5

Petit point rentrée

Avec 2 étudiants majeurs, les formalités de rentrée des classes sont tellement allégées que j’en serai presque à regretter la période où j’avais 4 dossiers à préparer ! Le paradoxe de la mère de famille nombreuse… La simplification ou plutôt la planification administrative a fait que le dossier de Minette pour la terminale a été remis dès la fin juin en échange du programme de révisions d’été. J’avais du coup fait établir les différents certificats médicaux. Pour Miss A et son entrée en 4è, nous avions jusqu’au 25 août pour renvoyer le dossier. Je l’ai laissée se débrouiller avec son père qui était en congés pendant presque 3 semaines. Résultat : le dossier a été bouclé le 31 août et déposé le jour de la rentrée !!!

Etrangement cet été, les enfants (enfin les filles surtout) ont réclamé que nous fassions les courses de fournitures scolaires ensemble. Leur frère, qui ne demandait que 2 stylos 4 couleurs, un lot de cahiers de brouillon et des copies simples, a finalement décidé de nous accompagner. En fait, je crois qu’ils apprécient ce dernier petit rituel de leur enfance quand nous déjeunons tous les 5 puis quand chacun déambule dans les rayons du supermarché avec son cabas et sa liste en tenant compte de mes consignes.

Grâce à des magasins comme Hema, les filles ont pu s’acheter de jolis carnets et petits accessoires qui égayeront cahiers, classeurs et agendas en restant dans le budget.

Miss A en « baby youtubeuse » a créé sa chaîne et posté une vidéo de ses fournitures scolaires ! Il faudra que je vous parle de sa pratique des réseaux sociaux qui diffère complètement de ses aînés. Pour le coup, je me sens vraiment à mille lieux…

Le point culminant de cette année scolaire 2016-2017 sera le baccalauréat de Minette. A nous les joies de la procédure APB, les notes des devoirs sur table et le petit stress qui ira avec. Pour l’instant, elle est toute à la joie, mêlée d’incrédulité d’arborer sa ceinture multicolore, qui symbolise l’année de terminale. Elle a du mal à réaliser qu’un cycle se termine, qu’elle fait partie des « grandes ». Ce nouveau statut est accompagné d’un grand changement : le passage en chambre après 5 années de dortoirs. Normalement ce sont des chambres de 6-8 mais elles ont hérité des anciennes « chambres des post-bacs », du coup elles ne sont que 2 par chambre. Après les dortoirs de 90 lits, c’est effectivement un choc !

img_0627

img_0673

 

Muriel

5 commentaires
0

Devoirs de vacances

Je sais, c’est difficile de penser à la rentrée car c’est un peu comme s’il n’y avait jamais eu les vacances ou qu’elles ont été trop courtes. Je me souviens enfant avoir toujours trouvé les vacances d’été trop longues. Au bout de 6 semaines en général, j’avais envie de retourner l’école…

Minette et Miss A ont terminé les cours respectivement les 12 et 19 juin. Je les ai prévenues que dès le 3 août, il leur faudrait se remettre au travail, chacune à son rythme. L’une avec un programme établi par Grande fille : cahier de vacances classiques augmenté des recommandations des profs et un programme sur mesure de grammaire-orthographe-conjugaison. L’autre ayant prouvé sa capacité à s’organiser et sa capacité à s’auto-motiver, il suffit juste de poser des questions de temps en temps pour connaître l’avancée des travaux.

J’ai aussi fixé la limite à 4 jours par semaine : l faut bien continuer à s’amuser, aller au cinéma, simplement ne rien faire du tout  voire carrément s’ennuyer !

De mon côté pas de résolutions de rentrée, juste continuer à faire le plein d’énergie positive pour assurer l’automne puis l’hiver dans de bonnes conditions physiques et mentales. J’aimerai quand même avoir plus de constance dans mes efforts afin de m’éviter des coups de stress inutiles. Ce travail de longue haleine m’a déjà permis de vaincre définitivement ma phobie du dentiste et ne plus culpabiliser pour tout et rien. J’arrive petit à petit à canaliser mon énergie, moins la gaspiller et surtout en faire quelque chose de positif pour moi. Mine de rien cela change pas mal les relations qu’on a avec les autres, une espèce de sélection naturelle s’opère en douceur… Parfois certaines amitiés défient le temps sans finalement que l’on sache pourquoi. Puis un jour la ou les raisons vous sautent aux yeux comme une évidence.

Sur ma liste de bonheurs, il y en a un qui s’est renouvelé ces derniers temps : les dîners entre vieilles copines (9 à 15 ans qu’on se connait). Nous avons des âges différents, des situations maritales et professionnelles différentes, des religions et des opinions différentes, pourtant il y a un truc que nous faisons super bien ensemble : rire des mêmes choses avec ou sans alcool !

Un truc qu’on fait aussi entre familles amies : fêter la fin d’année scolaire début juillet puis la fin des vacances fin août avec à chaque fois une bonne bouteille de champagne.

Oups, j’ai donc un dernier devoir de vacances à planifier si vous voyez ce que je veux dire 😉

IMG_0024 IMG_0031 IMG_0021 IMG_0141 IMG_0174 IMG_3137

Muriel

Commenter
8

C’est lundi…

IMG_1829

Je ne vous apprends rien : c’est lundi !

Mes 2 étudiants en PACES (1ère année de médecine) ont repris le chemin de la fac la semaine dernière pour récupérer polys et fiches et effectueront leur rentrée demain.

Mes 2 pensionnaires feront leur rentrée jeudi : tôt le matin pour Miss A en 6è et à partir de 14h pour Minette en 2nde. Comme je travaille tous les jours jusqu’au 10 septembre inclus (sauf miracle), c’est Petit mari qui sera de corvée et devra traverser la région parisienne 2 fois dans la même journée pour ses filles. Il a déjà commencé à râler…

J’essaie d’assurer l’intendance pendant mes pauses de l’après-midi afin que leurs trousseaux soient complets le jour de la rentrée car il n’est pas question qu’il manque un cadenas, une paire de chaussettes blanches ou une photo d’identité vu la quantité de choses demandées. Heureusement Grande fille se comporte en assistante de direction à qui je peux déléguer pas mal de choses, mais rien ne vaut l’oeil d’une mère !

Bien sûr je culpabilise de ne pouvoir au moins accompagner Miss A… J’en pleurerai de ne pas avoir cette matinée ! D’autant que Boy avec sa maladresse légendaire est du genre à appuyer là où ça fait mal en posant un tas de questions au cours des repas.

Ce lundi, c’est aussi le moment de faire le point, de faire de nouvelles listes, de prendre des résolutions peut être. Tout ce que je sais, c’est que je veux poursuivre le yoga et la psychothérapie. J’ai trouvé un cours de zumba tard le soir. J’ai fait faire mes certificats pour la course à pied et le tennis aussi au cas où. Et là, mon médecin traitant me dit que ce serait pas mal de faire une échographie cardiaque vu mon âge. J’ai failli tomber de ma chaise ! Eh oui, je suis celle qui a tellement le nez dans le guidon qu’elle oublie son âge et sa santé. Donc j’ai une prise de sang complète, une échographie de la thyroïde (suite à mon opération il y a 5 ans), une mammographie, une échographie pelvienne (à la recherche du fil de mon stérilet) à programmer. Heureusement que mes vaccins sont à jour !

Nos demoiselles de la LH poursuivront leurs activités musicales et théâtrales le mercredi après-midi à l’école. Je pense qu’elles suivront juste le catéchisme dans notre paroisse : Miss A doit préparer sa profession de foi et Minette sa confirmation. Boy va poursuivre son 3è cycle de flûte traversière au conservatoire ; il hésite à reprendre le basket. Grande fille hésite entre danse classique pour adultes, zumba et je ne sais quoi.Elle ne parle toujours pas de son violoncelle, même si elle l’a sorti de sa housse en juillet et poser sur son support. De temps en temps, elle vérifie juste qu’il est encore accordé. Petit mari quant à lui naviguera à nouveau entre guitare, piano et batterie. Il a repris la natation le dimanche matin depuis quelques semaines pour son dos…

Voilà c’est lundi 1er septembre, une nouvelle année scolaire commence, les enfants ont grandi. Mon principal casse-tête sera de trouver quelqu’un de fiable afin de m’assurer des jours de repos réguliers. A défaut avec un café tout devrait être possible !

Muriel

8 commentaires
3

De la liste qui s’allonge…

Ce matin officiellement pour tout mon petit monde, la rentrée est passée ! 

Grande fille était encore sur son petit nuage, refusant que son père la dépose à la fac de médecine à 9h alors qu’elle avait cours à 9h30 et qu’elle disait vouloir y être tôt, hum hum… Elle va découvrir la joie des amphis pleins à craquer et de l’esprit concours !

Boy est rentré furieux hier après sa prof de SVT qui est aussi sa prof principale car elle lui a fait remarqué qu’il était en retard et a donné un devoir sur table d’évaluation de rentrée en guise de 1er cours. Eh oui, notre jeune homme persiste à prendre 2 bus pour aller à son lycée alors qu’il peut faire le trajet à pied en 20mn ! Je le sais, j’ai fréquenté le même lycée et pendant 3 ans, j’ai marché avec 2 camarades de classe !!! En plus, il a son meilleur ami dans sa classe, je suis un peu inquiète, même si je l’aime bien… De toute façon, ils ont un emploi du temps très chargé, mais attention aux bavardages et ricanements en classe.

Minette a donné les infos minimum par sms depuis la rentrée. J’ai dû lui envoyer en catastrophe par courrier 2 cadenas et 3 photos d’identité supllémentaires (ce qui fait un total de 11 photos pour une jeune personne en internat !!!). J’en saurai plus ce soir puisqu’elle rentre pour le week-end.

Tit’puce a effectué hier un test de natation. Là aussi, j’étais un peu inquiète car la natation n’est pas son fort et avec son embonpoint (on l’a officiellement mise au régime ce mois-ci)… Elle a réussi mais maintenant c’est son père qui râle car réunion de rentrée demain à 10h, réunion d’information concernant la classe de mer (voile à Belle île) lundi soir à 19h et séjour du 28 septembre au 5 octobre !!! Sans parler du voyage scolaire de Boy du 20 au 24 septembre et de la réunion pour Minette le 14 septembre et ma course le 15… Je travaille ce week-end jusqu’à mardi donc c’est lui qui devra s’y coller. Il commence à penser que çà fait beaucoup, d’autant plus que j’ai sciemment laissé le dossier de rentrée de Minette qu’il a eu à remplir et j’ai fait comme lui, j’ai juste apposé ma signature où elle était nécessaire. 

Je l’admets, je suis une femme active débordée peste sur les bords maintenant ! Souvenez-vous, j’ai appris les vertus de la loi du silence. Je ne fais plus de grève bruyante, ni de scène du 2. Donc Petit mari a appris cet été à s’occuper intégralement des dossiers de colo, de rentrée et c’est moi qui ai joué au PDG avec sa secrétaire, prenant un air détaché et faisant remarquer tous les manques. Oui, je sais aussi très bien faire l’inspecteur des travaux finis ! Il suffit de poser les papiers sur son bureau, de se taire et de laisser la date limite arriver en gérant tant bien que mal son stress… J’ai failli avoir un loupé avec les ré-inscriptions au conservatoire alors le détail technique c’est que les enfants soient là, bien au courant de la date limite, que ce soient eux qui interpellent leur père et que je sois absente (pas encore rentrée du boulot). Ok çà demande une sacrée dose d’organisation dans la désorganisation mais çà met en évidence aussi que Petit mari ne s’occupe pas de grand chose quand il rentre du boulot… Yep, n’est pas Machiavel qui veut !

Donc cette année, c’est Petit mari qui grogne très fort et je suis comme lui, je ne comprends pas ce besoin d’ajouter des difficultés à la rentrée dont nous n’avions pas besoin : j’ai déjà assez de 4 enfants et un mari à éduquer et rééduquer en permanence ! De plus, je remarque que les classes transplantées sont encore écourtées dans ma commune : de mon temps (oui mémé !), on partait 3 semaines, pour Grande fille et Boy c’était 12 jours, puis 10 et maintenant 7 jours !!! Encore des coupes budgétaires et des parents qui refusent de se séparer de leur(s) enfant(s) s’ils n’ont pas le téléphone portable greffé à la main…

Comme d’habitude, on va prendre les problèmes un à un. Pour ma part, je lorgne sur un week-end à Londres seule ou en famille (c’est l’avis d’imposition qui tranchera je crois), un week-end à Dijon pour le Ring de Wagner, La Loncandiera avec Dominique Blanc et peut être de l’opéra, le marché de Noël à Salzbourg…

Le ciel gris et la pluie de ce matin m’ont mis d’humeur automnale… Du coup, je me concentre sur les finitions de notre mini-suite parentale en buvant du thé. 

On a voté pour le 1er en partant de la droite…

 

 Au fait, vous pourrez bientôt me lire aussi sur Paperblog !

Muriel

3 commentaires
5

Il en faut combien ?…

Mes belles prévisions d’organisation au mois d’août sont tombées à l’eau entre le boulot et les travaux, je ne me suis pas avancée pour la rentrée des classes malgré les listes de Minette et Tit’puce posée bien en évidence sur le bureau de Petit mari. 

C’est donc hier entre mes 2 tournées que je suis allée au supermarché avec mes 4. Comme chaque année, j’ai fait un petit rappel des consignes de « sécurité financière des parents ». J’étais un peu surprise de croiser des parents réellement armés de leur calculette occupés à réfléchir longuement parfois devant un produit.

Grande fille et Boy étant libres de leurs outils de travail, leurs besoins étaient à la fois simples et limités. Boy a mis 3 stylos 4 couleurs, plusieurs cahiers grands formats et des feuilles de classeur dans son cabas en me précisant qu’il en avait pour moins de 30€ ! 

Oui autre précision : pour éviter la galère du tri post courses, chaque enfant était muni d’un cabas. Ainsi chacun a pu ranger tout de suite ses affaires et préparer son sac sans que je m’arrache les cheveux et dans le calme ou presque.

La liste la plus cauchemardesque était celle de Minette. La LH c’est super mais les profs ont des exigences longues comme le bras, genre 4 cahiers 192 pages en histoire-géo ou un classeur à levier et une ardoise pour réciter les leçons en Français (une ardoise en 3è !!!). Comme l’an dernier, j’avais reçu un mail de l’assoc des parents d’élèves nous informant de l’ouverture des listes sur Scoléo, un site de commande de fournitures scolaires… J’ai failli succomber sauf qu’en regardant juste 2 éléments, le prix total et les marques des articles, j’ai éteint mon ordinateur !!! En clair, plus de 111€ pour les fournitures d’un seul enfant, sans matériel de réserve : NO WAY !

Bien m’en a pris car en une heure, les courses étaient faites et pour la fameuse liste de Minette nous avons économisé environ 30€ par rapport au prix proposé par Scoléo. 

Pour Tit’puce, l’école publique du quartier fournissant les cahiers, même en faisant des réserves, nous sommes arrivés à environ 45€ pour elle.

Pour preuve, je vous ai mis la photo du sous total réservé aux fournitures de rentrée dans notre caddie.

Grande fille, qui ne fait jamais rien comme tout le monde et qui m’a pratiquement fait un scandale quand j’ai refusé les copies Clairefontaine dans son cabas (plus de 2€ les 200 feuilles mobiles contre 1,05€ les 400 marque distributeur). Bon elle a quand même réussi à m’extorquer 20€ pour acheter des cahiers à fleurs et autres fantaisies à Hema (le monop’ pas cher de Hollande qui s’installe en France).

Donc bilan fournitures scolaires : moins de 200€ pour 4 enfants ! 

Je pense que nous serons à 250€ d’ici la fin de la semaine.

Aucun cartable neuf, pas de vêtements neufs, sauf une nouvelle paire de tennis que Boy s’est offert en économisant son argent de poche de colo, un pyjamas et des chaussettes blanches pour Minette. Je dois lui refaire aussi un plein de collants (ah les joies de l’unifome !).

 

 

 

Muriel

5 commentaires