0

#aperotime

Quand j’étais « petite », l’apéro pour moi c’était ce moment génial où l’on mangeait des noix de cajou et des biscuits salés Tuc avant le repas dominical. Le fameux apéro du dimanche entre Porto, punch coco et crème de sapote… La tradition s’est poursuivie après mon mariage. Puis sont arrivés les 1ers apéros dinatoires qui ont commencé à remplacer les dîners entre amis avec enfants en bas âge. Avant les attentats de novembre 2015, j’allais au restaurant mais finalement peu en terrasse. Maintenant que je travaille à Paris, j’ai pris conscience effectivement de ce phénomène que n’existe pas ou très peu en banlieue (en tout cas dans la mienne).

Avec des enfants étudiants adeptes des happy hours, l’apéro a aussi fait son entrée en semaine dans notre foyer. C’est devenu un moment à nous, où l’on grignote du fromage, de la charcuterie, des chips autour d’une bière, d’un coca, d’un verre de vin ou de prosecco. C’est comme un sas de décompression, un moment entre deux, un espace temps à la fois vide et plein.

L’apéro, c’est regarder le temps passer, sans chercher à le retenir. C’est être seul ou accompagné. C’est respirer profondément, humer et apprécier ce temps. C’est laisser la journée derrière soi, sans penser au lendemain. Avant j’aimais l’entrée ; maintenant j’aime l’apéro ! Avec ou sans alcool, à la maison ou dehors, en terrasse ou sur un rooftop, le week-end ou en semaine…

C’est aussi un moment vrai : celui où l’on repère les personnalités (ceux qui ne boivent jamais d’alcool, les fauchés, les flambeurs, ceux qui ne savent pas contrôler leur consommation…), celui où on lâche prise ou pas, celui qui en dit long. Pour moi, l’apéro est presque devenu un révélateur de ma relation aux autres.

En famille, c’est devenu notre moment préféré : celui où l’on raconte sa journée, où l’on écoute de la musique, regarde un jeu télévisé ou un match de foot. Celui où l’on va discuter politique, choix d’études-orientation-formation ou prochain achat important. Il remplace même parfois le dîner et devient ce fameux apéro dinatoire…

 

IMG_5731 IMG_5782 IMG_6143 IMG_6259 IMG_6266 IMG_6449 IMG_7284

IMG_4710

IMG_5453

  IMG_6901

nb : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé 

 

Muriel

Commenter
0

#wanderswiss au Wanderlust

Du 10 juin au 10 juillet, House of Switzerland (la Maison de la Suisse) investit le Wanderlust, qui devient #wanderswiss. Le club culturel à ciel ouvert surplombe la Seine, s’illumine la nuit et se situe au coeur des anciens Docks, aujourd’hui Cité de la mode et du design, juste en face de la gare de Lyon. L’endroit est reconnaissable à son architecture verte et disruptive.

Pendant toute la durée de l’Euro 2016, les matchs sont diffusés sur écran géant en direct à l’heure de l’apéro, avec un transat et le soleil qui se couche… C’est le Slow Foot : offrir un lieu en plein air, avec les meilleurs dj et les meilleurs burgers/saucisses, pour partager un moment autour du foot, de la fête et de la bonne bouffe !

  SONY DSC SONY DSC IMG_6421

Le week-end, l’offre s’élargit aux familles en proposant une expérience gustative inédite, entre savoir-faire, convivialité et simplicité suisses… Le meilleur du terroir helvétique se retrouve sur la table géante du brunch de la House entre fromages, raclettes, viande séchée, saucisses, pains de toutes sortes, légumes croquants, douceurs et vins régionaux…

La House of Switzerland nous a invité tous les 6 à bruncher le week-end de la Fête des pères. Nous avons choisi le menu 2 avec notamment le birchermüesli (dont j’ai déjà récupéré la recette !) et le burger au gruyère suisse. Cela nous a permis de passer toute l’après-midi en famille, en mode slow food improvisé… Il n’a pas fait très beau mais nous avons profité de la terrasse entre 2 averses et assisté à la 1ère mi-temps d’un match. Un papa qui a bien aimé la surprise !

IMG_6424

IMG_6426

SONY DSC

Après le repas, nous avons participé à un atelier chocolat (où j’ai découvert le vinaigre de cacao) puis nous nous sommes initiés à la sculpture, gravure et peinture d’une mini planche à découper lors d’un workshop imaginé par l’école de sculpture de Brienz.

Les sportifs peuvent le dimanche matin s’adonner au joga – avec tapis, cours et instructeurs–, tandis que les plus épicuriens s’alanguiront au son d’un concert acoustique, savourer un jus de fruits frais ou un verre de blanc en regardant couler la Seine.

Pour chasser le spleen du dimanche soir et goûter au suspens helvète, à l’heure du crime et de l’apéro, des performances littéraires, lectures, conférences et débats entre auteurs et amateurs de roman noirs sont proposées.

IMG_6429

IMG_6430

IMG_6433

  • Le brunch suisse est proposé de 12h à 16h le week-end
  • L’atelier JO/GA (1h de jogging, 1h de yoga) est à 10h le dimanche
  • Les ateliers chocolat et sculpture sur bois sont proposés de 15h à 17h le week-end
  • L’atelier littéraire de 17h à 18h le dimanche

En résumé, une belle initiative et une chouette programmation pour les jeunes, les moins jeunes, les célibataires, les groupes de potes, les couples et les familles, à la découverte des charmes de la Suisse.

Comptez 22 à 29€ pour le brunch adulte et 12€ pour le brunch enfant.

WANDERLUST
32, Quai d’Austerlitz Paris 13è

ouvert tous les jours de 12h à 23h

Muriel

Commenter
6

Molitor Paris

L’évènement du printemps a été l’ouverture, après rénovation et transformation par Jean-Philippe Nuel en hôtel haut de gamme, de la fameuse piscine Molitor. Elle fut le symbole du Paris art déco des années 30 et vit défiler les 1ers bikinis.

Petit mari et moi avions le même rêve alors nous nous sommes offerts un week-end au Molitor.

Ce qui surprend de prime abord c’est la couleur extérieure du bâtiment. Le lobby brut, à l’allure dépouillée, bétonnée, est un rappel des 2 décennies pendant lesquelles les lieux étaient à l’abandon et couverts de graffitis. Mais ce qui vous attire, vous hypnotise, c’est le bassin extérieur long de 46m.

IMG_7595

IMG_7654

IMG_7559

SONY DSC

IMG_7555

SONY DSC

IMG_7596

IMG_7606

Molitor fait partie des hôtels de la collection MGallery du groupe Accor. Les chambres ont une décoration assez standardisée mais de qualité. A noter, les produits Clarins dans la salle d’eau, en référence au spa du même nom au sous-sol de l’établissement (parmi les plus grands spas d’Europe). Toutefois je regrette que la baignoire soit devenue un accessoire de luxe dans les hôtels haut de gamme. Pour un hôtel qui se veut dédié au bien être, c’est dommage et inadmissible de devoir se payer une suite pour avoir une baignoire !

Point positif, peignoirs et chaussons sont à disposition dans la chambre dont un spécialement étudié pour les femmes. En effet, c’est assez désagréable de devoir ajuster en permanence le col de son peignoir et que celui-ci vous arrive aux chevilles. Le concept Inspired by her est une attention particulière aux clientes.

A noter que toutes les chambres et suites ont vue sur le bassin d’été, l’hôtel et ses couloirs étant conçus comme un paquebot.

IMG_7599

SONY DSC

IMG_7648

IMG_7601

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

L’hôtel comprend aussi un restaurant dont la carte a été élaborée par Yannick Alleno ancien chef du Meurice, un bar et un toit terrasse. En raison de la météo, les espaces restauration du rooftop étaient fermés quand nous y avons séjourné. Nous avons choisi de dîner au bar d’où l’on peut jouir de la vue sur les 2 bassins, avec une lumière tamisée tout en suivant le foot d’un oeil sur un écran géant. Le service était rapide, courtois et efficace.

IMG_7620

IMG_7617

IMG_7646

SONY DSC

IMG_7605

SONY DSC

IMG_7623

SONY DSC

La baignade a été à la hauteur de notre espérance et même plus. Avoir les 2 bassins (dont un intérieur de 33m chauffé à 28° toute l’année) pour soi tout seul ou presque, c’est le paradis ! On a beau avoir des enfants, c’est quand même super agréable de pouvoir nager, barboter, flotter, se délasser sans se faire éclabousser, sauter sur la tête et supporter les cris des gosses déchaînés qui courent autour de la piscine… Oui Molitor n’est pas une simple piscine municipale et cela a un prix (certes excessif concernant l’adhésion au club ou le pass journée).

SONY DSC

SONY DSC

IMG_7638

IMG_7645

Molitor, malgré les cris et protestations des uns et des autres, demeure un lieu exceptionnel de jour comme de nuit, tel une bulle dans Paris. Nul besoin d’être client de l’hôtel pour accéder au rooftop et profiter ainsi du cadre et de la vue. Pour vous y baigner, je vous conseille de réserver une chambre plutôt qu’un pass à la journée, vous économiserez une centaine d’euros à 2. Vous avez la possibilité de garder votre chambre jusqu’à 14h sans supplément, ce qui mérite d’être signalé ! C’est un endroit parfait pour se ressourcer, se retrouver en amoureux. Un beau cadeau à se faire et à partager…

Je consacrerai un 2nd post aux restaurants et au spa dans les prochaines semaines.

Molitor

13 rue Nungesser et Coli Paris 16è

tel 01 56 07 08 50

Muriel

6 commentaires
1

Un cheesecake #CuisineBox par Ikéa…

Je vous ai parlé il y a quelques mois déjà des nouvelles cuisines Ikéa… Pour découvrir Metod dans un cadre original et sympa, faites comme moi : réservez votre cuisine pour manger entre amis ou un atelier pour apprendre une jolie recette !

La semaine dernière,rendez-vous était pris sur le toit de la Cité de la Mode et du Désign quai d’Austerlitz. J’ai eu le plaisir de préparer un cheesecake froid en verrine, sous la houlette de Hélène du blog Boîte de Pétri avec d’autres participants dans une ambiance bon enfant et de répartir avec ma réalisation.

SONY DSC

SONY DSC

hZFMNOcs8_WnifzjsUfllfk9fdTUSE07f8dFB9aA5Ok,2TyMkWJc2YMv2y_EU0oSv9jGwwHtWit29RRDkFmmZd4

u6Uqc4-UDeJeZBn7hGHbgkUg9FYhDJUEatAelw52d5w,djniChmt49ov-k0LHFbuDYYfTjqWDrubTTMV1ptYa2E,eBxMAAm_CRycFLhsuuxSKEsgb0LzNZjM_q6SljCkWgA

photo6

SONY DSC

SONY DSC

IMG_7115

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

photo8

L’opération a lieu jusqu’à dimanche alors n’hésitez pas à vous inscrire en cliquant sur le lien suivant #cuisinebox

Muriel

1 commentaire