0

Ma sélection du dimanche soir

Une nouvelle sélection du dimanche soir, qui je l’espère, trouvera un écho en vous…

 

octobre-rose-2017

Octobre rose, le mois consacré à la lutte contre le cancer du sein.

Comme d’habitude, il y aura toujours des esprits chagrins pour dénoncer cette opération publicitaire qui ne rapporte pas assez à la recherche, qui sert de plan marketing à des marques de cosmétiques qui commercialisent des produits pas safe à 100%, etc.

Comme chaque année, je mentionne cette opération. Parce que trop de femmes luttent, souffrent et meurent encore… Parce que le cancer ça n’arrive pas qu’aux autres… Parce que nous manquons de dons, de bénévoles et que si cette opération permet à ces mêmes personnes de s’investir et de donner à d’autres associations de leur choix, c’est ça la vraie victoire ! Le reste n’est que du blabla.

*****

fullsizeoutput_1f03

 Dear Muësli, la start up des 3 muesli boys a droit à un coup de projecteur dans Les Echos et s’apprête à lever des fonds pour son expansion.

N’hésitez pas à vous approvisionner au Monop’ du coin ou sur leur e-shop !

*****

fullsizeoutput_1f02

La plateforme de streaming légal de séries et films afro-américano-caribéens a cessé la commercialisation d’abonnements. Toujours à la recherche du gratuit et du pas cher, nous sommes tous responsables de l’échec de cette belle entreprise en refusant de payer un service à son juste prix ! Son fondateur a choisi de faire de la pédagogie en expliquant clairement le mécanisme qui a conduit à cette situation. A lire ICI

*****

fullsizeoutput_1efb

EllesLaw c’est le joli projet de 6 élèves avocates qui proposent un « kit de survie juridique pour Femmes Modernes ».

Elles mettent à disposition les informations sur leur profession ainsi que des informations pour aider les femmes à connaître et comprendre leurs droits.

*****

image2_1_

Lauren Bastide, ancienne journaliste de Elle et Canal Plus, a lancé fin 2016 son podcast : une conversation d’environ 1h de femme à femme tous les 15 jours.

Cet été, je me suis délectée de l’épisode numéro 17 consacré à Léonora Miano, écrivaine camerounaise, que je vous recommande chaudement. D’abord parce que Léonora a une voix exceptionnelle, d’une sensualité qui vous donne des frissons dans le dos et vous pulvérise par la justesse de son propos. Le récit qu’elle fait de sa vie sans papiers avec un bébé en France… J’ai eu l’impression d’entendre l’histoire de plusieurs des résidentes que je suis actuellement ! Elle parle tellement bien du féminisme, de ce qu’est être noir, le racisme et de bien d’autres choses encore. D’ailleurs le podcast dure près d’1h30 !!!

Le numéro 9, consacré à Rama Yade, je me risquerai à l’écouter bientôt 😉

 

Muriel

Commenter
0

#charitylikes avec Pampers Unicef

Il y a quelques semaines, j’étais invitée en compagnie d’autres parents blogueurs à rencontrer les équipes de Pampers et Unicef lors d’un joli dîner au fil de l’eau pour parler d’une opération qui leur tient à coeur depuis pas mal d’années.

Le tétanos maternel et néonatal affecte les familles dans quelques-unes des régions les plus pauvres du monde.
Les nouveau-nés sont infectés au moment de l’accouchement lorsque les conditions d’hygiène sont mauvaises, par exemple si des instruments non stérilisés sont utilisés pour couper le cordon ombilical. En cas d’infection, il n’existe pas de traitement, c’est pourquoi il est important de se mobiliser pour vaincre ce fléau.

 

 pampers-unicef-11 pampers-unicef-68

Depuis 11 ans grâce au partenariat PAMPERS-UNICEF, 19 pays ont éliminé le tétanos maternel et néonatal.

19 pays sont encore menacés soit la moitié du chemin accompli par Pampers et l’UNICEF vers l’élimination mondiale de ce fléau.

500 000 nouveau-nés sauvés, encore 49 000 nouveau-nés meurent chaque année.

PARCE QU’IL RESTE 19 PAYS DANS LESQUELS LA MALADIE REPRÉSENTE TOUJOURS UNE MENACE : Afghanistan, Angola, Éthiopie, Guinée équatoriale, Guinée-Conakry, Haïti, Kenya, Mali, Nigeria, Pakistan, Philippines, Papouasie-Nouvelle-Guinée, RCA, RDC, République du Soudan, République du Soudan du Sud, Somalie, Tchad, Yémen.

 

pampers-unicef-2pampers-unicef-3pampers-unicef-70pampers-unicef-120

ENSEMBLE C’EST POSSIBLE, ALORS VOUS AUSSI ENGAGEZ-VOUS AVEC PAMPERS ET L’UNICEF !

COMMENT AIDER ?

Depuis le 1er octobre et jusqu’au 31 décembre 2016, en magasins et sur les réseaux sociaux :

1 paquet = 1 vaccin

pour chaque achat d’un paquet de couches Pampers porteur du logo de l’UNICEF, Pampers offrira un vaccin antitétanique à l’UNICEF.

pampersunicef_logo-512x214

1 like/partage/retweet = 1 vaccin

pour chaque like ou chaque partage, chaque retweet de la vidéo «Incroyables bébés» avec le #charitylikes qui montre à quel point les bébés peuvent nous aider à sauver des vies, ne serait-ce qu’en portant des couches Pampers, la marque offrira un vaccin antitétanique à l’UNICEF.

Une autre façon de faire une bonne action, surtout quand on a un petit budget 😉

Vous pouvez aussi faire un don directement à l’Unicef !

 

Plus d’informations sur www.pampers.com ou www.unicef.fr

Muriel

Commenter
0

Octobre rose campagne 2016

Depuis 23 ans, l’association «Le Cancer du Sein, Parlons-en !» organise tous les mois d’octobre, une campagne de sensibilisation en France.

Son but ? Informer les femmes et l’opinion publique sur l’importance du dépistage précoce et le suivi médical (auto-palpation, visite gynécologique annuelle, mammographie, frottis,…).

Octobre 2016 est l’occasion de révolutionner pour de bon la façon de communiquer sur ce problème de société important. Dédramatiser le discours pour fédérer les femmes, alerter l’opinion publique tout en gardant un message d’espoir : lutter contre le cancer, c’est avant tout lutter pour que la vie continue, et avec elle, la joie de vivre.

De cette philosophie est né notre slogan : «Ma vie en rose, il faut que ça continue». De ce slogan est né le #MaVieEnRose, pour créer un lien social identitaire qui rassemble les femmes autour d’une philosophie optimiste.

Le lancement de la campagne commence par un affichage national des visuels mettant en scène des femmes de tous horizons et de tous âges, associés au slogan «Ma vie en rose, il faut que ça continue».

entete_rubanrose

 

Muriel

Commenter
1

Chassez les intrus avec Puressentiel…

Pendant que Miss A était à sa pyjamas party le week-end dernier, nous avions des invités inattendus.

Tout a commencé vendredi soir quand Minette est rentrée de la LH vers 19h, se plaignant d’avoir la tête qui gratte au point que çà la réveillait la nuit…

2 semaines auparavant, étrange coïncidence, j’avais reçu un gentil paquet de produits Puressentiel. Comme vous le savez en temps qu’infirmière, je suis plutôt portée sur la prévention et la médecine naturelle. J’utilise beaucoup les huiles essentielles de la marque dans mon diffuseur dès que nous sommes fatigués ou qu’il y a des rhumes dans la famille. De même, je recommande leur spray assainissant aux 41 huiles essentielles autour de moi.

IMG_5829

Puressentiel est une entreprise familiale, bio, utilisant des produits 100% naturels, sans conservateurs, éco responsable et investie dans la défense des droits de l’enfant.

onglet3

Dans la boîte, il y avait un traitement anti-poux. J’ai souri en me disant qu’ils auraient pu s’en passer et me mettre autre chose. La seule et unique fois qu’il y a eu des poux dans la famille, c’était il y a 15 ans quand Grande fille est partie pour la 1ère fois en colo-camping. Depuis, nous ne savions plus ce que c’était mais par mesure de prévention, j’ai toujours un shampooing que les filles utilisent quand il y a alerte aux poux à la LH.

Eh ben ce fut bien plus qu’une alerte ! J’ai couru dans ma chambre chercher le produit, donné une charlotte et des gants à Minette. Samedi, je me grattais systématiquement la tête à chaque fois qu’elle me parlait ou m’approchait, c’était horrible ! Entre toutes les lessives et les recommandations, il a fallu penser à son retour à l’internat et à la semaine qui s’annonçait.

Je l’ai du coup envoyée à la parapharmacie refaire le plein de lotion et surtout acheter un répulsif pour son matelas et son oreiller là-bas. Bien entendu, je l’ai munie de linge de lit propre et d’un grand sac poubelle.

IMG_6074

Nous avons bien aimé l’odeur des produits, fraîche, pas entêtante et la facilité d’utilisation. L’efficacité a été rapide car dès le lendemain, elle n’avait plus de démangeaisons.

Le prix est raisonnable (même si ma parapharmacie vend les produits 50% plus cher que sur Amazon) : aux alentours de 20€ pour les 2.

Minette et sa classe sont parties à Venise en train ce week-end : elle a le répulsif dans ses bagages !

Muriel

1 commentaire