10

Tout est possible

Il n’est jamais trop tard pour faire les choses alors bien que nous ayons déjà changé d’année, je mets en ligne ce billet.

Pour une fois, j’ai du mal à faire le bilan d’une année. 2016 aura été pour ma famille et moi-même une année particulièrement ardue où les coups durs, les difficultés ne nous auront pas épargné et pourtant, c’est une année où nous avons su être forts, unis, nous découvrant même un peu plus les uns les autres. Nous avons fait face séparément parfois, ensemble le plus souvent. Nous avons toujours vu en même temps le positif et le négatif de chaque situation. Et c’est que pour cela que le bilan s’avère un peu compliqué à faire, car nous ne retenons, moi la 1ère, que le positif.

Le positif, c’est cette base solide que les autres voient toujours et que je ne voyais plus très bien. La solidité de chacun d’entre nous et de l’amour que nous avons les uns pour les autres. Ce sont aussi nos valeurs, sur lesquelles reposent notre mariage et notre famille. Parfois j’en ai sérieusement douté, j’ai eu l’impression d’en assumer un peu trop la charge. Aujourd’hui, je sais que je me suis trompée. Il a suffi que je fasse un pas de côté. On peut faire de l’ombre à une fleur et l’empêcher de s’épanouir sans s’en rendre compte…

Après 12 ans dans le service public hospitalier, puis 7 ans en exercice libéral, je vais écrire un nouveau chapitre de ma vie professionnelle. J’ai eu d’abord à faire face à un petit souci de santé, maintenant je vais prendre le temps. Suivre une ou plusieurs formations, être à nouveau disponible pour ma famille, faire de nouveaux projets de vie. 20 ans que j’étais infirmière de terrain ! J’aimerais continuer à exercer mon métier mais autrement et ailleurs, plutôt dans un cadre associatif et humanitaire. J’aime aussi le développement personnel et la notion de bien être…

Notre année 2016 s’est terminée par un deuil familial qui nous a bouleversé le 25 décembre. Depuis nous sommes confortés dans nos choix, nos relations, tout en sachant que cette période de deuil va durer quelques mois et profondément nous changer. Tout a explosé pour se reconstruire différemment. Nous serons à la fois plus forts et plus faibles, capables de pleurer et de rire dans un même élan, comme pendant ces 48h en Bretagne.

Je ne sais pas ce que l’année 2017 me réserve pourtant je n’ai pas peur. Je suis impatiente et curieuse : pour la 1ère fois de ma vie, je vais à l’aventure, vivre au jour le jour, suivant mon intuition, prête à saisir les opportunités qui se présenteront. Je crois que quelque chose d’extraordinaire m’attend quelque part, qu’il me faut juste être prête.  Cela commence par respecter mon rythme et faire juste ce que j’aime : profiter de ma famille, de mes amis, faire un maximum de sorties culturelles, dormir, lire, cuisiner, manger et jouer au tennis. C’est aussi assister à des forums, des conférences, apprendre, multiplier et formaliser les rencontres en élargissant mon réseau. C’est trier, ranger, faire enfin ce que je remettais sans cesse à plus tard. C’est dépenser moins, différemment voire pas du tout. C’est préparer des voyages. Tout est possible, je n’ai qu’à choisir !!!

Depuis plus de 11 ans que je vous parle de ma vie de mère débordée, je n’aurai jamais imaginé un jour faire ce choix. Encore moins avec des ados n’ayant pas besoin d’avoir leur mère à la maison. Mais je ne suis pas à une contradiction près !

Je vous souhaite une très belle année 2017 et vous embrasse bien fort.

IMG_6581

Muriel

10 commentaires
0

Happy list 2

IMG_3294

 

♥♥♥

aller voir une expo à Paris

prendre un café avec Nalou

déguster un saint Honoré de Ladurée

mettre des sous dans mon pot challenge 52 semaines d’épargne

tourner une page du calendrier Flow chaque matin

écrire dans mon journal de gratitude

écouter de la musique classique

regarder les snaps de mes enfants et rire

cuisiner pour ma famille

regarder Miss A dévorer son goûter le vendredi soir dans le rer

regarder s’ouvrir une fleur de thé

discuter avec mes enfants

faire la vaisselle

passer le samedi à la boulangerie pour faire une surprise à Yvette

aller à la messe le vendredi soir

♥♥♥

Muriel

Commenter
3

Récap de 2015

Faire le bilan, prendre de bonnes résolutions… Que retenir de 2015 ? L’actualité nous a fourni son lot de peines et de misères, choses que j’expérimente déjà tous les jours dans ma vie professionnelle. Du coup, je ne sais pas trop si j’ai le droit de dire que je frôle souvent l’overdose : tout devient pénible, j’ai eu peur, très peur, trop peur plusieurs fois pour différentes raisons et je n’ai aucune solution à proposer. Je garde le moral, je souris, je rassure mais j’ai du mal à communiquer de l’espoir et je le ressens particulièrement en cette période d’échange de voeux.

Je veux, j’espère que tout aille mieux mais au fond, je n’y crois plus vraiment. Alors prenons un jour après l’autre !

Pourtant, il y a eu de bonnes choses en 2015, essentiellement sur un plan personnel bien sûr.  En janvier, mon fils a fêté ses 18 ans entre 2 tueries. En février, j’ai accompagné Miss A à son 1er concert au Zénith de Paris. Le 8 mars, j’ai été invitée à participer à un brunch d’afro féministes. Une bien belle rencontre qui m’a ouvert de nouveaux horizons. En avril, Grande fille a eu son permis de conduire. En mai pour la 1ère fois, je suis partie avec 2 de mes enfants en vacances : être juste 3 pendant 5 jours à Barcelone fut une très belle expérience que nous souhaitons renouveler chaque année. En juin, j’ai couru mon 1er 10km sous les encouragements de mon fan club qui n’avait pas hésité à se lever tôt ! En juillet, j’ai réalisé un rêve en passant 5 jours au mythique hôtel Carlton de Cannes. En août, j’ai fait le plein de soleil et de culture à Marseille pendant 5 jours. En septembre, nous avons eu la chance grâce à ce blog de nous amuser en famille au Parc Astérix. En octobre, il y a eu le mariage d’un de mes frères et le plaisir de faire de chouettes photos. En novembre, je retiens toutes les bonnes bouffes de l’année avec une ou plusieurs copines (en l’occurrence photo du dîner mensuel des « vieilles mamans »). En décembre, l’immense fierté d’avoir 2 enfants conviées à la Grande Chancellerie de la Légion d’Honneur…

Voilà 2015 ne fut pas rose sur un plan personnel (la quarantaine, le couple etc), ni professionnel mais je peux dire que j’ai eu une multitude de petits et grands bonheurs qui en font une année très particulière.

Je remercie toutes les personnes qui m’ont accordé du temps, les cafés, les thés, les coups de fil, les déjeuners, les dîners, les expos ou les films partagés. Je remercie mes patients de leur patience à mon égard et les petites attentions qu’ils ont eu. Je remercie mon mari d’être encore là. Je remercie mes enfants pour leur amour et leur soutien sans faille tous les jours malgré les difficultés et leurs propres soucis d’ado/adultes à gérer. Je remercie ma famille et toutes les personnes qui ont croisé ma route sur ce blog ou ailleurs.

Je pense aussi à toutes personnes qui ont perdu un être cher en 2015, qui ont fait la douloureuse expérience de la peur, de l’échec ou de la maladie. En 2016, il faudra continuer à avancer, doucement mais sûrement et garder au chaud au fond du coeur l’amour, les sourires, les rires, les bons moments partagés…

Donc pas de résolutions, juste l’envie de continuer à partager et être là pour en parler dans un an.

 

IMG_9679 IMG_0086

IMG_0309

IMG_0606 IMG_1394

IMG_2700

IMG_0075

IMG_1835 IMG_3536 IMG_2375

Muriel

3 commentaires
2

2016

 

IMG_2753 IMG_2734

J’espère que les fêtes de fin d’année se sont bien passées, que vous avez pu faire le plein de bons repas, de bons moments en famille et de cadeaux.

Je vous souhaite une très belle année 2016 ainsi qu’à tous ceux que vous aimez (et même les autres :-)).

Muriel

2 commentaires
0

Mes coups de coeur de la semaine…

Nous avons fêté l’année du Cheval avec Taka, la gamme de saveurs asiatiques de Sodebo.

Ayant un restaurant de spécialités asiatiques dans mon quartier qui nous livre à domicile depuis des années, je n’avais jamais été tentée par les produits vendus au supermarché. J’avoue que la surprise a été totale et bonne. Nous avons particulièrement apprécié les nems (poulet et porc), les samoussas et les accras. J’étais un peu déçue par la pâte des beignets de crevettes trop farineuse à mon goût.

Autres points positifs, les différents plats se réchauffent en 7 à 10mn au four à 220°c et coûtent 2 à 3 fois moins chers que mon resto de quartier…

Une bonne raison de plus d’essayer : le montant de vos achats vous est remboursé à 200% (100% virement bancaire + 100% en bons d’achat) jusqu’au 9 Février.

IMG_6041

odr-sodebo-taka-200-rembourse

IMG_6055

IMG_6064

*****

Si vous aimez les macarons Ladurée et que vous collectionnez leurs boîtes comme moi, la maison a sorti une nouvelle boîte  à l’occasion du Nouvel an chinois et de l’année du Cheval !

BfTe4vGCYAA6TXP

*****

Le principal concurrent de Starbucks a ouvert 5 points de vente à Paris et région parisienne enfin !!! Costa coffee est né outre-manche et arrive enfin chez nous. Personnellement, je connaissais déjà grâce à mes séjours à Londres et à Hong Kong. J’avais aperçu un point de vente à la Gare de Lyon l’été dernier en allant récupérer Miss A et Minette qui revenaient de colo…

C’est en sortant du cinéma MK2 Beaubourg que je suis tombée sur leur nouvelle adresse ! Un endroit très sympa, de délicieux gâteaux et un vrai bon café déguster dans un grand fauteuil, j’étais au paradis !

Unknown

 

IMG_5816

 

Muriel

Commenter