0

Rien à comprendre

3 semaines sans ouvrir mon ordinateur… N’y voyez aucun défi personnel, aucune détox, aucun sens à trouver. Juste pas envie, juste beaucoup de boulot, juste la vie quoi ! Profiter, sans accumuler pour raconter, vivre en essayant de respecter mon rythme personnel, notamment me coucher à 23h : çà a l’air tout bête mais c’est fou comme on peut se laisser dévorer par son ordi sur les genoux. Nous voici déjà fin juillet, pas encore de vacances à l’horizon mais j’apprécie les cartes postales que nous recevons les enfants et moi.

Et à côté de çà, je rêve et Soledad Bravi illustre parfaitement mes pensées…

IMG_6443 IMG_6484 IMG_6559

crédit Soledad Bravi

 

Muriel

Commenter
2

Semaine 37 challenge photo #365virginieb

Une très belle semaine, riche en émotions, pleine de nouveautés et de rencontres.

IMG_8405 IMG_8409 IMG_8424 IMG_8436

IMG_8439 IMG_8469 IMG_8482

  • 251/365 J’ai pris un peu plus de 5kg au cours des 12 derniers mois mais je ne sais pas où je les ai mis 😉 (un peu de ventre, un peu de cuisses, un peu de fesses, un peu de bras…). Donc après le cours de yoga, je m’achète un bento à emporter !
  • 252/365 Il n’y a pas que ma silhouette que je dois alléger : mon sac à main ou de voyage aussi ! J’ai profité d’une super promo au supermarché et Boy sera content de récupérer un ordi
  • 253/365 Présentation de presse de Noël : gros coup de coeur pour les bougies parfumées By Anne P
  • 254/365 Un peu plus d’un an que je n’avais pris l’avion. Toujours cette angoisse au décollage et pendant les 15 premières minutes de vol mais quel plaisir de partir entre copines à Porto !
  • 255/365 Petit déjeuner dans une boulangerie traditionnelle
  • 256/365 Départ du raid urbain féminin Pop in the city à Gaïa
  • 257/365 Nous avons la surprise de voler sur Air France et non Transavia au retour…

 

Muriel

2 commentaires
3

Balade d’automne…

L’intérêt d’être en vacances quand les enfants sont à l’école, c’est que je suis complètement libre de mon emploi du temps.

Je n’ai rien changé au leur : pas question de m’infliger le déjeuner de 11h30 sous prétexte que je suis à la maison !

A force d’être débordée, j’ai appris à agir égoïstement, parfois juste pour le bien de ma santé mentale.

Il faut dire qu’avoir des enfants qui ont grandi çà aide pas mal aussi.

Donc depuis une semaine je tiens bon. J’ai refusé malgré les cris d’indignation de Tit’puce d’accompagner sa classe au spectacle, elle est allée à l’étude lundi comme d’habitude et j’ai refusé vendredi dernier qu’elle rentre déjeuner à la maison.

Cela m’a aidé à comprendre mon besoin de voyager, de partir, de m’enfuir : ne pas être là pour qu’on ne me demande rien !

Du coup, je suis un peu rassurée (si j’avais besoin de l’être) sur ma force intérieure : je peux rester chez moi, ne pas répondre au téléphone, changer de pyj’ matin et soir, refuser que l’on m’impose des choses sous prétexte que je suis là…

Je dors et je me réveille quand je veux et çà, çà n’a pas de prix !

Ayant passé pas mal de temps sur mon ordi « en conférence » avec Oelita pour le projet « nouveau blog », je me suis accordée quelques respirations, parfois décidées au pied levé comme lundi quand je suis allée au ciné à la séance de 16h ou mardi quand j’ai improvisé une journée musée-balade dans Paris.

Dans mon sac à main, mes appareils photo (reflex + numérique) et un Pariscope plein de croix, d’annotations et de pages cornées.

Il faisait beau (pour un jour d’automne), j’ai beaucoup marché, respiré, regardé les gens, souri, soupiré, grogné.

J’ai été surprise, étonnée, ravie, enchantée, émerveillée.

Je me suis sentie libre et vivante, comme si j’avais laissé libre cours à l’enfant cachée au fond de mon corps d’adulte.

SONY DSC

IMG_4344

Un crème au Téléscope rue Villardo Paris 1er

SONY DSC

SONY DSC

 

Muriel

3 commentaires
0

5 images (semaine 15)…

Dès que je peux, je fais le plein de vitamines au petit déjeuner !

 

 

 Mes plaisirs du soir ou lors de mon « pyjamas day » : mani-pédi (manucure-pédicure), livres & magazines, télécommande de la télé et ordi dans mon lit.

 

Après leurs mini bougies de voyage trouvées chez Colette, je craque sur le set de voyage en cachemire de la marque Cowshed. Il coûte un bras bien sûr mais à l’idée de faire 14h de vol pour Hong Kong, je me dis que çà vaut peut-être la peine de voyager confortablement, même en classe éco !

 

Le dernier Kinfolk magazine : chaque numéro est à déguster encore et encore…

 

Waouh une série britannique coup de poing !!! 

C’est l’histoire de Rae, 16 ans, obèse, élevée par une mère célibataire à la fin des années 90.

Après une hospitalisation suite à une tentative de suicide, elle essaie de reprendre pied dans sa vie d’ado, avec toutes les difficultés que cela suppose.

Une série comme seuls les anglais savent les faire : réelle, horiblement drôle mais en même temps émouvante.

Les 6 épisodes de cette 1ère saison se dévorent littéralement et parlent à un moment ou un autre à l’ado que nous avons été ou au parent que nous sommes…

 

 

Muriel

Commenter
4

Panne générale…

Téléphone portable pro qui déconne : impossible d’accéder à ma messagerie ! La cerise sur le gâteau : à 17h30, mon iphone (mon portable personnel) s’éteint brusquement et impossible de le rallumer. 4h de tournée et 12 patients plus tard : pas moyen d’être jointe ni d’appeler ! Et je dois partir à Amsterdam !!! Même si je suis une mère débordée indigne, je ne pars pas en voyage sans mon téléphone portable, ni sans ordinateur. Mes enfants et mon mari doivent pouvoir me joindre en toute circonstance. Heureusement sur internet c’est encore mieux qu’à la « défunte » Samaritaine, on trouve VRAIMENT tout ; en l’occurence LA méthode pour dépanner mon téléphone. Il est est 1h du mat, je dois me lever dans 5h pour prendre le Thalys de 8h25. Ma valise n’est pas tout à fait bouclée mais j’ai un téléphone qui fonctionne… 

En attendant, je vous laisse sur mon coup de coeur que j’écoute en boucle : le duo Benjamin Biolay / Vanessa Paradis « Profite ». Ici une version acoustique sur RTL mais j’aimerai bien qu’on ait droit à un joli clip !

 

Muriel

4 commentaires