux d’un enfant. L’histoire est racontée simplement. J’ai beaucoup aimé la rubrique « en savoir + » à la fin du livre qui donne des définitions claires de l’esclavage, la ségrégation et donne des clés pour comprendre une page de l’histoire des Etats-Unis.

J’ai bien aimé le titre, le sujet et les illustrations. Il s’ajoute à ma petite collection « négritude » : c’est-à-dire tous les livres écrits par des auteurs noirs ou abordant la question l’esclavage, de la ségrégation etc.

 IMG_5132

IMG_5133

IMG_5134

2 jolis livres écrits par une blogueuse de grand talent, qui abordent des thèmes qui nous sont chers : la famille, les enfants, les souvenirs, l’histoire, que je vous recommande vivement !

Muriel

2 commentaires