2

La table du Baltimore Paris

En juin dernier, nous fêtions nos 22 ans de mariage et pour cela, Petit mari avait souhaité faire les choses bien. Il faut dire que je lui reproche de ne pas prendre souvent d’initiative, de me surprendre… Je dois dire qu’il fait de gros efforts ces derniers temps pour mon plus grand plaisir !

Nous avons donc dîné à la table du Baltimore située dans l’hôtel du même nom, un beau restaurant entre Champs Elysées et Trocadéro. Le cadre est agréable, la décoration soignée et on est confortablement installés. Le plus : une  distance respectable entre les tables qui permet les repas d’affaire comme les dîners en amoureux…

La carte élaborée par Jean Philippe Perol est simple, claire, sans chichi. La carte des vins est impressionnante mais nous avons choisi de faire confiance au sommelier en demandant un accord mets & vins : je trouve que c’est le meilleur moyen de ne pas exploser son budget, tout en approfondissant ses connaissances oenologiques. Et quand vous tombez sur un passionné qui sait vous parler de ce petit vin blanc corse…

IMG_7379

IMG_7381

IMG_7383

Pour l’occasion, nous avons commencé par du champagne avec la mise en bouche.

En entrée, j’ai choisi la terrine de saint jacques truffée et Petit mari la terrine de foie gras. Pour une fois, la tranche de foie gras était généreuse et avait un côté « rustique fait maison » qui nous a beaucoup plu : un des meilleurs que nous ayons mangé à ce jour. Ma terrine était très bonne, fine, originale à la limite du ceviche.

IMG_7384

IMG_7387

Nos plats : la raie cuite en feuille de bananier et l’agnelait.

La raie a été une vraie surprise en bouche, avec un petit côté créole que Petit mari a beaucoup apprécié. L’agnelait était assez classique.

IMG_7391

SONY DSC

IMG_7389

Nous avons poussé la gourmandise jusqu’au dessert : l’ananas confit à la fleur d’hibiscus pour lui, la pomme confite comme une tatin pour moi. Fondante dans sa coque de caramel, je l’ai trouvée juste un peu trop sucrée mais j’en ai apprécié l’originalité.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Sur un coup de tête, nous avons décidé de passer la nuit au Baltimore, afin de rendre cette soirée réellement inoubliable. L’hôtel fait partie de la collection MGallery du groupe Accor, à 2 pas du Trocadéro et de la Tour Eiffel. Datant des années 1920, il porte le nom d’un lord anglais. La décoration semble vouloir rendre hommage à la fois à l’art de vivre à la française (que les étrangers aiment tant) et à ses origines britanniques. Tout est y chaleureux et cosy. L’accueil et le service sont agréables et efficaces. Notre chambre avait des allures de mini duplex, les peignoirs et la literie étaient de très bonne qualité. Comme je travaillais tôt le lendemain, nous n’avons pas pu prendre le petit déjeuner et paresser au lit, toutefois nous avons prévu de retourner au Baltimore pour une autre escapade un peu mieux préparée cette fois-ci !

SONY DSC

SONY DSC

IMG_7398

SONY DSC

Le Baltimore

88 bis, av Kléber Paris 16è

tel : 01 44 34 54 54

Pour + d’infos sur l’hôtel : ICI

Pour réserver une table (voir les promotions) : ICI

Muriel

2 commentaires
1

Noces de bronze à l’hôtel Baltimore Paris…

2 réservations annulées car je n’avais pas de remplaçant(e), puis un dîner improvisé à la dernière minute et une nuit à l’hôtel Baltimore Paris-MGallery Collection sur un coup de tête pour nos noces de bronze (22 ans de mariage).

Cette année, Petit mari a été un vrai chevalier servant, juste ce dont j’avais besoin ! Il a su être mon héros au bon moment.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Demander des brosses à dents à la réception, s’emmitoufler dans un peignoir et partir au petit matin quand Paris s’éveille, sans profiter du petit déjeuner parce que mes patients m’attendent…

SONY DSC

IMG_7403

SONY DSC

SONY DSC

IMG_7405

Muriel

1 commentaire
3

5 images…

 

Des fiançailles, des mariages… Cette année est riche en évènements familiaux !

Une pensée particulière pour les 2 couples mariés cet été qui se reconnaitront s’ils passent par ici 😉

 

Il n’existe pas d’été sans travaux, sans changements. Cette année, nous avons fait fort : des départs et un retour, Petit mari a enfin sa « men’s room » et nous avons agrandi notre chambre le week-end dernier. Une cloison abattue, des idées qui tombent à l’eau, d’autres qui germent. Pour une fois, c’est moi qui y gagne ! Un bureau et un dressing avec un espace chaussures & sacs à main. Bon rien de révolutionnaire non plus : 2-3m2 supplémentaires et un autre agencement.

 

Les housewives américaines ont toujours des idées ! Je retiens celle-ci : une liste pour les 92 jours d’été.

Merci au blog Fairview Place

 

Gagner des invitations pour la saison estivale, découvrir le petit théâtre de Belleville et passer une bonne soirée !

Grande fille vous recommande surtout Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux dans le même théâtre.

Elle a tout aimé : la mise en scène, les acteurs, d’en avoir fait une pièce comique, etc.

 

Croyez le ou non, j’ai commandé hier pour la 1ère fois une bière au restaurant !!!

2 petits dîners sympas avec une amie, puis avec Petit mari. 

 

 

Muriel

3 commentaires
4

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment…

Petit mari et moi fêtons notre 21è anniversaire de mariage, alors je suis un peu occupée depuis hier mais je reviens ce week-end avec le résultat du concours Skylanders, des photos et du thé George Cannon à gagner !!!

 

 

Muriel

4 commentaires
3

Hier encore, j’avais 20 ans…

 Outre la rentrée des classes, Septembre est aussi un mois un peu particulier : celui où il y a 22 ans, Petit mari et moi avons commencé à nous « fréquenter » sérieusement (comme disent les vieux)…

Hâpés par le quotidien, nous n’avons pas fait de méga fête pour nos 20 ans de mariage en juin dernier. Nous nous sommes offerts une parenthèse parisienne…

Souvenir merveilleux de Thoumieux :

l’hôtel-restaurant gastronomique-brasserie de Jean-François Piège, ancien chef étoilé du Crillon et membre du jury de l’émission Top Chef sur M6.

C’est un hôtel de 15 chambres conçu comme une maison d’hôtes, pas loin de la Tour Eiffel dans le 7è arr. de Paris.

Dans la même rue que les restaurants de Christian Constant (dont le fameux Les Cocottes pour un déjeuner à moins de 30€/personne).

L’accès est presque caché (une porte anonyme noire), un petit escalier…

Ambiance calme et feutrée, aucun bruit de l’extérieur.

La décoration bohème chic est l’oeuvre d’India Mahdavi.

Les chambres sont petites mais on s’y sent tout de suite bien, comme dans un cocon.

Tout le confort et la modernité sont à portée de main : Ipad, station d’accueil pour Ipod et Iphone, TV écran plat, mini bar avec soft drinks offerts, des sablés faits maison, peignoirs et chaussons, produits bio Aesop dans la salle de bain…

Nous avions choisi un package comprenant la nuit d’hôtel, le dîner gastronomique avec accord mets et vins et le petit déjeuner.

La Règle du Je(u), c’est son nom, propose une carte d’ingrédients de saison autour desquels le chef crée des plats, qu’il vous fait la surprise de découvrir. 

J’avais précisé que nous venons pour notre anniversaire de mariage donc nous avons eu droit à un menu surprise élaboré autour de 3 ingrédients…

Que dire ? Ah les asperges, ah les langoustines, ah le pigeonneau… Tout était délicieux, tellement bon qu’il ne reste presque plus de place pour le dessert !

Un service décontracté mais impeccable, une équipe aux petits soins dans une salle qui ressemblerait presque à un salon.

Un immense plateau de petit déjeuner nous a été servi dans la chambre (on peut aussi le prendre à la brasserie) avec des délicieux yaourts à la vanille faits maison ainsi que les confitures, du jambon artisanal et de vrais oeufs brouillés (çà change des oeufs en poudre des Novotel !!!).

Jean-François Piège a créé un endroit que l’on n’a pas envie de quitter.

Grâce au package, le tout est à un prix raisonnable (si l’on considère le prix d’un dîner gastronomique dans un palace parisien).

Et puis, on n’a pas tous les jours 20 ans !

Cliquez ci dessous pour + d’infos

THOUMIEUX

79 rue Saint Dominique

75007 Paris

tel : 01 47 05 49 75

Muriel

3 commentaires