0

#aperotime

Quand j’étais « petite », l’apéro pour moi c’était ce moment génial où l’on mangeait des noix de cajou et des biscuits salés Tuc avant le repas dominical. Le fameux apéro du dimanche entre Porto, punch coco et crème de sapote… La tradition s’est poursuivie après mon mariage. Puis sont arrivés les 1ers apéros dinatoires qui ont commencé à remplacer les dîners entre amis avec enfants en bas âge. Avant les attentats de novembre 2015, j’allais au restaurant mais finalement peu en terrasse. Maintenant que je travaille à Paris, j’ai pris conscience effectivement de ce phénomène que n’existe pas ou très peu en banlieue (en tout cas dans la mienne).

Avec des enfants étudiants adeptes des happy hours, l’apéro a aussi fait son entrée en semaine dans notre foyer. C’est devenu un moment à nous, où l’on grignote du fromage, de la charcuterie, des chips autour d’une bière, d’un coca, d’un verre de vin ou de prosecco. C’est comme un sas de décompression, un moment entre deux, un espace temps à la fois vide et plein.

L’apéro, c’est regarder le temps passer, sans chercher à le retenir. C’est être seul ou accompagné. C’est respirer profondément, humer et apprécier ce temps. C’est laisser la journée derrière soi, sans penser au lendemain. Avant j’aimais l’entrée ; maintenant j’aime l’apéro ! Avec ou sans alcool, à la maison ou dehors, en terrasse ou sur un rooftop, le week-end ou en semaine…

C’est aussi un moment vrai : celui où l’on repère les personnalités (ceux qui ne boivent jamais d’alcool, les fauchés, les flambeurs, ceux qui ne savent pas contrôler leur consommation…), celui où on lâche prise ou pas, celui qui en dit long. Pour moi, l’apéro est presque devenu un révélateur de ma relation aux autres.

En famille, c’est devenu notre moment préféré : celui où l’on raconte sa journée, où l’on écoute de la musique, regarde un jeu télévisé ou un match de foot. Celui où l’on va discuter politique, choix d’études-orientation-formation ou prochain achat important. Il remplace même parfois le dîner et devient ce fameux apéro dinatoire…

 

IMG_5731 IMG_5782 IMG_6143 IMG_6259 IMG_6266 IMG_6449 IMG_7284

IMG_4710

IMG_5453

  IMG_6901

nb : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé 

 

Muriel

Commenter
0

#wanderswiss au Wanderlust

Du 10 juin au 10 juillet, House of Switzerland (la Maison de la Suisse) investit le Wanderlust, qui devient #wanderswiss. Le club culturel à ciel ouvert surplombe la Seine, s’illumine la nuit et se situe au coeur des anciens Docks, aujourd’hui Cité de la mode et du design, juste en face de la gare de Lyon. L’endroit est reconnaissable à son architecture verte et disruptive.

Pendant toute la durée de l’Euro 2016, les matchs sont diffusés sur écran géant en direct à l’heure de l’apéro, avec un transat et le soleil qui se couche… C’est le Slow Foot : offrir un lieu en plein air, avec les meilleurs dj et les meilleurs burgers/saucisses, pour partager un moment autour du foot, de la fête et de la bonne bouffe !

  SONY DSC SONY DSC IMG_6421

Le week-end, l’offre s’élargit aux familles en proposant une expérience gustative inédite, entre savoir-faire, convivialité et simplicité suisses… Le meilleur du terroir helvétique se retrouve sur la table géante du brunch de la House entre fromages, raclettes, viande séchée, saucisses, pains de toutes sortes, légumes croquants, douceurs et vins régionaux…

La House of Switzerland nous a invité tous les 6 à bruncher le week-end de la Fête des pères. Nous avons choisi le menu 2 avec notamment le birchermüesli (dont j’ai déjà récupéré la recette !) et le burger au gruyère suisse. Cela nous a permis de passer toute l’après-midi en famille, en mode slow food improvisé… Il n’a pas fait très beau mais nous avons profité de la terrasse entre 2 averses et assisté à la 1ère mi-temps d’un match. Un papa qui a bien aimé la surprise !

IMG_6424

IMG_6426

SONY DSC

Après le repas, nous avons participé à un atelier chocolat (où j’ai découvert le vinaigre de cacao) puis nous nous sommes initiés à la sculpture, gravure et peinture d’une mini planche à découper lors d’un workshop imaginé par l’école de sculpture de Brienz.

Les sportifs peuvent le dimanche matin s’adonner au joga – avec tapis, cours et instructeurs–, tandis que les plus épicuriens s’alanguiront au son d’un concert acoustique, savourer un jus de fruits frais ou un verre de blanc en regardant couler la Seine.

Pour chasser le spleen du dimanche soir et goûter au suspens helvète, à l’heure du crime et de l’apéro, des performances littéraires, lectures, conférences et débats entre auteurs et amateurs de roman noirs sont proposées.

IMG_6429

IMG_6430

IMG_6433

  • Le brunch suisse est proposé de 12h à 16h le week-end
  • L’atelier JO/GA (1h de jogging, 1h de yoga) est à 10h le dimanche
  • Les ateliers chocolat et sculpture sur bois sont proposés de 15h à 17h le week-end
  • L’atelier littéraire de 17h à 18h le dimanche

En résumé, une belle initiative et une chouette programmation pour les jeunes, les moins jeunes, les célibataires, les groupes de potes, les couples et les familles, à la découverte des charmes de la Suisse.

Comptez 22 à 29€ pour le brunch adulte et 12€ pour le brunch enfant.

WANDERLUST
32, Quai d’Austerlitz Paris 13è

ouvert tous les jours de 12h à 23h

Muriel

Commenter
1

Royal world cup au Royal Monceau Raffles Paris…

Cette année, je n’ai pas eu à me creuser les méninges pour la fête des pères : l’offre Royal World Cup du Royal Monceau correspondait en tous points à ce que je cherchais ! Petit mari étant un fan de football, grand amateur de mets raffinés, j’avais la possibilité de lui proposer tout cela dans un palace parisien. A défaut de partir au Brésil, il est venu à nous dans les meilleures conditions, option VIP.

lobby royal monceau

Notre soirée a débuté par un dîner au restaurant étoilé La cuisine, et comme il faisait un temps magnifique (oui je sais on a tendance à oublier qu’il a fait beau au mois de juin), nous avons eu une table en terrasse au bord de la piscine. La formule proposée comprenant l’accord mets & vins.

IMG_7483

IMG_7487

carpaccio de mulet

IMG_7488

canard à l’orange

IMG_7489

le célèbre Ispahan de Pierre Hermé

IMG_7490

Pendant toute la durée de la Coupe du monde, les matches sont diffusés dans la salle de cinéma privée Le Katara, où nous avions déjà pu apprécier le Sunday night film club. Et comble de chance, nous étions seuls ce soir-là devant Allemagne-Ghana ! Imaginez le plaisir de mon mari devant son match avec une coupe de champagne, du pop corn Pierre Hermé et d’autres petites gourmandises à portée de main… J’en ai profité pour tenter la caïpirinha : un pur délice !

IMG_7500

IMG_7494

Déçue de nous savoir seuls le samedi soir, la direction du Royal Monceau a eu l’extrême gentillesse de nous proposer de revenir le mercredi suivant à l’occasion du match Equateur-France pour goûter une ambiance plus festive. Nous avons pu tester la formule cocktail et la terrasse à champagne éphémère Veuve Clicquot spécialement créé pour l’occasion. Petit mari aurait bien voulu ramener à la maison le magnifique baby foot géant !

SONY DSC

journalmd3

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Juste le temps de siroter une nouvelle caïpirinha préparée par Fabien le très sympathique chef barman, avant de nous installer dans le Sony lounge devant l’un des 3 écrans diffusants le match, tout en dégustant des mini cheese burgers. Pour la 2è mi-temps, nous sommes retournés au Katara qui était plein cette fois-ci. Même si la France a fait match nul, nous avons vibré et crié à l’unisson dans une ambiance électrique ce soir-là !

journalmd0

journalmd1

SONY DSC

SONY DSC

Pour + d’infos : ICI

Ce qui était au départ un cadeau de fête des pères s’est transformé en 2 super soirées de football dans un cadre idyllique et nous garderons un très beau souvenir de cette Coupe du monde 2014 !

Nos remerciements à Myriam, Fabien et toutes les équipes du Royal Monceau pour ces moments inoubliables.

Muriel

1 commentaire
5

Egoïstes…

10 personnes dans l’eau et les 50 transats « réservés » avec des drap de bain du matin au soir…

Encore mieux : 3 transats « occupés » + 1 tente pare soleil pour bébé posée à côté mais on n’a pas vu un seul membre de cette famille de la journée (notre appart a vue sur la mer ET la piscine).

Apparemment, je ne suis pas la seule que çà exaspère mais tout le monde fait pareil !

WTF ??? je sais je deviens vulgaire désolée.

On n’a pas ce genre de problème à l’étranger (sauf dans les hôtels ou les clubs fréquentés à majorité par nos compatriotes français !).

L’occupation préférée de Tit’puce : tout ramasser, même des morceaux de coquillages et à la fin de la baignade, ne garder que les plus beaux pour les ramener. Moralité : toujours avoir un sachet ou une casquette pour ses trésors !

Notre décidemment grand jeune homme !!!

La petite piscine, vue de notre terrasse à 21h.

 

Muriel

5 commentaires
4

Sur les toits…

Après l’Hôtel Everland, la Baby disco,
le Palais de Tokyo en partenariat avec Electrolux propose « Art Home », un voyage artistique autour de l’art culinaire.

pour + d’infos, cliquez dessus

Mercredi, Minette a participé à un atelier culinaire pendant que nous visitions la terrasse
et la table d’hôtes Nomiya sur le toit du Palais de Tokyo.

Parfait pour un déjeuner ou un dîner de rêve (à partir de 60€ par personne).
Pour les petits budgets, il existe des ateliers culinaires pour les adultes (20€) ; j’y vais le 23 juillet !

Muriel

4 commentaires